Aeoris
Bienvenue sur Aeoris !
Il s'agit d'un forum RP basé sur l'univers médiéval-fantastique du monde d''Arcadia et plus précisément dans la cité D'Aeoris. Nous comptons actuellement 41 membres, et l'ambiance est excellente, en particulier sur la chatbox du site. Le forum est très actif et de nombreux RP et events sont au programme. Tous les amateurs de manga, musique, dessin et autres activités artistiques trouveront aussi leur bonheur dans la partie dédiée à ce sujet. Si vous êtes à la recherche de RP passionnants, de gros délires et d'une ambiance sympa, n'hésitez pas et rejoignez-nous !
(Demandes de partenariat inter-forums dans la partie prévue à cet effet. Pas besoin d'inscription.)


Les anonymes redeviennent poussière, sans personne pour les pleurer. Seuls les actes sont honorés.
 
AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexionCalendrier
Bienvenue sur Aeoris. Rejoignez nous et forgez votre destinée !
Le forum va bientôt être en reconstruction, nous travaillons pour pouvoir vous fournir un contenu de qualité.
DESIGN EN REFONTE ; n'en tenez pas compte, continuez à RP !
L’équipe du site
Admins :
Derniers sujets
» Alibi-RPG!!
Lun 8 Mai - 13:58 par Invité

» Réveil difficile [RP solo]
Ven 7 Avr - 0:02 par Kaltaïs Thra

» Images du site
Jeu 16 Mar - 17:40 par Kaltaïs Thra

» L'horreur dans la cale
Dim 15 Jan - 14:46 par Vas Solemen

» Autour d'un verre [PV Aliah]
Mer 28 Déc - 22:32 par Kaltaïs Thra

» De l'ombre à la lumière
Lun 19 Déc - 15:37 par Aliah

» Une épreuve explosive [pv Nindaeï - Aliah]
Jeu 15 Déc - 15:51 par Aliah

» Une rencontre déterminante
Sam 26 Nov - 15:04 par Nindaeï Murmuresoleil

» Une mission de "discretion"
Mer 23 Nov - 0:52 par Aliah


Partagez | 
 

 Erreurs de Jugements [Pv: Garlon / Galdor]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aliwen Venteless
Chevalier
Chevalier
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 01/08/2013

Livre des Héros
Divinité: Salvis
Guilde: Guilde des Séraphins
Résumé:

MessageSujet: Erreurs de Jugements [Pv: Garlon / Galdor]   Mer 28 Aoû - 2:34

Deux jours c'est ça ? Deux jours que j'aidais un garde à arrêter un profanateur. Un pilleur de tombe, mais nous n'avions aucunes preuves quand à ces actes. Ainsi après une grosse journée de filature et d'usurpations , j'avais réussi à m'entretenir avec son receleur d'objet posthumes si je puis dire ainsi.

La nuit suivante, avec une poignée de gardes servants de témoins nous l'avions arrêtés. Je regardais pas les minces ouvertures servants de fenêtres à cet humide donjon afin de constater que la lune était toujours présente et pleine. La garde m'avait laissée seule avec le prisonnier, en arrivant dans le donjon, l'un des geôlier m'indiqua ou placer le détenu. C'était son cinquième séjour en prison, et ce crime était le plus grave qu'il ait commis à ce que me dit le scribe de la prison. Il y passerait donc beaucoup de temps, si il ne finissait pas oublié dans sa geôle jusqu'à mourir de soif et de faim. Une horrible perspective ne me réjouissant guère, essayant de toujours voir le côté humain d'une personne, même si celle ci semblait mauvaise, j'avais du mal à les punirs, mais avec le temps on apprenez à calmer ce genre de sentiments.

Arrivant au bout d'un couloir qui semblait sans fin, après avoir subit quelques injures et propos peu commodes envers une dame de la part des prisonniers devant qui nous passions, la porte de la geôle était fermée et un homme était assis au centre de cette pièce .
On m'avait pourtant assuré que la place serait libre, sa présence m'intrigua tout de même. Il ne semblait pas être ici depuis fort longtemps, n'étant pas aussi crasseux que les autres détenus, de plus, delesté de ses possessions et ainsi torse nu, une musculature de combattant se dessinais clairement à la lueur des chandelles pendantes.
quelques cicatrices toute somme classiques étaient présentes sur son corps et confirmait un passé vieux ou récent de combats. Avant de lui adresser la parole, je cherchais à la ceinture de mon pantalon de cuir la clé de la cellule essayant de la rentrer dans la serrure pour vérifier que je ne m'étais pas trompée. En effet, la clé rentrait et tournait sans problèmes. Il y avait donc une erreur.

M’éclaircissant la voix je lui demandais en voyant son regard fixant la serrure que je venais de toucher.

- Pourquoi êtes vous ici, cette cellule ne devait pas être occupée, vous n'êtes probablement pas au bon endroit. Je vous invite tout d'abord à m'expliquer pourquoi vous avez atterris ici. Tout au pire vous gagnerez un compagnon de cellule.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Erreurs de Jugements [Pv: Garlon / Galdor]   Mer 28 Aoû - 22:10

Humf. Encore une soirée à la taverne, encore un péquenaud qui m'cherche les noises. Il avait qu'à m'donner mon fric après avoir perdu l'bras d'fer... quel crevard. J'ai bien essayé d'être diplomate, une torgnole dans sa tronche quoi. Il a rien voulu savoir. Faut dire aussi qu'la torgnole avait dû anéantir les derniers bouts d'cervelle qui lui restaient...
Cet abruti a appelé ses comparses de beuverie en espérant "m'donner une leçon"... Ah les c*ns !
Quatre ivrognes dont un infirme, mais franchement... on aurait dû m'donner une médaille pour les avoir envoyé dans l'décor sans en avoir tué aucun... remarque celui qu'j'ai envoyé d'la fenêtre du premier étage doit pas être en très bon état. Avec tout ça mon adversaire de bras d'fer s'était barré et avait appelé la garde... quel crevard. Mais bon, sur le tumulte ambiant j'm'en suis pas rendu compte, du coup j'ai fini l'alcool qui n'avait à présent plus de propriétaire légal. Faut pas gâcher non ?
Au soleil levant alors que j'repartais vers... je n'sais pas trop où, qui j'vois en sortant ? Le pécore accompagné de trois gardes... Mais il me f'ra ch*er jusqu'au bout lui...
Un rapide coup d'oeil aux spadassins et... Bon. Pas d'baston. Ils bossent pour le type qui m'paye. Ça s'rait pas d'la meilleure impression pour monter en grade que de défoncer ces lopettes d'un pied d'moins qu'moi... 'fin bref. Je m'avançai, retirait ma salade et... que vois-je du coin d'l'oeil ? Un quatrième derrière... mais que f...
Et me voilà dépouillé d'mes fringues et d'mes armes, dans un cachot gluant et puant, avec un horrible mal de tête. J'aurais pas dû enlever ma salade...

J'étais là, avachis dans la paille sur le coté d'la cellule exiguë... Un rayon d'lune pâle perçait depuis la lucarne à barreaux en hauteur. Elle donnait sur le bas d'la rue, au niveau des pieds des passants rares, pressés sous l'astre clair... espérons qu'personne ne la prenne pour un caveau à pots d'chambre, sinon j'suis pas dans la m*rde, littéralement.
Je décidai de m'installer là où le rayon atterrissait pour profiter un peu d'cette fraicheur... et si possible m'dorer un minimum la pilule, parait qu'ça marche tout aussi bien avec la lune. Bronzage lunaire avec marques de barreaux, original non ?
J'entendais les autres prisonniers s'engueuler et gueuler dans l'couloir... pourvu qu'je reste pas là trop longtemps...
Je restais là peut être une heure et demi, me déplaçant de temps en temps, assis en tailleur, m'éclairant toujours le dos... j'devais pas avoir l'air fin.
Soudain... des insultes que j'n'avais pas entendu jusqu'à maintenant... encore plus obscènes, et plus concentrées... un nouveau visiteur ? Une nouvelle ?
Des bruits d'pas se rapprochaient, ainsi qu'un tintement d'armure... pas des tintements de pédales comme le geôlier, c'était du lourd que j'entendais... Une femme et un gros en armure ?
Soudain une forme arriva devant ma porte. Je vois... une femme EN armure. Je n'pus m'empêcher de sourire devant ce spectacle. L'armure était parfaitement ajustée pour accueillir une poitrine, mais la donzelle respirait bien... Humf. J'voudrais pas avoir d'aprioris mais... faudrait aller voir là d'ssous pour avoir un avis plus précis hé hé hé.
Avec elle un autre type qui s'était de suite mis dans le coin le plus sombre... comme par habitude. Remarque c'est commun d'voir ce genre de lurons ici.
Mais... pourquoi elle reste là plantée à m'matter ? Hé mam'zelle, c'est payant d'admirer.
Elle sortit un trousseau de clé et... Hein ?! Elle ouvre comme ça ?

- Pourquoi êtes vous ici, cette cellule ne devait pas être occupée, vous n'êtes probablement pas au bon endroit. Je vous invite tout d'abord à m'expliquer pourquoi vous avez atterris ici. Tout au pire vous gagnerez un compagnon de cellule.  
Comment ça pas au bon endroit ? Sans blague. Elle a d'l'humour la donzelle.
Et elle sait causer... je remarquai sur sa ceinture un insigne bleu et doré... ressemblant à celui d'ces lopettes d'la Noble Alliance.
Sans dire un mot je m'levai et m'approcha d'la porte, attrapant un barreau et le poussant pour m'amener vers la liberté. Un peu d'résistance. Je m'décidai à causer :

- B'jour mam'zelle. J'resterions bien là à reluquer vot' beau poitrail de métal, mais j'devions sortir prestement. Comme vous l'disez, j'suis pô au bon endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Erreurs de Jugements [Pv: Garlon / Galdor]   Jeu 29 Aoû - 11:54

Les rencontres, ça a du bon comme du mauvais dans cette histoire.
Et je n'étais pas sûr que celle-ci fut une chance.
J'avais perdu de vue mon ami Garlon -moi et mon ami c'est pour la viiiie !-, ayant eu quelques soucis avec des chevaliers vertueux de la Noble Alliance. Rien de bien méchant, mais ils ont mal pris le fait d'avoir charmé leurs dames à leurs tournois. Enfin, j'ai quitté la capitale un moment, le temps que les choses se calment -environ trois jours, eh oui, il y a bien d'autres chats à fouetter dans cette ville.
Mon esprit animal ayant un creux, je m'étais décidé à m'envoler vers mon pilleur de tombe préféré. Celui-ci avait toujours le bon flair pour trouver des cadavres encore frais, je lui rendais donc souvent visite, anonymement bien sûr.
C'est ainsi que je le vis, menotté et emmené par un groupe de soldats, dirigé par une femme blonde en armure. Diantre ! Et mon repas ? 
Légèrement agacé, je survolais le groupe, arrachant le lobe d'une oreille à l'un de ces messieurs au passage. Tiens, ça t'apprendra à enchainer mon traiteur, et à peloter ton camarade de devant. 
Au bout d'un certain temps, nous sommes arrivés à un de ces donjons que je ne connaissais pas... encore. Suivre la demoiselle fut aisé, et je reprenais forme dans un long couloir peu ragoutant.
Quelle surprise alors de retrouver mon cher ami au torse velu, dans une de ces geôles ! Beh alors ? 
On s'est fait chopé pour une petite bagarre j'imagine ?
Eh maintenant on essaie de soudoyer la donzelle pour sortir ? Très bien, peut-être trouverai-je ainsi le moyen de faire sortir mon traiteur...
Revenir en haut Aller en bas
Aliwen Venteless
Chevalier
Chevalier
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 01/08/2013

Livre des Héros
Divinité: Salvis
Guilde: Guilde des Séraphins
Résumé:

MessageSujet: Re: Erreurs de Jugements [Pv: Garlon / Galdor]   Ven 30 Aoû - 18:39

L'homme se levant, il confirmait sa carrure et son métier. Enfin si il n'étais pas un homme de guerre il savait surement s'y prendre. Je laissais échapper un petit sourire en le voyant essayer d'ouvrir la cellule, je ne l'avais pas déverouillée, juste j'avais regardé si c'était la bonne pièce.

Par Salvis, est ce que tous les guerriers étaient des abrutis apparent ? Cet accent et cette voix me sortait déjà par les oreilles, je ne fis pas cas de ses remarques non plus. Je jetais un oeil à mon prisonnier pour lui faire comprendre que sa personne n'était pas tombée dans l’oubli.

- Monsieur, c'est le souhait de tout le monde ici que de sortir rapidement, mais je ne peux vous ouvrir sous la seule et unique raison que vous me le demandiez. Pourquoi avez vous atterrit ici ? Si je juge la raison trop futile je me chargerai de vous faire sortir d'ici en règle. Ce mécréant ne mérite pas la moindre compagnie et je tiens donc à ce qu'il croupisse seul dans ce cachot.

A la fin de cette phrase, le pilleur cracha par terre de façon à se faire entendre. En guise de réponse et sans même le regarder je posais une main sur mon fourreau et je lui dis avec un ton froid.

- Tu ferai mieux de ne pas poser de problème, je ne tue qu'en cas de nécessité, mais je n'hesiterai pas à t'enlever une jambe si tu tente quoi que ce soit profanateur !

Me retournant vers l'individu avec un fort accent.

- Comment vous nommez vous ? Et quels sont vos crimes? Ne me répondez pas par une question, je voudrais partir rapidement d'ici. Avec un peu de chance vous en sortirez avec moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Erreurs de Jugements [Pv: Garlon / Galdor]   Sam 31 Aoû - 13:46

Hi hi... Mais c'est qu'elle me matte. Vas y que j'contracte mes biscoteaux mam'zelle, t'aime ça hein ?

- Monsieur, c'est le souhait de tout le monde ici que de sortir rapidement, mais je ne peux vous ouvrir sous la seule et unique raison que vous me le demandiez.  Pourquoi avez vous atterrit ici ? Si je juge la raison trop futile je me chargerai de vous faire sortir d'ici en règle. Ce mécréant ne mérite pas la moindre compagnie et je tiens donc à ce qu'il croupisse seul dans ce cachot.

Humf... ben si tu veux pas d'moi ici m'laisse pas !! T'es bien une femme toi... Remarque elle propose de m'faire dégager... intéressant... On va finir par trouver un accord alors ?
L'autre prisonnier cracha près d'mes pieds, je lui lançai un regard noir qu'il ne daigna même pas r'garder.
La donzelle le menaça mollement, et m'causa encore :
- Comment vous nommez vous ? Et quels sont vos crimes? Ne me répondez pas par une question, je voudrais partir rapidement d'ici. Avec un peu de chance vous en sortirez avec moi.

Deux questions ? C'beaucoup ça... Et elle m'propose encore d'dégager. Mais... j'veux pas sortir avec elle moi, c'pas mon style.. encore que... espérons qu'les reliefs de sa cuirasse soient bien remplies.

Je détournai la tête un instant pour trouver que répondre et... une... une... plume ? Coincée dans un des gonds d'la porte. J'me retournai vers la pseudo fenêtre et... non aucun piaf.
Regardant ma possible sauveuse sans rien dire, je pris la plume avec autant de délicatesse que ma paluche put donner. En essayant d'pas l'écraser quoi. Plume noire aux reflets bleus, grande... une de mes connaissances était pas loin. Pourvu qu'il mette pas trop d'temps à m'donner un coup d'main.

Le menotté m'regardait d'façon mauvaise... j'aimais pas ça... du tout.
Une légère lueur me permettait à présent de distinguer ses traits... Mais. C'est un des c*nnards qui m'avait cherché l'autre soir, à cause de qui j'étais là !!

Regardant la donzelle un moment, puis son compagnon. Je m'collais aux barreaux, passait les mains entre ces derniers et attrapai le menotté par le col. Ses yeux s’écarquillèrent, c'est bien il m'avait reconnu.
Je l'tirai vers moi tout en reculant d'un coup, et son corps frappa les barreaux avec un bruit sourd. Le métal résonnait un peu tandis qu'il tombait sur le dos, visiblement sonné.

Je laissais échapper un : Ça t'apprendrais. Gougnafier.

Ne le lâchant pas des yeux, j'annonçai à la donzelle

C't'à cause d'lui qu'j'soyons là. Bagarre l'aut' soir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Erreurs de Jugements [Pv: Garlon / Galdor]   Dim 1 Sep - 21:09

Comment ça, j'ai perdu une plume ? C'est décidé, mon projet de collier est terminé. Trop compliqué de garder ces ornements en place. Et hop, disparu. 
Et voilà le nudiste en train de secouer mon garde-manger. C'est ainsi qu'il négocie ? En maltraitant le prisonnier de Mademoiselle ? Il s'en tirait fort mal si l'on observait le visage de celle-ci -un petit tic au niveau du sourcil gauche. Il semblerait qu'elle répugnait la violence, même payante...
Il était temps de sortir ces deux zigotos tout de même. Alors... On se la joue sournois avec déguisement et document falsifié, ou une sortie plus musclée ? Je regardais mon inventaire sous mon cache-oeil. Rien ne me satisfaisait, jusqu'à ce que je retrouve ces étranges petites boules avec mèche...
QU'avait donc dit le marchand ce jour-là ? "Il suffit d'une étincelle pour mettre le feu à une ville.", ou un truc de ce genre. Quoi qu'il en soit, cela ne coutait rien d'essayer. Vu leurs dispositions, je pense qu'une lancée à leur pieds, et un autre vers le mur à la fenêtre étroite fera l'affaire. 
C'est ainsi que dans la fraiche nuit, deux explosions retentirent, et que trois silhouettes aux mouvements maladroits s'enfuirent dans la fumée épaisse, suivie de près par une armure brillante mais un peu cabossée par une pluie de pierre.
Pas grave, je m'étais déjà résout à ne pas avoir de rencard avec cette jolie demoiselle blonde.
Revenir en haut Aller en bas
Aliwen Venteless
Chevalier
Chevalier
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 01/08/2013

Livre des Héros
Divinité: Salvis
Guilde: Guilde des Séraphins
Résumé:

MessageSujet: Re: Erreurs de Jugements [Pv: Garlon / Galdor]   Lun 2 Sep - 3:47

Au fond, l'homme de la cellule semblait avoir un bon fond. Je décidais aussi de prendre ce qu'il disait pour argent content. Il ne semblait pas assez fûté pour manigancer quelques entreprises un peu plus compliquée que frapper et frapper.

- Je comprends, je pense que nous pourri...

Avant que ma phrase ne se termine une violente explosion retentit non loin. C'était exact, à mes pieds pour ainsi dire, la projection m'envoya contre le mur, heureusement mon bouclier accroché dans le dos empêcha les pierre de trop m’abimer.
m@*#è ! Les prisonniers n'étaient plus la, en revanche la fenêtre avait volée en éclat et un bout de tissu était resté accroché au verre, leurs route était évidente. Je me mis à courir dans la même direction qu'eux. Je me fichais du barbare, mais l'autre pilleur ! NON !
Je commencais à bien sentir le poids de l'armure la ! Mais ils étaient ralentis par les chaines des prisonniers et je puis les suivre dans des petites ruelles, étrangement ils passèrent, mais trois formes d'ombres se hissèrent devant moi.
Il faisait nuit, et sans réflechir j'avais suivit les évadés dans une partie de la ville... peut recommandable pour une honnête personne, surement moins pour une femme, et encore moins pour un membre de l'alliance, et je cumulais les trois tares de ce lieu. Je voulus ouvrir le dialogue, mais bien décidé à faire la peau à quelqu'un il se jetèrent sur moi. En même temps, équipée comme je l'étais, si je venais à mourir ils pourraient revendre mon materiel à très bon prix. Le temps que j'attrape mon bouclier, l'un d'eux se rua sur moi épée à la main me faisant tomber la protection. Seule ma lame servirait. Un premier coup ricocha sur mon plastron laissant une marque de taillade et un deuxième coup suivit. Le troisième homme passa dans mon dos, la ou la cuirasse n'était que de cuir. Je me jetais sur les deux hommes devant pour esquiver un coup surement handicapant. Parant un coup à droite, je ne pu ramener mon arme sur la gauche pour bloquer le coup du deuxième opposant, me concentrant instantanément le coup sembla taper une barrière invisible. Je venais d'utiliser l'un de mes pouvoirs de Gardien, cela fit reculer quelques secondes les assaillants avant qu'ils ne repartent en charge. Ce coup ci je fit glisser la lame de mon adversaire en la parant, ma propre arme remontant jusqu"a sa gorge, le sans coula immédiatement sur le sol et un corps s'écroula. Ceci me laissa un moment de répit pour récupérer mon bouclier. Les deux hommes chargèrent en même temps, j'accuillis le premier sur le bouclier le renversant en accompagnant son mouvement, et pendant que je lui donnais un coup fatale, un coup de lame se planta sous mon bras en dessous de l'aisselle. Cela fit juste atrocement mal et l'attaquant en lâcha sa lame qui tomba au sol libérant le sans à travers la maille portée sous la plaque.

J'avais beaucoup de mal à respirer pour ainsi dire, c'est à ce moment que j'apercu qu'une partie de l'armure était enfoncé a m'appuyer les cottes, surement l'explosion et les débris rapidement envoyé n'importe où de tout à l'heure, mais avec la course et l'adrenaline je n'avais rien ressenti.
Je titubais un peu e marchant contre les murs, il fallait partir de là, le bruit du combat attirant surement dans peu de temps des pillards ou des mendiants cherchant de quoi vendre ou s'approprier. Je me laissais donc tomber contre un mur dans une petite ruelle à cent mètres d'ici, à l'étroit et n'étant accessible qu'en face du petit cul de sac ou je m'asseyais.
Une fois là, je défis mon plastron et aperçu la plaie.. Pas jolie jolie, avec ma main je tentais d'utiliser mon pouvoir de gardien pour la soigner, je pu arrêter la coulée de sang seulement, mais la plaie était encore présente.

Les fugitifs.. avaient réussi, honte sur moi. Si une patrouille ne passait pas par là j'allais finir égorgée avant l'aube... Mais il m'était impossible de respirer convenablement en marchant. J'étais bloquée dans cette ruelle étroite et peu rassurante... Je jetais un oeil à mon pourpoint.. lui aussi était entaillé, et le cuir se mélangeant à la plaie faisait atrocement mal. Une de mes cottes était bel et bien cassée je crois..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Erreurs de Jugements [Pv: Garlon / Galdor]   Lun 2 Sep - 21:56

Quel merdier mais quel merdier...
J'allais sortir de taule, j'allais en sortir !! La nana a dit qu'elle comprenait. Quand une donzelle dit qu'elle comprend c'est bon signe non ?
A peine avait-elle finit d'me libérer qu'il y eut un grand éclat lumineux, un bruit d'tous les diables et un des barreaux m'écrasa l'pif... Une seconde de flottement, tout était flou et mes oreilles faisaient "fiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii", les yeux piquaient à cause de la fumée et mon pif commençait à m'faire douiller...
Un truc attrapa mon bras et m'tira vers je n'sais où en courant... je l'suivis, sans trop savoir pourquoi. On courrait, j'sentais la liberté, le froid grisant et... m@*#è j'ai marché dans un truc glissant qui reste collé.
On continuait à courir à travers les ruelles, tournant au hasard... Le sol glissait, il faisait vraiment froid, et ces conneries de chaines m'empêchaient de courir correctement.
Plus absorbé par c'qui se passait derrière que parc c'qui se passait à coté, je me rendis compte au bout de trois virages que j'étais seul... ni le plumeux, ni l'enfoiré. Je m’arrêtai en suffoquant, m'assis sur un p'tiot escalier montant vers une porte... 'fait ch*er ça mouillait mes chausses déjà pas en très bon état... il crachinait un peu, les pavés disposés encore plus aléatoirement qu'les dents d'un orc brillaient, sous le reflet d'la lune. Je laissai tomber ma tête entre mes paumes pour me remettre le peu d'idées qu'j'avais en place... Ces saloperies de chaines m'avaient quasiment lacérées les chevilles... Mais quel merdier, quel merdier...
J'entendis au loin des pas rapides. Hum... un autre fuyard ? Poursuivant ?  
Pas de bruits d'chaines... un fourreau sortant d'une épée ? Du... combat ? Ooooh ouais. Ça va m'passer les nerfs. Je m'relevai et m'dirigeai vers les bruits d'un pas décid... ah oui c'est vrai.
J'suis à poil et enchaîné. Quel merdier.
Tout compte fait, je changeai de direction. On va p't'être éviter d'se retrouver à poings contre épée. Ma tentative de marcher en silence était ridicule avec ces chaines qui auraient pu révéler ma présence à des dizaines de mètres à la ronde.. Je déambulais ainsi quelques minutes, et entendis quelques pas non loin... m@*#è m@*#è m@*#è m@*#è, qu'est-ce que j'fais ?!
J'opta pour la solution "s'étaler sur le coté d'la route et faire semblant d'dormir". Surement con, mais j'avais rien trouvé d'mieux.
Qui passait là ? Un p'tiot couple qui s'baladait. Z'avaient l'air pas mal aisés, vue leur façon d'causer... j'ai dû m'éloigner des coins craignos.. s'balader comme ça c'pas prudents.
La donzelle m'aperçu, et attira l'attention d'son compagnon sur mon corps allongé.

- Oh !! Regardez Eudes, un gueux !!

Ah comme elle avait l'air choquée, à croire qu'elle ait jamais vu d'pouilleux d'sa vie.

- Laissez-le ma chère... il ne vaut probablement pas mieux que la plupart des malfrats.

- Mais... il a froid, non ? Et tout mouillé !! Offrons lui au moins la charité de quelques pièces...

Mais c'est qu'ils me prennent pour un clodo ces bourges ?! Je restai les yeux fermés un peu plus longtemps et immobile...

- Hum... A croire que votre beauté au clair de lune n'ait d'égal que votre clémence ma chère...

Quel dragueur. J'entendis tinter quelques pièces de métal, et les sentis frapper mon visage...
NON MAIS EN PLUS IL ME LES BALANCE ?!
Je bondis en hurlant devant le p'tit couple, la pucelle rousse hurla de tout son souffle, et l'gentil garçonnet s'planqua derrière elle.
Nan là c'est trop... c'est trop risible vraiment... mon hurlement furieux se transforma en gloussements puis en fou rire.
Me voyant plié en deux, le jeunot se remit devant sa conquête et tenta de bomber le torse... faut dire que l'plus saillant s'trouvait au niveau d'l'estomac.

- Vous !! ... vous... hum ... nous avez menacé !!

Il sortir un gant et me gifla avec. Mon rire s'effaça aussi sec. Je me relevai. Ma barbe chatouillait l'front d'ce blanc bec. J'le vis dans ses yeux : il s'était rendu compte qu'il avait fait une bêtise.
J'attrapais son col brodé, accompagné par les nouveaux hurlements d'sa donzelle, le soulevais du sol pour amener son nez non loin d'mon front, et frappai de toutes mes forces. Il tomba gémissant, la donzelle avait arrêté d's'égosiller.
Je cherchai du regard... ah, elle est tombée dans les pommes.
Ce jeunot avait une veste trois fois trop grande pour lui, je lui ôtait donc pendant qu'il était au sol à s'lamenter sur son joli nez.
Des bruits d'pas pressants se firent entendre, s'approchant... j'attrapai la bourse au passage, mis la veste et déguerpis aussi sec... 'fin comme je pus avec ces foutues chaines...

J'me retrouvais une fois d'plus à courir comme un couard, tournant encore au hasard aux ruelles, portant une veste en soie avec des chausses en toile de sac, pieds nus, et tenant une bourse bien remplie dans la main.
Estimant être assez loin d'mon larcin, je m'assis contre un mur... Encore. Reprenant mon souffle, je tâtais cette jolie bourse. Hé hé. C'est pas un si gros merdier tout compte fait.
Un bruit plus loin me tira d'ma torpeur... comme une chute métallique. Je redressai la tête et tournai les yeux vers la provenance de ce bruit, un peu plus loin dans la ruelle sinueuse...
Quelques soupirs saccadés résonnaient entre les murs, accompagnés parfois de gémissement d'une voix familière... J'me levai lentement, et commença à m'diriger à pas de... cheval ferré vers l'origine de c'bruit.

A la lueur de l'astre nocturne... une silhouette fine, vraisemblablement une donzelle... à coté d'elle une cuirasse cabossée... mais... c'était ma quasi sauveuse ?
J'fis encore quelques pas.. oui c'était bien elle... et pas en très bon état...
J'arrivai à coté d'elle et m'accroupissait pour apprécier sa blessure... bien entaillée mais ne saigne pas... étrange. Une magicienne.
Et 'pis.. oh elle a qu'son pourpoing, c'est appétissant tout compte fait tout ça... J'm'appuyais sur sa poitrine pour me pencher vers la plaie et faire semblant d'l'examiner.. sachant qu'j'n'ai aucune connaissance pour soigner ne s'rait-ce qu'une écharde. Hé hé. C'est bien rembourré.
J'me relevai... elle avait l'air de m'fixer avec un air mauvais... pas facile de distinguer.

- Euh... z'allez bien ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Erreurs de Jugements [Pv: Garlon / Galdor]   Mer 4 Sep - 22:41

Un rire démentiel s'éleva dans un quartier quelconque...
Éberlué, le pilleur me regardait sans comprendre, serrant son bras gauche brûlé au deuxième degré... Qu'importe, cette excitation, le danger mortel d'être attrapé par des ennemis, la satisfaction de leur avoir échappé aussi aisément. Voilà ce qui faisait battre mon coeur à tout rompre.
Je relâchais les chaines du prisonnier, et le repoussait. Allez, va-t-en, fuis, et recommence tes activités... Plus discrètement cette fois !

 Une fois le gars, complètement hébété, disparu au coin de la rue, je remarquais que l'autre nudiste s'était perdu. Bon... Mon plan n'a donc pas si bien marché, si plan il y avait. L'instinct du corbeau était tout émoustillé à l'idée d'une nouvelle envolée dans la nuit étoilée. 
Un rapide tour, et je retrouvais le grand nigaud... avec la Gardienne ? Nooonnn.... Il a osé.
Je fonçais en piqué sur cette tête brûlé, et ces chaines... si brillantes...
Revenir en haut Aller en bas
Aliwen Venteless
Chevalier
Chevalier
avatar

Messages : 63
Date d'inscription : 01/08/2013

Livre des Héros
Divinité: Salvis
Guilde: Guilde des Séraphins
Résumé:

MessageSujet: Re: Erreurs de Jugements [Pv: Garlon / Galdor]   Sam 7 Sep - 3:13

Loin d'être assoupie, j'étais presque dans les vappes, me demandant bien comment je sortirai de ce merdier. De plus la pluie se mettait à tomber et je craignais, pour être sincère, des voleur ou autre personne mal intentionnée, vous pouvez être un bon bretteur ou ce que vous voulez, si on vous paralyse vous êtes finis. Dans la pluie tombante je distinguais une forme en approche, assez burlesque pour ainsi dire, un mélange entre un prisonnier et un.. je ne sais pas, un homme de bonne famille je dirai de par l'apparence ? Ce n'est que lorsqu'il se pencha sur moi que je le reconnu, l'homme de la geôle, nous allions tout de suite voir si j'avais bien fait de penser qu'il était en prison à tord.

Que faisait il ! Le fusillant du regard, je l'éloignais en tendant le bras.

- Je pourrai aller mieux !
Me relevant trop vite en parlant - Tu étais avec ce .... Pas le temps de finir la phrase, je retombais par terre ayant un peu trop forcée sur l'aspiration, la douleur me fit céder les jambes.

- Quels sont tes intentions ? Dois je te craindre ? Dans tous les cas tu ne m'intimide pas, sache le.

Derrière les barreaux il avait pu très bien jouer la comédie, il était potentiellement un dangereux criminel comme un malchanceux au mauvais endroit au mauvais moment. Mais baisser sa garde serait trop imprudent.

Dans un sens, je ne voulais pas être aidée, mais dans l'autre... quelqu'un trouverai bien les corps des assassins, pour peu que cela ne soit pas l'une de leurs connaissances, il chercherait leurs tueurs, et j'avais assez saignée pour laisser des traces.
Mes pensées furent interrompue par un autre homme arrivant à une allure assez hâtive, était ce l'un des hommes auquel je pensais ? Car franchement, il en avait l'allure. Une respiration plus forte, et un peu de sang perla hors de ma bouche, respirant fort pour essayer de comprendre d'où cela pouvait venir, j'en déduis que mon armure avait du enfoncer une côte en prenant un projectile de l'explosion. Il me faudrait soigner ça avec un peu de magie, mais à terme un guerrisseur serait plus efficace.

Le grand dadet me fixait encore, c'était à la fois marrant, gênant et énérvant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Erreurs de Jugements [Pv: Garlon / Galdor]   Jeu 21 Nov - 21:16

Mais... v'là qu'j'arrivais pour elle, et cette gourdasse me rejetait !!

- Je pourrai aller mieux !

En effet elle devait être plus fringante sans tous c't'attirail... et surtout sans c'te entaille dans ses côtelettes. La donzelle a tenté d'se relever, mais est retombée de suite dans un bruit lamentable... Quelle gourde. Quand on veut jouer la maligne, aussi !

- Quels sont tes intentions ? Dois je te craindre ? Dans tous les cas tu ne m'intimide pas, sache le.

J'm'apprêtais à répondre... mais non, elle se désintéressa d'moué de suite après avoir causé. Rha les gonzesses.
Un p'tiot bruit courrait dans les ruelles, ça devait pas être très important, sûrement un gosse de gueux en cavale.

J'regardai à nouveau la donzelle... rhaaaaa mais arrête de faire ta chochotte là, à baver du sang !! Pfff. Une bleue dans les cavales, j'en suis sûr...

Les bruits se firent plus insistants, et se rapprochaient. Se rapprochaient un peu trop même...

Je déviai la tête de ma future conquête. Dans l'ombre... un truc bouge et...
BON DIOUX L'PLUMEUX !!
Mais qu'est-ce qu'il foutait là ?!!
Et il... pourquoi il s'arrête pas ? Ah ouais ? q
Cherchant mon épée à la hanche... eh m*rde c'est vrai j'suis habillé en tantouze.. !!

Je me penchai pour ramasser c'qui m'avait semblé être l'arme de la demoiselle...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Erreurs de Jugements [Pv: Garlon / Galdor]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Erreurs de Jugements [Pv: Garlon / Galdor]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Erreurs de Jugements [Pv: Garlon / Galdor]
» Des jugements qui blessent
» Le plus pénible n'est pas d'attendre mais réparer les erreurs. [Pv: Shiki M. Lord & Neal D. Tyler]
» Jeu des 7 erreurs
» Jeu des trois erreurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aeoris :: La cité :: Donjon-
Sauter vers: