Aeoris
Bienvenue sur Aeoris !
Il s'agit d'un forum RP basé sur l'univers médiéval-fantastique du monde d''Arcadia et plus précisément dans la cité D'Aeoris. Nous comptons actuellement 41 membres, et l'ambiance est excellente, en particulier sur la chatbox du site. Le forum est très actif et de nombreux RP et events sont au programme. Tous les amateurs de manga, musique, dessin et autres activités artistiques trouveront aussi leur bonheur dans la partie dédiée à ce sujet. Si vous êtes à la recherche de RP passionnants, de gros délires et d'une ambiance sympa, n'hésitez pas et rejoignez-nous !
(Demandes de partenariat inter-forums dans la partie prévue à cet effet. Pas besoin d'inscription.)


Les anonymes redeviennent poussière, sans personne pour les pleurer. Seuls les actes sont honorés.
 
AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexionCalendrier
Bienvenue sur Aeoris. Rejoignez nous et forgez votre destinée !
Le forum va bientôt être en reconstruction, nous travaillons pour pouvoir vous fournir un contenu de qualité.
DESIGN EN REFONTE ; n'en tenez pas compte, continuez à RP !
L’équipe du site
Admins :
Derniers sujets
» Alibi-RPG!!
Lun 8 Mai - 13:58 par Invité

» Réveil difficile [RP solo]
Ven 7 Avr - 0:02 par Kaltaïs Thra

» Images du site
Jeu 16 Mar - 17:40 par Kaltaïs Thra

» L'horreur dans la cale
Dim 15 Jan - 14:46 par Vas Solemen

» Autour d'un verre [PV Aliah]
Mer 28 Déc - 22:32 par Kaltaïs Thra

» De l'ombre à la lumière
Lun 19 Déc - 15:37 par Aliah

» Une épreuve explosive [pv Nindaeï - Aliah]
Jeu 15 Déc - 15:51 par Aliah

» Une rencontre déterminante
Sam 26 Nov - 15:04 par Nindaeï Murmuresoleil

» Une mission de "discretion"
Mer 23 Nov - 0:52 par Aliah


Partagez | 
 

 Et les chaînes se brisèrent... {pv Blake Shadow} -TERMINE-

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nindaeï Murmuresoleil
~ Maître de Guilde ~
~ Maître de Guilde ~
avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 23

Livre des Héros
Divinité: Ugorla
Guilde: Guilde des Spectres
Résumé:

MessageSujet: Et les chaînes se brisèrent... {pv Blake Shadow} -TERMINE-   Mer 30 Jan - 18:43

Les chaînes grinçaient dans l'obscurité. Noir total, hormis la faiblarde lumière lunaire qui filtrait au travers des barreaux. Paupières closes, fers aux poignets, aux pieds et un autour de la gorge... Pantin inanimé, Nindaeï ne bougeait pas comme si ses fils avaient été coupés. Normalement, elle se serait déjà débattue comme un animal farouche et indomptable, cependant, ces fers l'en empêchaient. Ses geôliers avaient tout prévu cette fois : chaînes neutralisant la magie, murs renforcés, nombre de gardes accrus...

Ses espoirs partaient peu à peu en fumée. Et si personne n'avait remarqué son absence ? Et si elle ne sortirait plus jamais de cet endroit ? Et si la seule chose qui l'attendait au bout de ce chemin était la mort... ?

Comment en était-elle arrivée à ce point ? Cela s'était passé si vite... En trop peu de temps pour s'en rendre compte... Ça ne devait pas se passer ainsi...



Il y a deux jours eut lieu la fameuse arrestation... ou peut-être juste un. Le temps n'avait pas toujours d'emprise sur elle. Un de ses contacts habituels pour les contrats d'assassinat, Dyonthrion,(fraîchement converti en espion) lui avait donné rendez-vous au cimetière pour lui donner quelques informations, glanées récemment: les allers-retours des hauts dignitaires de la Noble Alliance, les cibles potentiellement dangereuses à éviter, les déplacements des principales troupes de Lady B... Au lieu du rendez-vous, la vampire, en avance, en profita pour aller se recueillir sur le mausolée dans lequel reposait toute sa famille, une petite bâtisse qui siégeait en plein centre du cimetière, construite de marbre gris et ornée de statues discrètes, bordée de cyprès s'élançant vers le ciel. Devant cette maison mortuaire, il y avait un petit autel de pierre devant lequel la faucheuse se recueillait en silence. Pas de mains jointes, pas de paroles en l'air qu'aucun dieu n'écouterait de toute façon, pas de véritables rituels... Stoïque, ses iris fixaient les noms, gravés éternellement dans la pierre. Lentement, elle déposa sur l'autel un bouquet de pervenches, symbole de tristesse et fleur couronnant les défunts. Ornement délicat couvrant leur dernière demeure. Juste à côté du bouquet de statices gelées.

Tout à coup, des bruits clinquants d'armures de métal qui s'entrechoquent se mirent à résonner entre les stèles. Et ils étaient nombreux... Très nombreux... Trop même... Dans l'ombre de la nuit, une silhouette se mit à avancer peu avant que les autres rappliquent. Cette silhouette, cet homme... La Marcheuse le connaissait bien, car il n'était nul autre que son contact, celui qui lui avait donné rendez-vous ici.

« Sale traître... J'avais confiance!»

Des dizaines et des dizaines de soldats apparurent à proximité, armés jusqu'aux dents d'épées et de chaînes et arborant fièrement un Séraphin sur leurs écus, symbole de la Noble Alliance. Tandis qu'ils encerclèrent la vampire, le traître aligna plusieurs paroles de son venin, hurlant à la conspiration, aux meurtres en série et de toutes sortes de crimes divers et variés, mentionnant dans ses dires, le fait que sa nature de vampire faisait d'elle « un monstre », mais que son rang de cheffe de guilde l'empêchait d'être exécutée sur le champ. Et pourtant, elle aurait presque préféré... Elle opposa de nombreuses résistances à ses assaillants... Cependant, la trahison de Dyonthrion ne s'arrêtait pas à un changement de camp... Il avait sans doute dû vendre la mèche sur d'autres informations qui concernaient davantage son ancienne employeuse...Quelle folie lui avait recommandé de prendre ce Kaëlien comme informateur ??

Sans tarder, les chaînes runiques volaient dans les airs, agrippant poignets, puis chevilles, gorge, cuisses, brisant sa stature altière habituelle, réduite à un oiseau en cage, non...  Une bête sauvage croulant sous le poids des liens d'acier. Sa faux tomba sur le sol en un bruit métallique très prononcé. Chaque chaîne serrait toujours plus, faisant craquer ses os et déchirant une partie de ses vêtements en lambeaux. Tandis que la vampire se débattait toujours plus, le traître vint lui cracher quelques paroles.

-Tu as perdu cette fois. Prends cela comme une revanche personnelle. {Puis, s'adressant aux gardes} Emmenez-la !

Ses iris rouges l'immolaient du regard. Il n'allait pas s'en sortir aussi facilement cet enfoiré ! Et pourtant... Cette fois, il allait peut-être y arriver. Et cette revanche... ? Il lui en voulait encore pour la dernière mise en commun des informations ? La fois où le lieu de rendez-vous ciblait une taverne infestée de suceurs de sang en tous genres et Nindaeï arriva avec 2h30 de retard, ce qui valu à son informateur plusieurs morsures et un  bon litre de sang un moins. Pourtant, elle s'était platement excusée, mais la crainte avait dû grandir dans l'esprit de Dyonthrion. Ce genre de peur irrationnelle qui finit par modifier à tout jamais la personnalité d'un individu et sa vision du monde...



Voilà comment la Marcheuse se retrouva maintenant entre quatre murs, enchaînée, paupières scellées, perdues dans ses pensées. Lentement, ses yeux se rouvrirent et pourtant, sa vision ne changea pas. Cette prison, plongée dans l'obscur voile de la nuit, demeurait elle aussi... vide. Même si le Donjon ressemblait davantage à un dédale de couloirs, inondés de cris d'agonie des prisonniers et peints partiellement du sang de ses anciens locataires, qu'à l'imposant bâtiment trônant fièrement comme un palais de « justice » dans les faubourgs d'Aeoris...

Longuement, ses pensées se tournaient vers les personnes qui aurait pu franchir le pas de cette porte pour venir la délivrer... En les listant les unes après les autres, Nindaeï comprit rapidement qu'aucune d'entre elles ne savaient où elle se trouvait... Aucune chance de voir apparaître un quelconque espoir. Et pourtant...

__________________________________

"Quand on lutte contre des monstres, il faut prendre garde de ne pas devenir monstre soi-même, car si tu plonges longuement ton regard dans l’abîme, alors l'abîme te regarde aussi..."



Dernière édition par Nindaeï Murmuresoleil le Mar 23 Déc - 12:03, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Blake Shadow
Maître de Guilde
Maître de Guilde
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 08/06/2012
Age : 22

Livre des Héros
Divinité: Tharod
Guilde: Guilde des Nécromants
Résumé:

MessageSujet: Re: Et les chaînes se brisèrent... {pv Blake Shadow} -TERMINE-   Mer 30 Jan - 21:45

Blake près du Donjon. Sa nouvelle armure reflétait la lueur des torches. Son sabre dégainé, il allait a droite et a gauche. Prenant des gardes a part, il les assassinait en silence, mettant sa main sur leur bouche pour etouffer les cris. Le sang perlait a grosses gouttes au bout de sa lame, et il avançait en silence, tuant toujours plus. Quelques fois, il troquait son sabre, pour ses gants de fer, ornés de piques, qu'il plantait joyeusement dans la tête de ses victimes, encore et encore, alternant plusieurs coups de poing sur la même personne. Son armure était couverte de sang mais il l'essuyait avec sa cape.

La nuit d'un noir d'encre l'apaisait. En effet, il aimait se sentir dans le noir le plus complet, où personne ne le voyait. Si la lumière des torches n'existait pas il se sentirai d'autant mieux. Il marchait tranquillement quand il entendit des voix suspectes à cette heure-ci. Il alla voir ce qu'il se tramait. Il voyait une personne emmenée a l'intérieur du Donjon. Rien de bien anormal, mais il essaya de se remémorer la tête de cette personne.

Il puisa dans ses souvenirs. Cela lui revenait. C'était la vampire qu'il avais affronté il y as longtemps. Elle semblait avoir des problèmes. Blake ne la détestait pas, et oubliait même les différents présents entre les lycan et les vampires, car il éprouvait une certaine sympathie pour elle. Il avait eu du fil a retordre contre elle, et pour cela il la respectait. Il n'allais pas la laisser seule. Et un labyrinthe blindé de gardes ne lui faisait pas peur. Il possédait une force qu'il n'avait pas, enfin il l'espérait.

Il entra dans le Donjon, et repéra ses futures victimes grâce a son odorat, ils n'étaient pas loin, et avançaient lentement, car ils étaient nombreux. Il gagnait donc du terrain, tout en essayant de se faire discret, sa lourde armure ne l'aidait pas. Mais il assumait. Il arrivait derrière le garde qui fermait le cortège, et passant sa main contre sa bouche, il l'entraîna derrière une porte. Et lui demanda d'un ton froid:

"Tu veux vivre? Alors tu va me dire où ils l'emmènent. Parce qu'elle ne restera pas ici. Alors dis moi où ils vont."

Ayant eu sa réponse, il lui trancha la carotide d'un coup sec. Puis il se dirigea vers l'endroit que le garde avait indiqué. Il la cherchait mais il ne la voyait pas. Il la chercha longtemps, quand il la vit enfin. Personne d'autre n'était aux alentours. Mais il restait dans l'ombre. Il resta quelques secondes silencieux, puis engagea la conversation:

"Tu te souvient de moi, Nindaeï? Je suis Blake, le nécromant qui s'est battu contre toi. Il me semblait bien que c'était toi, mais tu as de la chance que je soit passé par ici, tu ne serait jamais sorti d'ici toute seule."

Il réfléchissait au moyen de la faire sortir d'ici.
Revenir en haut Aller en bas
Nindaeï Murmuresoleil
~ Maître de Guilde ~
~ Maître de Guilde ~
avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 23

Livre des Héros
Divinité: Ugorla
Guilde: Guilde des Spectres
Résumé:

MessageSujet: Re: Et les chaînes se brisèrent... {pv Blake Shadow} -TERMINE-   Jeu 31 Jan - 0:07

Son visage avait perdu de son éclat. La chaîne autour de son cou empêchait sa tête de basculer en avant. Tous ses faciès, tout son corps transpirait le désespoir... Il n'y avait plus rien à faire, sinon attendre que ses dernières heures soient écoulées et la mort pour les vampires n'arrivait pas rapidement... Cela serait long... Très long.

Soudain, ses yeux ternis par la solitude se relevèrent gentiment. Des bruits étranges parasitaient le silence, qui n'était pas animé de cris pour une fois. Des pas, suivis de cris étouffés, s'approchaient toujours plus. Et il suffit de peu de temps pour que l'odeur du sang n'imprègne l'air ambiant. Malgré cela, cet air amorphe ne quittait pas ses traits. Puis, elle entendit une clé se glisser dans le verrou de la porte et quelqu'un entra dans la cellule. Glissant dans l'ombre, une silhouette lui semblant familière fit irruption et ne tarda pas à enchaîner quelques paroles.

"Tu te souvient de moi, Nindaeï? Je suis Blake, le nécromant qui s'est battu contre toi. Il me semblait bien que c'était toi, mais tu as de la chance que je soit passé par ici, tu ne serait jamais sorti d'ici toute seule."

Ses pupilles glissèrent gentiment sur son visage. Oui, elle se souvenait de lui et du combat des Catacombes. Mais que diable faisait-il ici ? La faucheuse eut un léger rictus sur le visage.

-Je ne suis pas encore sortie de cet enfer à ce que je sache.

Et hop ! Un peu d'ironie lui requinquera un peu le moral. Mais, pourquoi fallait-il toujours qu'elle soit aussi sarcastique envers Blake ?

Sur ce coup-ci, elle n'avait aucune idée comment réagir. Ses espoirs de voir quelqu'un de bienveillant franchir cette porte avaient été érodés par l'isolement. Éclater de joie n'aurait pas convenu à la situation. Pleurer ? Elle n'était pas si désespérée non plus. Non... Rester comme tel suffira amplement. Puis, elle secoua de haut en bas son poignet, du mieux qu'elle put ou du moins, avec le peu de lest que lui donnait la chaîne et répliqua :

-Peux-tu me détacher si cela n'est pas trop demandé ?

Même si cela aurait pu jaillir comme un ordre, ce n'était nullement le cas. Plus une demande de dernier recours qu'autre chose. Après tout, pas vraiment le choix ? Et le nécromancien avait fait ses preuves. Cependant, allait-il le faire ? Il pourrait très bien partir après avoir apporté un peu d'espoir dans de belles paroles... Mais pourquoi faire tout ce trajet jusqu'ici dans ce cas ? Plus de place pour le doute, mieux valait laisser les évènements suivre leur cours et tout le monde y serait gagnant.

« J'aurai sans doute l'esprit plus clair avec ces liens en moins... Argh ! Et je commence à avoir le nez qui me gratte !»

__________________________________

"Quand on lutte contre des monstres, il faut prendre garde de ne pas devenir monstre soi-même, car si tu plonges longuement ton regard dans l’abîme, alors l'abîme te regarde aussi..."

Revenir en haut Aller en bas
Blake Shadow
Maître de Guilde
Maître de Guilde
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 08/06/2012
Age : 22

Livre des Héros
Divinité: Tharod
Guilde: Guilde des Nécromants
Résumé:

MessageSujet: Re: Et les chaînes se brisèrent... {pv Blake Shadow} -TERMINE-   Jeu 31 Jan - 14:17

-Je ne suis pas encore sortie de cet enfer à ce que je sache.

Toujours cette pointe d'ironie sarcastique envers lui. Mais il ne lui en voulait pas. Il respirait avec joie cette odeur de sang. Pour la plupart des gens, après son passage, cet endroit aurait pué le sang, mais cette odeur ne le dérangeait absolument pas. En la voyant, un léger sourire se dessinait sur son visage. Il n'avais pas l'habitude de sourire, mais en faire un de temps en temps lui faisait du bien.

Mais il lui répondit avec la voix la plus naturelle possible:

"Tout n'est qu'une question de temps. Mais tu devrais bientôt sortir d'ici, j'en suis quasiment certain. Et oui je compte te détacher, c'est pour cela que je suis là vois-tu. Mais je te demande juste un tout petit instant."

En effet, vu la taille de la grille, et les chaînes qui la retenaient, il devait changer de forme. Ainsi, il enleva son armure, qu'il mit dans un coin. Puise se concentrant, il puisa dans sa force pour se transformer. Et sa transformation était toujours aussi douloureuse. Il avait beau s'habituer a cette métamorphose, la douleur qu'elle provoquait lui était difficilement supportable.

Ses bras et ses jambes s'allongèrent dans un bruit d'os qui craquent, ses ongles devenaient des griffes, ses membres prenant plus de volume lui ouvraient de profondes entailles sanguinolentes, ses dents s'aiguisèrent. Un long filet de sang lui coulait de la bouche. Dans un gémissement de douleur étouffé, il devenait a nouveau loup-garou. Il ne se sentait entier que sous cette forme.

Il ajouta d'une voix d'outre tombe:

"Nindaeï, j'éprouve beaucoup de sympathie pour toi, et j'oublie les différents entre nos deux espèces. Mais je suis un loup garou, donc prend mon katana, et n'hésite pas en t'en servir si je me retourne contre toi. Mais je ne resterait pas longtemps sous cette forme."

Il récupéra une partie de sa force. Il essaya d'écarter les barreaux de la grille pour ouvrir une brèche. Il n'y arriva pas la prochaine fois. Furieux de ne pas pouvoir y arriver, car cette grille lui paraissait trop solide, il mit toute sa force pour ouvrir une brèche. Le bruit des barreaux brisés était beaucoup trop prononcé a son goût, mais il espérait que personne ne l'avait entendu. Il se dirigea vers Nindaeï, et agrippa les chaînes. Il les brisa par plusieurs coups de mâchoire.

Ce n'est qu'à ce moment là qu'il se rendit compte qu'il avais oublié le chemin du retour.
Revenir en haut Aller en bas
Nindaeï Murmuresoleil
~ Maître de Guilde ~
~ Maître de Guilde ~
avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 23

Livre des Héros
Divinité: Ugorla
Guilde: Guilde des Spectres
Résumé:

MessageSujet: Re: Et les chaînes se brisèrent... {pv Blake Shadow} -TERMINE-   Ven 1 Fév - 0:11

"Nindaeï, j'éprouve beaucoup de sympathie pour toi, et j'oublie les différents entre nos deux espèces. Mais je suis un loup garou, donc prend mon katana, et n'hésite pas en t'en servir si je me retourne contre toi. Mais je ne resterait pas longtemps sous cette forme."

Elle aurait bien aimé saisir son katana et s'en servir, mais ses chaînes l'en empêchaient toujours. En fait, si la raison le quittait, la vampire serait à sa merci... Puis, les liens se brisaient les uns après les autres. Dès que ses deux mains furent libérées, elle ne tarda pas à arracher le dernier lien autour de son cou, puis tomba au sol, genoux à terre. Bien qu'elle ne respirait pas vraiment, ce lien l'étouffait. Étouffait sa liberté et son ego. Et cela... Elle ne l'acceptait pas ! Maintenant libre, seul l'ardente envie de quitter ces lieux consumait ses priorités.

Aussitôt, elle fixa Blake sous sa forme bestiale, se releva péniblement et sans détourner le regard, prit son épée d'un geste assuré. Moins habile qu'avec une arme d'hast, l'épéiste improvisée saura s'en sortir tout de même. Autant ne pas avoir la nécessité de la manipuler de suite. Du moins... Cela dépendra des cibles... Et faisant fis de la prudence, l'hydromancienne fit glisser l'arme dans sa ceinture.

Ensuite, une série de petits étirements. Rester dans la même posture inconfortable un certain temps conseillait une remise en forme. Elle tâta aussi le pourtour de ses poignets comme pour leur faire oublier l'étreinte des chaînes.

-Merci bien de faire preuve d'autant de bienveillance. Vertu bien rare en ce bas-monde. Néanmoins, j'espère ne pas avoir à pointer ta propre arme contre toi. D'autant plus que je t'en suis très reconnaissante d'éprouver tant de confiance à mon égard et d'avoir fait le trajet jusqu'ici dans le seul but de me libérer. Si cela aura pu animer un peu ta journée...

Ton un peu solennel, visage ni heureux, ni triste... Même si elle aurait souhaité lui montrer sa gratitude sur ses traits, elle en demeurait incapable... Décidément, les relations n'étaient vraiment pas son fort...

-Maintenant, sortons d'ici. Les gardes ne vont pas tarder à rappliquer après ce remue-ménage.

Puis, Nindaeï avança au travers de la minuscule pièce (sans prendre les précautions nécessaires en cas « d'attaque de loup-garou » comme lui avait recommandé son interlocuteur), posa sa main gauche sur le cadavre de porte et pivota son visage en direction du loup-garou imposant. Nulle peur dans son regard, et s'il attaquait, elle saurait réagir. Se défendre comme elle l'avait toujours fait depuis des siècles et avoir des réflexes aiguisés et des sens en éveil suffisait amplement, à son avis, à contrecarrer tout type d'offensive, même si pour cela, il fallait agir à mains nues, juste armée de force et de bonne volonté... Sans hésiter, elle le ferait.

Ensuite, son regard glissa sur le couloir, épia à gauche puis à droite, tandis que ses lèvres articulèrent quelques mots :

-Bon... Par où faut-il aller pour sortir d'ici ? {Regard succinct en direction du nécromant} Non... Ne me dis pas que...

Pas besoin de finir sa phrase, les faits parlaient d'eux-mêmes... Ils étaient perdus dans le Donjon...

« Au moins, je suis libre de mes mouvements. Et même s'il faut démonter ce donjon brique par brique pour en sortir, nulle hésitation à avoir. Je sortirai de cet endroit maudit !»

__________________________________

"Quand on lutte contre des monstres, il faut prendre garde de ne pas devenir monstre soi-même, car si tu plonges longuement ton regard dans l’abîme, alors l'abîme te regarde aussi..."

Revenir en haut Aller en bas
Blake Shadow
Maître de Guilde
Maître de Guilde
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 08/06/2012
Age : 22

Livre des Héros
Divinité: Tharod
Guilde: Guilde des Nécromants
Résumé:

MessageSujet: Re: Et les chaînes se brisèrent... {pv Blake Shadow} -TERMINE-   Ven 1 Fév - 14:53

"Je n'éprouve pas une confiance aveugle envers toi. Néanmoins, tu es la seule vampire que j'accepte de cotôyer, et que je n'essaie pas de détruire. Et pour l'amusement, ne t'inquiètes pas, je ne passe pas beaucoup de journées sans me battre. Je te demande juste un tout petit instant avant de sortir, je dois me changer"

Si sa métamorphose en loup-garou était douloureuse, redevenir humain l'était encore plus. Il serrait les dents, car la douleur devenait vraiment insoutenable. Les habits en lambeaux, il décida de remettre son armure. Le contact glacial du métal contre les parties exposées de sa peau lui arracha un soupir etouffé. Mais au moins, il se sentait a nouveau bien dans cette armure.

"Maintenant on peut sortir. Je passe devant, garde mon sabre sur toi jusqu'à la sortie, je n'ai pas envie de me battre avec. Mes mains vont faire le boulot."

Traversant la pièce, il essaya de se souvenir d'où il était arrivé. Il prit a gauche et remonta un long couloir avant de tomber sur un garde. Qu'il plaqua au mur, et il enfonça les piques de ses gants de fer dans la gorge de sa victime. Victime qu'il envoya dans le mur opposé après l'avoir tué. Il aimait tuer de cette façon a présent. Il entrouvrit la porte et tomba sur une salle pleine de gardes. Se retournant vers Nindaeï, il lui dit:

"Prête a te battre? C'est le moment"

Et il se jeta au milieu de tous ses gardes, assenant nombre de coups de poing dans la gorge.
Revenir en haut Aller en bas
Nindaeï Murmuresoleil
~ Maître de Guilde ~
~ Maître de Guilde ~
avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 23

Livre des Héros
Divinité: Ugorla
Guilde: Guilde des Spectres
Résumé:

MessageSujet: Re: Et les chaînes se brisèrent... {pv Blake Shadow} -TERMINE-   Ven 1 Fév - 17:44

Dès qu'il eut dit de ne pas regarder, la vampire eut un petit rictus d'amusement et détourna le regard dans la direction opposée. Ses oreilles entendirent aisément le bruit des os qui craquent à la limite de la fracture, lorsque la métamorphose du loup-garou s'amorça.

Peu après, il lui recommanda de garder son katana et elle tapota ses doigts sur le pommeau. Tout compte fait, il ne sera peut-être pas si nécessaire que cela d'en faire usage. Puis, l'homme-loup ouvrit, peu après avoir mutilé sauvagement un garde, une porte menant à une salle bondée de gardiens.

"Prête a te battre? C'est le moment"


Un large sourire sur les lèvres et le katana toujours serré à sa ceinture, elle répondit :

-Évidemment ! Il est l'heure de jouer un peu.

Sans En'Lith, le style de combat allait devoir changer radicalement et le corps-à-corps s'imposait. Très rapidement, ses pouvoirs d'élémentaliste s'activèrent et elle matérialisa des pointes de glace, pareilles à une muraille, autour de la pièce pour les empêcher de donner l'alarme et de fuir. Ensuite, la sorcière de glace craqua ses phalanges les unes après les autres, tandis que Blake s'enhardissait dans le combat, il devait sans doute s'y sentir très à l'aise.

D'un geste assuré, ses jambes s'élancèrent dans le combat pour le rejoindre, alors que ses poings se refermaient. Mouvement inhabituel lorsqu'il n'étreignait pas l'acier. Et alors, ce fut pareil qu'une danse des plus macabres... Enchaînements de coups de poings violents, alimentés par la force légendaire des vampires, esquives de lames qui fuyaient dans sa direction, heurts de pieds bien placés qui faisait détonner des bruits de cassures à l'impact... Elle en vint même à matérialiser un poignard de glace pour profiter plus amplement du spectacle avec de jolies éruptions écarlates. Visant carotides, artères fémorales, aortes... Chaque plaie engendrée par cette arme redoutable devenait mortelle et se transformait en hémorragies torrentielles. Et de là, les corps s'entassaient toujours plus, tandis que le nombre d'ennemis vivants frôlait les négatifs.

Dès que la « vague » se termina, ses yeux balayèrent la salle à la recherche de la moindre trace de vie, ou plutôt de survie. Et elle ne tarda pas à trouver ce qu'elle recherchait. En effet, un garde terrorisé tapotait nerveusement la paroi de glace, espérant trouver une échappatoire, un poterne au travers de ces murs fraîchement élevés. Vêtements dans un sale état, éclaboussures de sang sur tout son corps, pas lents, paupières refusant de cligner, Nindaeï s'approcha du martyr et marmonna, un sourire malicieux gravé sur sa face :

-Et le chasseur devient la proie... Pauvre âme égarée. 

Une fois qu'elle fut suffisamment proche de lui pour sentir sa chaleur émaner de son corps, la faucheuse l'empoigna brusquement, plantant ses doigts au travers de son fin plastron de métal et plaqua son dos au mur gelé, tandis que ses pieds pédalaient plusieurs dizaines de centimètres au-dessus du sol. Le soldat paniquait, se débattant comme il le pouvait. Et elle enchaîna sur un ton calme et persifleur. Autant jouer un peu avec les nerfs du malheureux...

-Ecoute, petit humain. Je te laisse la vie sauve si tu nous indiques gentiment comment sortir d'ici. Et sois précis, veux-tu.

Le regard terrifié et embué de larmes du garde fixait son interrogatrice. Et soudain, une petite lueur fusa dans ses yeux, non pas de la peur, mais une forte témérité. Il devait sans doute penser qu'il n'avait plus rien à perdre. Cependant, cette témérité, pas si innocente, guida son bras, saisit le katana à la ceinture de la vampire et le lui planta dans l'avant-bras droit. Aussitôt, l'hydromancienne ne put que lâcher prise, tandis que l'humain s'échappa plus loin, faisant tomber l'épée ensanglantée au sol et entama de nouveau sa tentative désespérée de trouver une sortie.

« Il va me le payer ! »

Intentions vengeresses et colère montante. Directement, elle arma le poing de son bras valide et frappa dans le sol, ce qui créa une veine de glace, qui fusa en direction du fuyard. Dès qu'elle arriva à portée, un craquement sourd retentit et cinq stalagmites de glace géants empalèrent le malheureux à une vitesse ahurissante. Son corps fut réduit à l'état de puzzle de chair, d'os et de sang. Nul temps de souffrir... Et ce fut le seul détail qui gêna la vampire. Une mort bien trop rapide, mais qui, cependant, avait des airs de récompense : peu de gens avaient osé la défier ainsi.

Tout à coup, un pic de douleur fusant dans son avant-bras blessé, fit échapper de sa bouche un léger cri, limite silencieux. Son visage se crispa pendant un instant. Sa main gauche se posa sur la plaie machinalement et la plaqua fortement. Une blessure nette et propre, mais qui saignait bien. Sa lame devait être extrêmement aiguisée.

Nindaeï se tourna vers le sorcier noir et marcha lentement dans sa direction, tandis que la palissade de glace autour de la salle disparaissait en un nuage de neige.

-Il n'a donné aucune information. Va falloir continuer de chercher par nous-mêmes.

D'un mouvement de menton, elle désigna à l'intention de son interlocuteur une porte de bois derrière lui.

-Essayons par là.

__________________________________

"Quand on lutte contre des monstres, il faut prendre garde de ne pas devenir monstre soi-même, car si tu plonges longuement ton regard dans l’abîme, alors l'abîme te regarde aussi..."

Revenir en haut Aller en bas
Blake Shadow
Maître de Guilde
Maître de Guilde
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 08/06/2012
Age : 22

Livre des Héros
Divinité: Tharod
Guilde: Guilde des Nécromants
Résumé:

MessageSujet: Re: Et les chaînes se brisèrent... {pv Blake Shadow} -TERMINE-   Ven 1 Fév - 18:38

Violence. Il aimait beaucoup ce terme, et la violence était innée chez lui. De la violence pure, et psychologique. Il était ce que la plupart des gens redoutent. Il servait la mort, il était la mort. C'est pourquoi il vivait souvent en retrait et ne s'entourait que de personnes violentes ou aimant et servant la mort.

Blake aimait beaucoup la façon que Nindaeï avait de se battre avec un katana. Esquivant les coups de lames que donnaient ses ennemis, il donnait de violents coups de poing, toujours orientés vers la gorge, ou vers les yeux. Blake était couvert de sang et il passa sa langue au coin de sa bouche ensanglantée. Le sang d'un humain normal n'avais aucun goût pour lui. Plus ses armes étaient couvertes de sang, plus il aimait cela.

Plus il se battait, plus il prenait du plaisir. Il n'éprouvait jamais aucun remord de tuer un garde innocent. Mais un garde du Donjon n'est jamais un garde innocent. Il ne savait pas combien de litres de sang il avait fait verser, mais il devait y en avoir beaucoup, beaucoup trop pour une personne qui n'as pas l'habitude de voir ce divin liquide. Enfin, il n'en restait qu'un, et Blake était déçu. Il n'aimais pas laisser de survivant.

Dans son esprit, il voulait lui infliger des tortures qu'aucun être humain normal ne pouvait supporter. Mais il savait être méticuleux pour faire souffrir la victime le plus longtemps possible tout en la maintenant en vie. Chose qu'il avait déjà fait maintes fois, mais la vampire paraissait déjà s'en occuper. Il allait donc la laisser faire, il pourrait se rattraper plus tard.

Mais Blake devenait vert de rage. En effet cette dernière victime avait osé toucher son katana. Un katana plus que millénaire touché par un simple humain. Mais la vampire le réduisit en pièces peu de temps après. Venant vers elle, il voyais qu'elle était blessée.

"Ne bouge pas, Je vais changer ça"

Se concentrant, il concentra le flux de magie noire pour soigner la blessure de la vampire. Cela prit un certain temps, mais il y arriva. Enfin, il la laissa passer devant.
Revenir en haut Aller en bas
Nindaeï Murmuresoleil
~ Maître de Guilde ~
~ Maître de Guilde ~
avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 23

Livre des Héros
Divinité: Ugorla
Guilde: Guilde des Spectres
Résumé:

MessageSujet: Re: Et les chaînes se brisèrent... {pv Blake Shadow} -TERMINE-   Sam 2 Fév - 12:42

"Ne bouge pas, Je vais changer ça"

Nindaeï se retourna. Il voulait la soigner ? Elle n'eut pas vraiment le temps de réagir, vu qu'il se mit directement à ses côtés pour entamer un sort de guérison par magie noire. Ses mains s'entourèrent d'un halo noir, qui enveloppait la plaie dans cette lumière obscure. Étrangement, la vampire ressentait comme une douce chaleur qui annihilait peu à peu la douleur. Cette sensation envahissait la partie blessée et lui donnait l'impression que la magie touchait quelque chose de bien plus profond que la plaie, son âme sans doute. Comme si le sort grattait les cordes les plus sensibles. Elle grimaça, alors que sa blessure se referma gentiment comme soudée par de petites flammes noires. Ainsi donc, la magie noire fonctionnait ainsi ? Jamais, la vampire n'aurait imaginé qu'elle puisse servir à... guérir ? Néanmoins, cela avait eu son petit effet alors autant ne pas chercher trop loin non plus.

« Avec ma régénération, cela aurait aussi cicatrisé. Enfin bon... C'est gentil de sa part tout de même. »

Les yeux fixés sur la plaie fraîchement refermée, la faucheuse réfléchit un instant. Puis, détournant le regard devant elle, elle poussa la porte en bois désignée auparavant, derrière laquelle se trouvèrent des escaliers. Ils descendaient vers les sous-sols, s'enfonçant dans les entrailles du donjon. La sortie n'était sans doute pas par là-bas, mais un pressentiment lui dictait d'y aller quand même. Et, d'ailleurs, ils n'avaient rien à y perdre. S'il y avait des gardes, ce sera aussi vite réglé que dans la pièce voisine.

-Allons-y.

Un peu d'exploration et la partie deviendrait bien plus intéressante. Dès que ses liens furent brisés, Nindaeï ne pensa plus qu'à une seule chose officieusement : s'amuser et se venger de l'autre traître. Normalement, la rancune ne faisait pas partie intégrante de ses défauts, mais la trahison de Dyonthrion frôlait les sommets impardonnables. Il devait recevoir la monnaie de sa pièce coûte que coûte !

Marche après marche, les deux compères s'enlisaient dans les sous-sols du Donjon. Les murs, déjà dans un sale état, tenaient par je-ne-sais-quel-miracle en un bâtiment « hétérogène » dans les souterrains. Plus, ils s'éloignaient de la surface, plus l'odeur du sang et de la mort saturait l'air ambiant. Cela devait sans doute être dû aux salles de tortures, qu'elle avait eu la chance de ne pas visiter en tant qu'invitée cette fois. Dès que les escaliers se terminèrent après une longueur interminable, un long et étroit couloir fit office de passage. Sur le mur de gauche, des portes de fer s'alignaient à quelques mètres de distance et de celles-ci résonnaient des cris et des hurlements de souffrance.

-L'ambiance ici est toujours aussi agréable pour les oreilles, semblerait-il.

Une expression glaciale sur ses traits, elle se rappela aigrement de cet endroit. Ce n'était pas la première fois qu'elle y posait les pieds. Avant que ses pensées ne se fassent assaillir de souvenirs néfastes, l'hydromancienne ajouta sur un ton assuré en pointant du doigt une porte au fond du couloir.

-Il faut aller par là-bas. Ce n'est pas la sortie, mais cela vaudra le détour.

Un léger doute envahissait ses pensées. La pièce, là-bas, était sans nul doute, la salle de garde, mais instinctivement, la certitude qu'il y avait un « bien » plus précieux que de simples soldats lui titilla l'esprit. Bien que l'air fut saturé de ces odeurs funestes, la vampire huma légèrement l'air. La flagrance fut infime, mais elle la reconnut de suite. L'odeur infecte du Kaëlien !

Sans hésitation, elle courut à travers le couloir et défonça la porte d'un coup d'épaule.

Dès que ses pupilles rouges balayèrent l'intérieur de la pièce, la surprise n'en fut que plus grande.

__________________________________

"Quand on lutte contre des monstres, il faut prendre garde de ne pas devenir monstre soi-même, car si tu plonges longuement ton regard dans l’abîme, alors l'abîme te regarde aussi..."

Revenir en haut Aller en bas
Blake Shadow
Maître de Guilde
Maître de Guilde
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 08/06/2012
Age : 22

Livre des Héros
Divinité: Tharod
Guilde: Guilde des Nécromants
Résumé:

MessageSujet: Re: Et les chaînes se brisèrent... {pv Blake Shadow} -TERMINE-   Lun 4 Fév - 21:14

Des cris de souffrance. Blake aimait entendre la souffrance, mais tous ces gens en même temps, cela devenait de moins en moins supportable au fur et a mesure. A travers les barreaux d'une grille, il étrangla de ses mains un homme qui passait trop près de cette grille. Il ne lui avais rien fait, mais le jeune nécromant devait se passer les nerfs sur quelque chose.

*Refuse toute souffrance, Résiste a la mort... Pauvre fou, croyais-tu que ce qu'on pouvais te dire était fondé? Jamais tu n'aurai survécu dans cet enfer.*

Cette phrase lui fut dite et redite. Mais il pouvais changer le cours de cette parole. Il en avais le pouvoir, il pouvais donner la mort, et l'empêcher. Il ne pouvais pas toujours sauver quelqu'un de la mort, mais s'il tenait a cette personne, il mettait tout son pouvoir pour la sauver. Mais il n'avais pas le temps de penser, il devait sortir de ce labyrinthe.

Il sentait une présence, mais il ne savait pas qui c'était, ni de quelle espèce cette présence appartenait. Mais elle était opressante. Il se demandait si Nindaeï la sentait également. Faisant craquer ses phalanges, il avançait progressivement, près a se battre au moindre mouvement. Une salle de garde, voilà d'où venait cette présence. Il n'allais pas reculer.

*Tu pense qu'on va rebrousser chemin? Montre toi, MONTRE TOI! Ta dernière heure est venue, un vampire et un lycan, que peux -tu faire à ça?"

Avant d'entrer dans la salle, il se tourna vers Nindaeï et lui dit :

"Bon c'est simple, on entre, on se rue sur lui, et on le démonte. Prend ta faux veux-tu, je vais récupérer mon sabre. A moins que tu ai un meilleur plan?"

La porte étant défoncée, Blake se rua vers son ennemi, sabre en avant.
Revenir en haut Aller en bas
Nindaeï Murmuresoleil
~ Maître de Guilde ~
~ Maître de Guilde ~
avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 23

Livre des Héros
Divinité: Ugorla
Guilde: Guilde des Spectres
Résumé:

MessageSujet: Re: Et les chaînes se brisèrent... {pv Blake Shadow} -TERMINE-   Mar 5 Fév - 0:46

"Bon c'est simple, on entre, on se rue sur lui, et on le démonte. Prend ta faux veux-tu, je vais récupérer mon sabre. A moins que tu ai un meilleur plan?"

Pas de véritable plan en tête, la vampire préféra acquiescer machinalement.

Dyonthrion... C'était donc là que ce rat d'égout se terrait ! Une fois dans la pièce, Nindaeï remarqua très vite qu'En'Lith se trouvait adossée à un mur.

« Il avait dû la prendre comme un trophée... Comment a-t-il osé poser ses mains sur mon arme ?? »

Directement, elle saisit le manche de sa faux et se sentait de nouveau complète... Le métal de son arme faisait partie d'elle-même. Elle la fit tournoyer, tandis que Blake fonça vers les quelques gardes restants dans la pièce. Avec son sabre, il se précipita vers le traître, mais la Marcheuse l'en empêcha en criant un coup, le bras tendu.

-NON !!! Celui-ci est ma proie !

Elle pointa son arme d'hast en direction du Kaëlien, avança lentement vers lui avec une démarche machinale et intimidante et reprit sur un ton plus calme.

-Tu ne t'attendais sans doute pas à revoir mon visage, ni même le tranchant de ma faux.

Dès qu'elle fut assez proche, elle plaqua la lame d'En'Lith contre la gorge du traître, le plaquant de ce fait au sol, les yeux remplis de sadisme. Sa langue glissait sur ses lèvres claires, trahissant une envie certaine de faire traîner sa mort encore un long moment... Sa faux appuya très légèrement sur son épiderme laissant un sillon perler un fin filet de sang bleu. Juste l'odeur du sang stimulait ses instincts les plus primaires. Puis, elle tourna sa faux, pointe de la lame contre le poitrail du malheureux et l'enfonça tout doucement entre ses côtes, histoire de pouvoir profiter pleinement de ses cris d'agonie. Et elle s'arrêta un instant.

-Maintenant, tu vas gentiment me dire la raison pour laquelle tu travailles pour ces enfoirés, même si j'ai ma petite idée sur le sujet ? A moins que tu ne veuilles que je t'arrache le cœur avec mes crocs et que je découpe en cure-dents.

Il tremblait de terreur et put juste articuler quelques mots :

-Je... Je ne... voulais pas... vous trahir ! Ils... Ils m'ont obligé à le faire.


Un piètre menteur et un parfait opportuniste. Ses mensonges lui persiflaient aux oreilles. A son arrestation, il ne semblait pas si « soumis » que cela... Il était quasiment heureux de la voir se faire enfermer et il gardait En'Lith en tribut de victoire.

-Trêve de mensonges ! Cesse de cracher ton venin ! Pourquoi as-tu fait cela, bon sang !!?? REPONDS !

La colère montait... Et elle perdait patience. Dyonthrion jouait à un jeu dangereux en grattant ses nerfs ainsi. Un inconscient de plus qui allait perdre la vie. Empoignant le col de son interlocuteur avec sa main gauche, tandis que sa main droite tenait toujours la faux fichée dans son thorax, elle colla son visage contre le sien. Le souffle du traître faisait danser les cheveux d'ébène de la vampire. Souffle qui diminua toujours plus. Peu à peu, l'odeur du sang s'intensifiait, alors que les paupières du Kaëlien se refermaient lourdement. Apparemment, il avait un poignard sur lui et se l'était planté dans l'aine, tranchant l'aorte fémorale à son point d'ancrage. Du liquide bleu gicla sur la vampire.

-Non... NON ! Meurs pas comme ça !! BON SANG ! NOON !

Nindaeï secoua Dyonthrion d'avant en arrière avec une brutalité incroyable pour le faire revenir à lui... Trop tard. Il avait déjà passé l'arme à gauche. De rage, elle sortit le poignard du macchabée, ainsi que sa faux et le poignarda à plusieurs reprises, enfonçant parfois son bras au travers, tellement ses gestes étaient animés d'une force monstrueuse et d'une fureur aveugle.

Plusieurs coups acharnés plus tard, sa colère commença à baisser et elle arrêta son carnage. La dépouille du Kaëlien ressemblait désormais plus à une passoire imbibée de sang bleu qu'à un corps. Et pourtant, son esprit n'arrivait pas à rester sur un échec... Les hypothèses sur sa trahison étaient nombreuses, mais il fallait qu'elle entende la vraie raison de sa propre bouche. Désormais, il était trop tard... Et même s'il lui avait donné la raison qui l'aurait poussé à une telle trahison, elle ne l'aurait pas forcément cru.

La vérité se destinait à rester cachée... A moins que quelqu'un lui ai vraiment obligé à le faire... ? Mais qui ??

Les yeux fixés sur ses bottes, la mine basse, Nindaeï réarma En'Lith dans son dos, sortit de la pièce et invita Blake à la rejoindre.

-Ne restons pas là... Il faut trouver la sortie.

Au passage, elle shoota dans un heaume traînant par terre, le faisant s'incruster dans un mur voisin, suite à la puissance du coup.

« Quelle poisse ! Pourquoi n'ai-je jamais le droit d'avoir des réponses ou de m'amuser un peu ?? Pourquoi le sort m'est-il toujours aussi défavorable !? Qu'ai-je donc pu faire aux Dieux pour mériter ça !?»»

__________________________________

"Quand on lutte contre des monstres, il faut prendre garde de ne pas devenir monstre soi-même, car si tu plonges longuement ton regard dans l’abîme, alors l'abîme te regarde aussi..."



Dernière édition par Nindaeï Murmuresoleil le Jeu 7 Fév - 18:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Blake Shadow
Maître de Guilde
Maître de Guilde
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 08/06/2012
Age : 22

Livre des Héros
Divinité: Tharod
Guilde: Guilde des Nécromants
Résumé:

MessageSujet: Re: Et les chaînes se brisèrent... {pv Blake Shadow} -TERMINE-   Mer 6 Fév - 13:00

Le nécromant s'arrêta net. En effet sa compère voulait le tuer seule. Il ne lui refusa pas, et s'écarta pour qu'elle puisse le tuer. Il passa derrière elle, car d'autres "combattants" arrivaient, son sabre dans la main il les attendait. Toujours aussi patient dans l'attente de bourriner quelques victimes innocentes, il réfléchissait a la façon de les tuer. Il en trouvais toujours assez.

Son armure était certes épaisse, mais elle lui permettait tout de même d'être libre dans ses mouvements. Ses yeux rouges fixaient les futurs défunts, et il remit son heaume, qu'il portait de sa main libre. Un heaume qui les terrifia, ou l'éclat de ses yeux rouges était bien plus prononcé. Quand il respirait, le son n'en était que plus amplifié. Mais se casque changeait sa voix du tout au tout elle se faisait plus sombre, plus spectrale.

Fixant ardemment ses victimes il leur parla :

"Vous ne faites que précipiter votre mort en vous battant contre moi. Et vous allez payer très cher cette folie.

Et il attaqua de front. Il parait leurs coups d'épées, et en décapita deux. Quelques uns tentèrent de l'attaquer de front tandis qu'il donnait des coups sur le côté. Le plus grand d'entre eux fut soulevé par Blake, qui l'envoya dans le mur d'en face. Mais il en venait d'autres, et le jeune nécromant cru pendant un certain temps qu'il était encerclé. Il lança une de ses attaques circulaires qu'il détestait par dessus tout, mais qui marchait tout de même.

Plus il était couvert de leur sang, plus il devenait violent. La barbarie de ses coups de sabre se faisait de plus en plus sentir. Il prenait plaisir a s'acharner sur une seule personne, et a la massacrer. Si un ennemi s'approchait beaucoup trop de lui, Blake envoyait son poing sur la gorge de la victime, qui mourrait dans d'atroces souffrances, et après une longue hémorragie.

Puis, petit a petit, il se calmait intérieurement, mais ses coups étaient toujours aussi violents. Quand il ne restait plus qu'un ennemi, celui-ci décida de fuir. Blake l'ayant vu avant qu'il ne passe la porte, envoya son katana dans la direction du fuyard, qui se retrouva cloué au mur, le katana du nécromant en travers du corps. Il s'amusait a voir sa victime se contorsionner de douleur, et essayer d'enlever cet objet de mort de ses entrailles.

Couvert de sang, il vit que celui que Nindaeï voulait tuer était bel et bien mort. Il lui dit :

"Je voulais savoir, mais qui était cet homme?"
Revenir en haut Aller en bas
Nindaeï Murmuresoleil
~ Maître de Guilde ~
~ Maître de Guilde ~
avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 23

Livre des Héros
Divinité: Ugorla
Guilde: Guilde des Spectres
Résumé:

MessageSujet: Re: Et les chaînes se brisèrent... {pv Blake Shadow} -TERMINE-   Dim 10 Fév - 22:31

"Je voulais savoir, mais qui était cet homme?"

Sa tête pivota en direction du nécromancien, tandis qu'elle cheminait toujours. Bien qu'elle s'était calmée, Nindaeï avait toujours les nerfs à vif.

-Ce Kaëlien... était un espion à ma botte et m'a trahi. C'est à cause de lui que je me suis retrouvée ici... Un vendu qui a rejoint les rangs de la Noble Alliance.

La mine basse, son visage trahissait sa frustration. Non seulement, elle n'avait pas eu de réponse, mais elle n'avait pas pu se venger non plus. Comment être calme dans ce genre de moments ? En fait... C'était surtout cette ignorance qui la révoltait tant. Ne pas savoir...demeurait une torture. Qu'avait-elle fait de mal pour que tant de gens veuillent sa peau ? Exister... Le pire des crimes... Surtout lorsque l'on est considérée comme un monstre.

Puis, soudain, elle s'arrêta net et frappa dans un mur environnant avec son poing. Sans gants, les phalanges qui furent en contact avec la façade se mirent à saigner. Aussitôt, elle porta sa main près de sa bouche et lécha les plaies. Décidément, son propre sang n'avait pas un goût aussi intéressant que celui des autres.

« Calme-toi, Nin'. Il n'en vaut pas la peine. Même si sa trahison est impardonnable, il avait su se rendre utile avant. Durant plusieurs années... »

Les deux évadés continuait leur voyage dans ce dédale de couloirs, au travers de portes usées et par-dessus des cadavres encore chauds. Une heure plus tard, après s'être perdus à plusieurs reprises, ils arrivèrent dans le hall central. Qui aurait pu imaginer que cela puisse être l'entrée d'une geôle aussi froide et sinistre ? Un couloir miteux suivi d'un hall de pierre blanche, aux immenses colonnes de marbre. Deux mondes opposés qui communiaient. Son pas se faisait bien plus lent, tandis qu'elle dévisageait l'intérieur du bâtiment. Ses pupilles se figèrent sur une gravure imposante, située juste au-dessus de l'entrée principale. En langage des Séraphins, cela signifiait:

« La justice défend les innocents et châtie les coupables. »

Quelques mots qu'elle lut dans sa tête et qui se mirent à faire écho...

-Un palais de justice... {un rictus moqueur s'échappa de sa gorge} Quelle justice existe encore en ce monde?? QUELLE JUSTICE ??

A cet instant, tout son passé lui revint comme un boomerang en mémoire. Les traumas ne disparaissaient jamais, ils devenaient juste un peu plus translucides durant les années. Des images... Des scènes... Des souvenirs... Elle se sentait presque défaillir mentalement, sans laisser apparaître la moindre trace extérieure.

Brusquement, elle tomba à genoux sur les dalles, la mine basse, resta ainsi quelques instants et se releva lentement. Sans lancer de regard à Blake, elle ajouta :

-Quittons cet endroit. Il me rend malade.

__________________________________

"Quand on lutte contre des monstres, il faut prendre garde de ne pas devenir monstre soi-même, car si tu plonges longuement ton regard dans l’abîme, alors l'abîme te regarde aussi..."

Revenir en haut Aller en bas
Blake Shadow
Maître de Guilde
Maître de Guilde
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 08/06/2012
Age : 22

Livre des Héros
Divinité: Tharod
Guilde: Guilde des Nécromants
Résumé:

MessageSujet: Re: Et les chaînes se brisèrent... {pv Blake Shadow} -TERMINE-   Mer 13 Fév - 14:34

L'écoutant, il se dirigea vers le mur, où sa victime agonisait. Il arracha le katana du mur, tirant un cri de souffrance a celui qu'il allait tuer. Il tomba a terre, et Blake le décapita. Enlevant son heaume, il passa sa langue sur son sabre, pour en recueillir le sang. Le goût n'était pas superbe, mais il s'en fichait. Puis il rengaina son katana, et sortit de la pièce.

Il sentait une présence sombre dans ce Donjon, mais elle paraissait lointaine. Il ne pouvait dire de quelle espèce elle appartenait, mais il s'en fichait, tout ce qui l'importait c'était de sortir d'ici. Heaume a la main, il balayait les environs du regard, et tout en avançant, il essayait de détecter une présence humaine, a tuer de préférence. Il ne comptait plus ses victimes, mais il ne se lassait jamais de tuer.

Il lut aussi les mots de cette gravure, et il comprenait cette langue. Dans son esprit, cette phrase tournait en boucle. Il ne put s'empêcher de dire :

"La Justice... Pour moi il n'existe qu'une Justice en ce monde, celle de la Mort"

Il avait rendu cette Justice des centaines de fois. Il avait été plus ou moins juste, mais un nécromant ne tuant pas n'est pas un véritable nécromant. Il assumait pleinement ses actes, et s'il devait être jugé par la "Justice" des hommes, il en assumerait pleinement les conséquences. Se retournant vers la vampire, il répondit :

"Mais je ne demande qu'à sortir d'ici"

Il passa devant, encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Nindaeï Murmuresoleil
~ Maître de Guilde ~
~ Maître de Guilde ~
avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 23

Livre des Héros
Divinité: Ugorla
Guilde: Guilde des Spectres
Résumé:

MessageSujet: Re: Et les chaînes se brisèrent... {pv Blake Shadow} -TERMINE-   Sam 16 Fév - 22:18

"Mais je ne demande qu'à sortir d'ici"

Une suggestion plus qu'attrayante. L'air frais lui manquait même si elle n'était pas restée si longtemps que cela enfermée... Quelle désagréable sensation ! Surtout... cette impression d'être un animal en cage... Tout bonnement insupportable.

Alors que Blake partit devant en direction de la sortie, Nindaeï le suivait quelques mètres plus loin, le pas lent. Dégainant sa faux, elle ne put s'empêcher de s'arrêter quelques instants pour fixer son reflet dans le miroir métallique entachée de sang. Usant de son gant, elle nettoya un peu le liquide écarlate qui teintait son arme, dévoilant davantage son image. Même si désormais, elle semblait plus nette, au fond de son être, la vampire se sentait toujours un peu souillée par ce monde dont elle n'y trouvait pas sa place. Cependant, cela s'atténuait... depuis qu'elle avait un endroit où rentrer. Oui... Un véritable foyer...

Elle reprit la marche. Bientôt, ils eurent fini de traverser le gigantesque hall de la prison. Et dès que l'immortelle poussa la porte d'entrée, ce fut comme une véritable libération. Le vent nocturne, l'air frais, la lumière lunaire... Cela lui semblait être une éternité depuis la dernière fois qu'elle les eut vus. Se tournant vers le loup-garou, ses lèvres articulèrent un unique mot, suffisamment éloquent pour servir d'au revoir et pour alléger un peu sa dette... Un seul mot...

-Merci...

Maintenant, il était temps de rentrer et de faire comme si rien ne s'était passé. Inventer une excuse pour cette absence et pour l'état déplorable dans lequel elle se trouvait, remercier son libérateur, retrouver un petit quotidien déréglé et un bureau vide et chauffé... Retour au cycle rassurant de l'habitude...

Puis, tenter d'oublier... Chose impossible...

{sortie du RP}

__________________________________

"Quand on lutte contre des monstres, il faut prendre garde de ne pas devenir monstre soi-même, car si tu plonges longuement ton regard dans l’abîme, alors l'abîme te regarde aussi..."

Revenir en haut Aller en bas
Blake Shadow
Maître de Guilde
Maître de Guilde
avatar

Messages : 235
Date d'inscription : 08/06/2012
Age : 22

Livre des Héros
Divinité: Tharod
Guilde: Guilde des Nécromants
Résumé:

MessageSujet: Re: Et les chaînes se brisèrent... {pv Blake Shadow} -TERMINE-   Sam 2 Mar - 1:31

-Merci...

A ce seul mot, il se retourna et affichant un sourire, il déclara qu'elle n'avais pas besoin de le remercier. Il n'avais fait ça qu'en suivant sa conscience, et il n'y avais donc pas besoin de remerciement. Cependant, il ajouta, d'une voix calme et posée, inhabituelle chez lui :

"Nindaeï, je ne serai pas toujours la pour te sauver tu sais. Je sais que tu ne mourrira pas, mais moisir au fond d'un cachot, je pense que cela ne te ressemble pas. Alors sois sur tes gardes, veux-tu?"

Il se rua sur la porte, et la défonça d'un coup d'épaule bien placé. Ils étaient enfin sortis de là. Dans ce bâtiment, il s'était senti oppressé et observé. Il était donc heureux d'en être sorti, mais déçu de ne pas avoir tué plus de monde. S'il n'avais pas un nombre révolu du victime en sortant d'une place fortifiée, il sortait quelque peu déçu. Il s'en retourna de son côté, persuadé qu'il la reverrait un jour ou l'autre.


[FIN du RP]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et les chaînes se brisèrent... {pv Blake Shadow} -TERMINE-   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et les chaînes se brisèrent... {pv Blake Shadow} -TERMINE-
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans la gueule du loup (garou) [pv Blake Shadow] [Terminé]
» Présentation Mike Blake
» Demeure d'Anita Blake
» F.T. d'Alexander Blake
» (n°16) Rêves et Réalité [PV Jason Blake]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aeoris :: La cité :: Donjon-
Sauter vers: