Aeoris
Bienvenue sur Aeoris !
Il s'agit d'un forum RP basé sur l'univers médiéval-fantastique du monde d''Arcadia et plus précisément dans la cité D'Aeoris. Nous comptons actuellement 41 membres, et l'ambiance est excellente, en particulier sur la chatbox du site. Le forum est très actif et de nombreux RP et events sont au programme. Tous les amateurs de manga, musique, dessin et autres activités artistiques trouveront aussi leur bonheur dans la partie dédiée à ce sujet. Si vous êtes à la recherche de RP passionnants, de gros délires et d'une ambiance sympa, n'hésitez pas et rejoignez-nous !
(Demandes de partenariat inter-forums dans la partie prévue à cet effet. Pas besoin d'inscription.)

Aeoris

Les anonymes redeviennent poussière, sans personne pour les pleurer. Seuls les actes sont honorés.
 
AccueilCalendrierFAQMembresS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Aeoris ! Bon Rp's à tous ! Rejoignez nous et forgez votre destinée!
Le forum va bientôt être en reconstruction, nous travaillons pour pouvoir vous fournir un contenu de qualité.
L’équipe du site
Admins :
Derniers sujets
» Réveil difficile [RP solo]
Ven 7 Avr - 0:02 par Kaltaïs Thra

» Insérez une musique de générique quelconque
Jeu 16 Mar - 17:40 par Kaltaïs Thra

» Alibi-RPG!!
Dim 5 Fév - 16:16 par Invité

» L'horreur dans la cale
Dim 15 Jan - 14:46 par Vas Solemen

» Autour d'un verre [PV Aliah]
Mer 28 Déc - 22:32 par Kaltaïs Thra

» De l'ombre à la lumière
Lun 19 Déc - 15:37 par Aliah

» Une épreuve explosive [pv Nindaeï - Aliah]
Jeu 15 Déc - 15:51 par Aliah

» Une rencontre déterminante
Sam 26 Nov - 15:04 par Nindaeï Murmuresoleil

» Une mission de "discretion"
Mer 23 Nov - 0:52 par Aliah


Partagez | 
 

 La taverne au rhum ! [Pv Aarun Noblegriffe & Reivax Baëleän]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La taverne au rhum ! [Pv Aarun Noblegriffe & Reivax Baëleän]   Dim 11 Aoû - 22:57

http://aeoris.forumgratuit.org/t523-une-gemme-inconnue-un-bon-butin-une-nouvelle-vie-libre#10374

Suite à la dernière déclaration d'Euphaoris, l'encapuchonné précisa très clairement qu'il ne voulait absolument aucun mal à la voleuse, et qu'il était intéressé par ses talents. Ça tenait debout, mais encore une fois, comment savoir ?
Et puis c'est à ce moment que sa main s'agrippa à la jeune fille et que la situation se mit à bouillir.

-Qu'est-ce que vous avez à cacher ma chère? D'après ce que j'ai ressentis, vous utilisez une puissante magie pour vous camoufler...Vous êtes celle que je cherche?

Inutile de vous préciser que c'était surement la chose la plus embarrassante qui aurait pu arriver à Euphaoris. Les gens que côtoie habituellement Euphaoris ne se rendent compte de rien, mais lui devait connaître ce genre de choses et avait dû apprendre à les distinguer. Il y était sensible et le fait qu'il le déclare à coeur ouvert n'était pas bon présage. Et puis ces questions, son débit, son ton, tout devenait étouffant... Euphaoris était au bord de ne plus se contrôler. S'il fallait illustrer ce que son esprit lui fit voir à ce moment là, le présage qu'elle envisageât, nous aurions décrit un gouffre inévitablement attirant. Elle n'avait jamais voulu d'ennuie, et elle ne voulait pas que la situation s'aggrave ou devienne instable. Elle avait peur de tomber...

Heureusement, Terion était là pour la sauver de la misère. Il attrapa le bras de l'interlocuteur aussi violemment que lui même l'avait fait, et lui glissa quelques mots intimidants. Puis, quelques mots dans une autre langue. Était-ce le stresse qui faisait ce drôle d'effet à Euphaoris ou avait-elle bien entendu des mots dans une langue inconnue ? Mais peu importait, puisqu'à présent ils pouvaient s'échapper loin de cet homme. Allons penser à tout cela autour d'une table et d'un bon breuvage.


Le voyage fut silencieux. Peut-être le mercenaire était-il plein de questions, mais Euphaoris se sentait à présent déséquilibrée. Elle l'avait toujours été en fait, en quelque sorte, elle avait toujours erré depuis la disparition de ses parents et sa vie n'avait pas vraiment prit un sens quelconque, mais ce n'était que maintenant qu'elle le ressentait vraiment. C'était un poids sur son coeur, qui s'attachait et s'alourdissait de plus en plus à chaque fois que ses talons percutaient le sol rude des ruelles ruisselantes. C'était dur de n'exister qu'à moitié. Et puis ils arrivèrent en face de la porte de cette fameuse taverne au bon rhum sans même qu'elle ne puisse s'en apercevoir.


Une fois à l'intérieur, Euphaoris prit l'initiative de choisir une table assez retirée et plutôt tranquille. En passant, elle observa quelques pêcheurs, des vieux, des jeunes, des brisés, des joyeux, tout y était. Ils étaient là tantôt pour conter leurs histoires, tantôt pour les oublier, tantôt pour chanter, tantôt pour pleurer. Quoi qu'il en soit, les regards la suivirent, elle et son colosse de compagnons, les regards s'attachèrent à eux, ceux qui n'était pas encore assez saoul les épierrent, mais l'esprit de la jeune fille était bien trop exténué pour y faire attention. Peut-être Terion en connaissait une poignée qui l'avait reconnu. Qui sait ? Euphaoris saisit alors une chaise délicatement et se posa avec légèreté dessus, laissant ses bras planer jusqu'à la table pour y accueillir son visage et laisser sa sombre chevelure recouvrir le tout. Elle se laissa quelques secondes ainsi, et essaya de relâcher la tension qui broyait alors ses muscles. Peut-être qu'une fine larme vint alors rouler sur une de ses joues, mais si ce fût le cas, la pluie qui avait atteint son visage l'avait camouflé. Elle reprit alors le contrôle d'elle même  la gorge serrée et essuya sa bouille des ses mains raffinées. Elle en profita pour enlever le manteau gigantesque de ses épaules afin de le rendre à Terion. Elle annonça d'une voix tremblante :

-Merci beaucoup, il m'aura été très utile, mais je ne souhaiterais pas en abuser...
Quel est le nom de cette taverne, je n'ai pas fait particulièrement attention à l'enseigne ?  
Revenir en haut Aller en bas
Reivax Baëleän
~ Maître des Voyageurs ~
~ Maître des Voyageurs ~
avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 20

Livre des Héros
Divinité: Aronax
Guilde: Guilde du Dragon Rouge
Résumé:

MessageSujet: Re: La taverne au rhum ! [Pv Aarun Noblegriffe & Reivax Baëleän]   Dim 25 Aoû - 11:39

Crétin de géant. Premièrement, qu'il se permette de l'empêcher de récupérer son ordre de mission, ça lui restait en travers de la gorge. Deuxièmement, qu'il se permette de tenter de lui broyer le poignet, c'était quelque chose de plus énervant...mais alors...qu'il lui dise de se mêler de ses affaires (formulé autrement mais l'idée était là) c'était certainement la chose la plus stupide et inconsidérée qu'il aurait pu faire. Il ne répondit rien à ses paroles, plus parce qu'il tentait de contenir la douleur que l'autre lui infligeait que par réelle maîtrise de lui-même. Il eu même le culot, en partant, de lui dire que si il payait toujours aussi bien, il était preneur. Reivax ne dit rien sur le coup mais ça viendrait...

Il les suivit de loin, se frottant le bras pour faire taire la douleur. Il les vit enfin entrer dans une taverne: La pêche glorieuse. Oh, dommage pour eux, c'était une taverne presque contrôlée et fréquentée uniquement par des pirates et des pêcheurs des voyageurs. Le port était peut-être (après le quartier du marché bien sûr) le lieu où les voyageurs avaient le plus d'influence. Deux points stratégiques quand on y pensait. Avant d'entrer, il dégaina sa lance qu'il avait prit "au cas où" puis ouvrit la porte. Il n'essaya pas d'être discret, loin de là. D'ailleurs, pratiquement tout les regards de la taverne se tournèrent vers lui. Si la plupart des membres lambda n'étaient pas au courant du changement qui avait eu lieu à ce poste, les marins eux, le savaient fort bien. C'est pourquoi, lorsqu'il fît signe au patron de faire sortir le monde de la taverne, il s'exécuta aussi vite que possible. Après quelques grognements d'ivrogne et quelques protestations qui furent vite calmer par des "Tu devrais sortir...je sens que ça va barder" et d'autres commentaires tout aussi intelligent. Ce n'était pas des mauvais bougres...mais disons qu'ils avaient privilégiés le muscle au cerveau et que ça se voyait un peu.

Tandis que la taverne se vidait, il entendit le jeune femme demander:

-Merci beaucoup, il m'aura été très utile, mais je ne souhaiterais pas en abuser...Quel est le nom de cette taverne, je n'ai pas fait particulièrement attention à l'enseigne ?

Une fois qu'ils furent vraiment seul, il se mit à environ quatre mètres de la table, sa lance dans la main droite, manche contre le sol. Il répondit alors:

-Cette si jolie taverne porte le doux nom de "La pêche glorieuse". Petit repaire de soiffard, d'accro au jeu ou encore petit estaminet sympathique, l'établissement oscille entre les trois qualificatifs.


Il sourit à la jeune femme et se tourna vers le colosse, lui lançant un regard beaucoup plus agressif. Il lui dit en langage druidique d'un niveau bien supérieur à celui qu'il avait employé à son égard:

-Toi, n'essaye pas de te mettre une nouvelle fois en travers de ce que je veux. D'ailleurs, n'essaye même pas de me refaire ce que tu as fais tout à l'heure, ce pourrait être la dernière mauvaise action de ta vie...voire même la dernière action de ta vie. Le mieux serait que tu reste assis et que tu ne fasse rien, au moins, tu es sûr de n'avoir aucun problème avec moi. D'ailleurs, sache que je n'hésiterais ni à te tuer toi, ni ton serpent. 

Il reprit alors dans le langage commun et s'adressa à nouveau à la jeune femme en reprenant son sourire: 

-Je vous ai posé une question tout à l'heure et j'aime avoir des réponses...alors...Qu'avez-vous à cacher?

Il appuya bien sûr sa question, utilisant un ton ferme qui se voulait autoritaire.

_________________
Cliquez ici--->Journal<---Cliquez ici

Cliquez aussi ici---->Le bestiaire<----Cliquez aussi ici

Et puis cliquez ici----->Le temple des légendes<-----Et puis cliquez ici
Revenir en haut Aller en bas
Aarun Noblegriffe
Maître de Guilde
Maître de Guilde
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 18/07/2013

Livre des Héros
Divinité: Lilianne
Guilde: Guilde des Juges
Résumé:

MessageSujet: Re: La taverne au rhum ! [Pv Aarun Noblegriffe & Reivax Baëleän]   Dim 25 Aoû - 20:49

A peine arrivés et installés, sans même avoir le temps de commander ne serait-ce qu'un tout petit verre, la taverne commença à se vider à une vitesse plus qu'hallucinante. Je lança un regard aux alentours, tient, notre ami l'encapé !

Et alors que cet abruti à l'odeur bien rancie par son appartenance mythologique répondait à la charmante demoiselle à la place d'Aarun, les effets du ''Tue-la-Brume'' se faisaient sentir, jusqu'à ce que le charme se dissipe.

C'est alors que je fût frappé par la beauté de ''Nana'', sa véritable beauté. Une femme fine et élégante, aux traits subtiles et délicats. Une rouquine aux yeux bleus que je ne risque pas d'oublier, et c'est alors que je la contemple, que l'on me sort de mon admiration dans une langue druidique assez évoluée, comme pour rentrer en compétition de ''celui qui a la plus grosse''

-Toi, n'essaye pas de te mettre une nouvelle fois en travers de ce que je veux. D'ailleurs, n'essaye même pas de me refaire ce que tu as fais tout à l'heure, ce pourrait être la dernière mauvaise action de ta vie...voire même la dernière action de ta vie. Le mieux serait que tu reste assis et que tu ne fasse rien, au moins, tu es sûr de n'avoir aucun problème avec moi. D'ailleurs, sache que je n'hésiterais ni à te tuer toi, ni ton serpent.

Mais pour qui il se prend, ce pauvre poltron ? Mais il ne sait décidément pas à qui il a à faire, il ne sais pas qu'il va se faire écraser comme un moucheron s'il continu, massacré, maravé, déchiqueté !! Et je n'ose même pas imaginer ce que Aarun en fera une fois que j'ai fini !! Tout en essayant de me contenir, en essayant de ne pas lui faire avaler ses propres parties intimes en même temps que ses paroles, je ne pût m'empêcher de lui envoyer :

- Fait attention à ce que tu dis, tas de fientes !! Je te trouve bien prétentieux pour croire qu'il sera si facile de tuer mon druide !! Je te conseil de faire preuve d'un peu plus de respect envers tes aînées, sombre résidus de déjections juvéniles !!

Aaaah !! Ca fait du bien, mais avant même que je reprenne mon souffle, mon ours se leva, et dit dans la langue commune, pour continuer dans l'effarement général, et en prenant un air presque amusé:

- Clame toi donc Gloak, de toutes manières, cette mascarade a assez duré...

Il marqua une pause, alluma sa pipe, lança un regard méfiant à chacun de ses interlocuteurs, puis recracha la fumée avec un soupire de soulagement, mais aussi un air d'illumination, quelque chose venait de le frapper, puis il rouvrit la bouche pour dire ces mots :

- Voyez-vous, aucunes personnes à cette table n'est vraiment ce qu'il semble, moi le premier.

Nana, qui porte cela dit un faux nom bien ridicule, est en réalité une charmante rousse aux yeux bleus, et certainement celle qui a justement volé le contrat en question. Cela dit, elle est de très charmante compagnie et fort sympathique.

Et notre ''ami'' à capuche, lui est enfaite un druide et un hybride entre l'humain et... Laissez-moi le temps de réfléchir...
Il réfléchit quelque seconde puis repris  Au risque de dire une absurdité, l'humain et le dragon, bien que ça me semble un peu... Improbable, cela dit, mon flaire ne se trompe presque jamais. Et autre précision sur notre inconnu, c'est un abruti, un imbécile qui n'est pas capable de comprendre que je ne veux pas d'argent et que je voulais l'aider sans éveiller les soupçons de notre charmante rouquine. Un pauvre ahuris qui remarque les illusions, mais qui n'est pas capable de remarquer que l'on joue un rôle. J'ai l'impression que c'est quelque de haut placé, il a fait se vider la taverne en très peu de temps, un chef de guilde peut-être ?

Attendez.. Quoi ?!? Un.. Un.. Un foutu sac d'écailles cracheur de feu ?! Mais qu'est-ce que c'est que ce boxon ?!? Donc ce pauvre enfoiré serait... Mon cousin ?!? Je n'aurais jamais cru devoir en arriver là.. Mais je n'ai d'autres choix que de renier ma propre famille !!

Donc on se retrouve avec un gros ours mal léché et un pauvre semi-dragon arrogant dans la même pièce ? Ca va sérieusement sentir la testostérone !!
Puis Aarun continua de regarder ses deux ''compères'' en tirant sur sa pipe, un sourire se dessinant dans sa brande barbe drue lorsqu'il posait les yeux sur les visages emprunts d'étonnements qui s'offrent, c'est dingue ce qu'il à l'air idiot comme ça, enfin, comme toujours.

Puis après avoir laissé flotter cette atmosphère de mal-être, il ouvrit la bouche avec un regard satisfait, et soulagé de ne plus avoir de rôle à jouer:

- Bon, au point où nous en sommes, je crois qu'il est temps que je vous dise la vérité sur moi. Je me nomme en réalité Aarun Noblegriffe, je ne suis pas mercenaire, cette profession me répugne au plus haut point à vrai dire. Je suis un druide, mais aussi un gardien, et je fais en réalité partit de la Guilde des Juges. Mais il est aussi possible que vous me connaissiez sous le nom de ''l'Ursa''. Enfin bref, maintenant j'imagine que la courtoisie veut que ce soit à vous de vous présenter en bonne et dût forme ?

Puis il se dirigea vers le bar, où il restait encore le barman, qui entre nous soit dit, était la seule personne encore dans la taverne à ce moment, mis à part nos trois protagonistes. Mon imbécile de grand ours qui parle trop lança un regard rouge au barman et lui dévoila sa dentition d'ours. Je vous garantis que c'est assez fendare de voire un homme aussi gros détaler aussi vite ! Puis le druide se servit directement dans le bar une bonne bouteille de rhum, qu'il ouvrit et il servit trois verres au bar. Toujours en zieutant nos deux énergumènes, Aarun leva son verre, tout en restant accoudé au bar de bois bien vieilli, et d'un air nonchalant et un peu moqueur, l'ours dit d'une forte voix :

- A nos charmantes présentations, Santé !

Décidément, il en fait trop...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La taverne au rhum ! [Pv Aarun Noblegriffe & Reivax Baëleän]   Mer 28 Aoû - 1:13

L'inconnu avait décidé de suivre Euphaoris et son compagnon barbu épaulé d'un serpent et avait fait vider la taverne en un clin d'oeil tout en imposant sa froide compagnie au duo qui se voulait plus chaleureux que ce début d'embrouille.
Quoi qu'il en soit, le faux mercenaire décida d'équilibrer la situation en déclarant les quatre vérités de la scène présente. Ce qui était le plus troublant pour Euphaoris c'était de se rendre compte en un seul instant que l'inconnu avait du sang de dragon, que le mercenaire était un druide et qu'il parlait bel et bien une langue inconnu avec l'encapuchonné bien que le fait qu'il ne soit pas affecté par l'illusionnisme soit tout aussi troublant que le reste. Après tout c'était un druide, il faudrait s'y faire.
À présent il n'y avait donc plus aucun secret et tout était pour le moins clair. Au moins, c'était quelque chose d'agréable que de se retrouver dans une situation claire.

Euphaoris s'approcha alors du bar ou le colosse avait servi trois verres de rhum.

-Voilà la boisson que vous m'aviez promise, je sens que j'en aurais besoin si je ne veux pas commencer à me perdre moi-même, déclara t-elle avec une spontanéité et une assurance dont elle n'avait pas encore fait preuve aujourd'hui.

Il fallait se mettre à l'évidence, le plus profitable, ou en tous cas le moins risqué, était d'être sincère et de ne pas s'enfoncer; elle repris alors après avoir avalé le rhum d'un coup sec

- Bon... Vous comprendrez la nécessité que j'avais trouvé à me dissimuler... Mais puisque je suis démasquée, il est inutile d'en faire plus, je crois avoir compris que nous avions tous à y gagner dans cette histoire.

La jeune demoiselle se retourna, passant d'un regard perdu et volatil vers le fond du bar à un regard déterminé et brillant vers son dernier compagnon tout en cessant son sort d'illusionnisme. Le verre vide sur le bout des doigts et les coudes soutenant le reste de son corps sur le comptoir elle continua.

-J'ai de part mon experience réussi à me procurer le papier que vous désirez tant et pour le quel vous mettez tant d'énergie. Il serait donc intéressant pour moi de me faire embaucher, allons droit au but. Quant à toi, Aarun, si je puis me permettre de te tutoyer, j'espérais trouver de l'aide dans la quête qui m'est alors proposée, et malgré le fait que tu ne sois pas mercenaire, je compte toujours sur cette aide car tu semble loin d'être incapable... Pour ce qui est des présentations... Je préférerais que vous continuiez à m'appeler Nana si vous n'y voyez pas d'inconvénients... Ce sera beaucoup plus facile pour tout le monde.

Quant bien même Euphaoris semblait sûre d'elle, son coeur battait la chamade et elle n'espérait qu'une seule chose, c'était que cet alcool soit assez fort pour vite apaiser ces sentiments incontrôlables. Elle prit alors une ample inspiration pour se rassurer et prendre un peu de ses aise dans la taverne. Elle plongea son regard bleu vif, dans lequel on aurait eu envie de se plonger sois même, dans celui du druide, puis dans celui de l'hybride. Il fallait qu'elle s'empare de leurs traits afin de mieux les comprendre, afin de savoir comment se sentir et comment agir avec eux, il fallait qu'elle s'en fasse des visages familiers afin de pouvoir se gérer elle-même.
Le bout de sa langue humidifia alors le bord de ses lèvres afin de récupérer la moindre goutte qui pourrait conserver le goût de la boisson engloutie bien-peu auparavant, puis elle attendit une réponse d'une troisième protagoniste qui ne s'était pas encore présenté.
Revenir en haut Aller en bas
Reivax Baëleän
~ Maître des Voyageurs ~
~ Maître des Voyageurs ~
avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 20

Livre des Héros
Divinité: Aronax
Guilde: Guilde du Dragon Rouge
Résumé:

MessageSujet: Re: La taverne au rhum ! [Pv Aarun Noblegriffe & Reivax Baëleän]   Mer 28 Aoû - 12:35

Ses doigts se resserrèrent sur la garde de son arme. Entre ce serpent complètement imbécile, son druide tout aussi stupide et la jeune femme qui ne semblait pas être à l'aise, il n'était vraiment pas aidé. Premièrement, on voyait que ces deux abrutis de première de savaient pas à qu'il ils s'adressaient. Quand on pensait que ce vulgaire serpent était en quelque sorte un parent...c'en était juste bon à le désespérer sur son antique héritage... Lorsqu'ils eurent finit de parler, il s'avança enfin pour prendre le verre de rhum et s'adressa au druide et à son serpent en langue druidique toujours:

-Tu devrais savoir que la vulgarité n'amène que les ennuis...d'ailleurs, une leçon de politesse serait plus qu'appréciable pour toi et ton animal de compagnie. Animal de compagnie qui, sous peu, pourrait devenir une nouvelle paire de bottes si il continu d'employer ce langage à mon égard.

Il regarda alors la jeune illusionniste. Sa nouvelle apparence n'avait rien à envier à celle qu'elle avait prise précédemment. Elle avait donc le papier...tant mieux, ça lui permettrait d'arrêter de courir. En langage commun, il reprit:

-Bien, puisque notre ami malpoli m'a dit ce qu'il avait à dire, je vais donc lui répondre. Si j'avais eu besoin d'un personnage aussi grossier et ordurier que toi, j'aurais certainement choisis quelqu'un de plus compétent. Ce point là éclaircit, c'est donc à moi de me présenter...appelez moi donc "l'ami"... Pour l'instant, ce sera certainement moins dangereux pour vous. De toute manière, je ne fais pas confiance à ceux qui ne me font pas confiance...n'est-ce pas..."Nana"?


Il but un peu du liquide alcoolisé, préférant le déguster que de l'ingurgiter comme une vulgaire piquette d'un établissement bas de gamme. Il s'adressa alors à "Nana":

-Maintenant, nous allons parler de votre mission. Si vous savez lire, vous aurez donc compris que vous devez récupérer la gemme d'Athlios. Seulement, un petit changement a eu lieu depuis. Des mages se sont intéressés à cette pierre et sont allés la chercher pour vous. Le seul petit inconvénient est qu'elle se situe maintenant dans la tour des arts. La récompense passe donc de cinq milles à dix milles pièces d'or.

Il lui laissa le temps de réfléchir à cette offre, à ses enjeux et surtout, à ses dangers. En effet, la tour des arts, en plus d'être un lieu où la magie était à peu près aussi utile qu'une brindille face à un dragon, était aussi un des lieux les plus sécurisés d'Aeoris. Pièges magiques, sorts d'alerte, gardiens magiques...ce lieu était encore plus imprenable que le palais royal...

-Vous avez le droit d'employer n'importe quel moyen pour y arriver. Vous pouvez recruter qui vous voulez mais ce sera à payer avec vos deniers personnels. Pour récupérer la récompense (si vous revenez en vie bien sûr), il vous suffira de la ramener à l'auberge du dragon rouge, vous la donnerez au gérant du bar qui vous donnera la récompense. N'essayez pas de l'avoir, c'est un expert en magie ancienne et vous ferait cuire sur place. Une seule restriction...vous prenez la pierre...et UNIQUEMENT la pierre. Cette tour renferme des objets dont il vaut mieux ignorer le pouvoir et la portée...Des questions?

Il finit donc son verre en attendant une réponse de ses deux interlocuteurs.

_________________
Cliquez ici--->Journal<---Cliquez ici

Cliquez aussi ici---->Le bestiaire<----Cliquez aussi ici

Et puis cliquez ici----->Le temple des légendes<-----Et puis cliquez ici
Revenir en haut Aller en bas
Aarun Noblegriffe
Maître de Guilde
Maître de Guilde
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 18/07/2013

Livre des Héros
Divinité: Lilianne
Guilde: Guilde des Juges
Résumé:

MessageSujet: Re: La taverne au rhum ! [Pv Aarun Noblegriffe & Reivax Baëleän]   Mer 28 Aoû - 19:20

Donc, après le discours ennuyeux à souhaits de l'ours, nous eûmes droit à ce que ''Nana'' ne fasse que simplement nous confirmer ce que l'on savait déjà, enfin, ce que l'on supposait plutôt. Mais elle demanda l'aide d'Aarun, mais avant qu'il ne puisse dire quoi que ce soit, l'autre gringalet dit, toujours en druidique :

- -Tu devrais savoir que la vulgarité n'amène que les ennuis...d'ailleurs, une leçon de politesse serait plus qu'appréciable pour toi et ton animal de compagnie. Animal de compagnie qui, sous peu, pourrait devenir une nouvelle paire de bottes si il continu d'employer ce langage à mon égard.

Mais pour qui il se prend ?!? J'allais lui dire mes quatre vérités mais au moment où j'ouvre la bouche, mon imbécile de druide me la ferme avec sa grosse paluche.

Puis il continua d'écouter l'encapuchonné mythologique, qui fît un discours sur le contrat à ''Nana'', qui ne daigna toujours pas révéler son nom. Les thermes de son discours n'étaient pas des plus élogieux envers Aarun, ce que je comprend, moi-même je ne le complimenterais pas même si ma peau en dépendait. Mais mon druide a beau être aussi grossier qu'un sanglier par moment, il n'était loin pas incompétent. Mon ours ne pût s'empêcher d'éclater de rire au moment où l'encapé parlait de confiance.

Lorsque ''l'ami'', comme il voulait qu'on l'appel finit enfin ses explications sur une mission pseudo-presque-impossible-terriblement-dangereuse impliquant un caillou, des mages, des pièges et une tour, Aarun prit une grand inspiration, alluma sa pipe et prit une très longue bouffée.

Puis d'une voix sèche et tranchante il dit à l'encapé, en langage commun :

- Bon, ''l'ami'', quoique je n'aime pas vraiment t'appeler ainsi, enfin, peu importe, laisses-moi te dire une bonne chose tout d'abords...il reprit une bouffée de tabac Je crois qu'il est inutile de continuer de communiquer dans une langue étrangère, et saches que si tu essaies ne serait-ce que de toucher à mon serpent, je te renvoie dans les mythes et légendes d'où tu sors, me suis-je bien fait comprendre, jeunet ?

Simple, efficace, pas trop grossier, non menaçant, juste une indication, j'aime quand l'Ursa parle ainsi. Il reprit un air plus agréable, plus doux, plus sympathique et s'adressa à ''Nana'' :

- Bien que ce n'est pas dans mes habitudes, j'accepte volontiers de te prêter main forte, ne serait-ce que pour apprécier une compagnie agréable dit-il en lançant un regard noir au dragounet Je me dois tout de même de te demander trente pour cent de la récompense, car si ce travail est si périlleux, il risque d'être long, donc je ne pourrais travailler sur d'autre projets rémunérés au sein de ma Guilde.

Il resservit un verre à chacun, entama le sien bien plus doucement qu'à son habitude, tira une autre très longue bouffée de sa pipe, puis s'adressa encore au mandataire, mais cette fois d'un air neutre, ne laissant transparaître aucunes émotions et dit :

- Bon, parlons maintenant de ce contrat, qu'est-ce que cette pierre a de si importante ? De quoi est-elle capable ? Et à quoi devrions-nous nous attendre dans cette tour ? Car si je dois y participer, je pense qu'il est normal que je sache de quoi il en retourne.

Et sur ces mots, il finit son verre, tranquillement, et il continua de regarder le semi-dragon, de son air interrogateur, tout en fumant paisiblement sa pipe.
Revenir en haut Aller en bas
Reivax Baëleän
~ Maître des Voyageurs ~
~ Maître des Voyageurs ~
avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 20

Livre des Héros
Divinité: Aronax
Guilde: Guilde du Dragon Rouge
Résumé:

MessageSujet: Re: La taverne au rhum ! [Pv Aarun Noblegriffe & Reivax Baëleän]   Dim 27 Juil - 16:07

Le "jeunet" comme il lança, écouta le discours du grand abruti sans réellement y prêter attention. Si il était effectivement plus jeune (et certainement pas qu'un peu), dans son sang coulait une sagesse millénaire que le commun des mortels et même des immortels ne pouvait tout simplement pas concevoir. Un pouvoir hors-normes dont le simple fait d'évoquer une infime partie devait faire trembler tout les soldats du monde.
Enfin ça c'était la théorie...parce que dans la pratique, on avait pas grand-chose de concluant...mais ça finirait par venir.
Se laissant insulter sans broncher, il les laissa discuter des termes du contrat puis écouta cette fois attentivement lorsque la parole lui fut adressée.
Il se laissa quelques secondes de réflexions, buvant très lentement le liquide servit et observant l'établissement.
Il n'était pas mauvais loin de là...mais il manquait de classe. C'était une taverne typique des docks, faites par des marins et pour des marins. Il cherchait de la boisson, du sexe et peut-être de la bagarre mais rien de plus...
Enfin après avoir légèrement pensé à ça, il ouvrit la bouche et déclara d'un ton neutre qui ne se voulait pas effrayant malgré ce qu'il avait à dire:

-Qu'est-ce que cette pierre a de si important? Pour les mages, elle n'a aucune utilité. Une babiole vaguement magique qu'ils ont sûrement enchassée dans un collier et qu'ils utiliseront en aparât pour épater la galerie. Elle m'est cependant bien plus par le fait qu'elle permettra au bien de triompher. Je ne peux en dire plus et de toute manière, je doute que les détails pratiques et théoriques ne vous intérèssent... Quant à son potentiel, je dois cependant vous mettre en garde, si vous la...brusquez...elle peut détraquer les objets magiques que vous avez prit avec vous. Je m'explique: cette pierre a une sorte de procédé de défense qui fait que lorsqu'on tente de l'abîmer, volontairement ou non, elle supprime tout ce qui peut l'affecter, la magie et les objets magiques plus précisément. Pour éviter une quelconque surprise, vous pouvez me rapporter tout le collier si il en est un et je m'occuperait du reste. Je vous le payerais même.

Il laissa un moment de suspens pour les laisser réfléchir à ça et se tourna vers le bar, récupérant quelques chopes qu'il empila.
Désignant du doigt celle du bas, il continua:

-Au rez-de-chaussée, vous devez vous attendre à rencontrer du monde. C'est là que sont tout les bureaux administratifs et ce genre de choses propres aux mages. Des gribouilleurs et autres porteurs de plumes. Pas de quoi vous effrayer si vous savez passer en douce. Ils peuvent sonner l'alerte. Il passa son doigt à la deuxième et la troisième. Premier et deuxième étage, là réside le danger du nombre. Ce sont les quartiers de résidence. Vous trouverez des novices comme des mages aguerris. Comptez plutôt dans la deuxième catégorie. Ils maîtrisent suffisament les arcanes pour vous obliger à manger votre serpent par certains orifices non-prévus pour ça... Les serrures sont verrouillées par magie et déclenchent des pièges à base de feu et de glace. Rien de bien fôlichon mais dangeureux au possible.

Il pointa enfin la dernière chope. Là, sa voix semblait moins assurée et son regard le montrait aussi.

-Votre objectif. Je sais de source sûre qu'elle se situe dans les quartiers de l'archimage et de ses suivants. On dit qu'aucune serrure n'est fermée car les dalles du sol et des murs elles mêmes suffisent à tuer tout intrus qui réussirait à y pénétrer. Je vous avoue qu'à ce niveau, c'est le noir total pour moi. La pierre peut aussi bien être sous un dôme en verre qu'au cou de l'archimage lui-même.

Il rangea brèvement les chopes et s'adossa au bar, les yeux fixant le lustre au plafond. Il finit ainsi:

-J'ai trois critères que vous devez respecter: Premièrement, je ne veux aucun mort! Malgré que je n'ai pas d'affection particulière pour les mages, je ne tue qu'en cas d'absolue nécessité. Assomer, matraquer, laisser pour mort, endormir, charmer, vous faites comme bon vous semble sauf tuer! Deuxièmement, vous ne volez la pierre et QUE la pierre. Il sera tentant de prendre d'autres précieux artéfacts mais si les bâtons et les autres quincalleries y sont, c'est pour éviter qu'elles ne tombent entre de mauvaises mains. Enfin et surtout, aucun de vous deux ne doit mourir ou être capturé. Je pourrais vous sortir de là mais ne peut me le permettre. Ne vous faites pas voir et tout ira pour le mieux. D'autres questions?

Il finit lui aussi son verre et attendit les réponses.
Spoiler:
 

_________________
Cliquez ici--->Journal<---Cliquez ici

Cliquez aussi ici---->Le bestiaire<----Cliquez aussi ici

Et puis cliquez ici----->Le temple des légendes<-----Et puis cliquez ici
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La taverne au rhum ! [Pv Aarun Noblegriffe & Reivax Baëleän]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La taverne au rhum ! [Pv Aarun Noblegriffe & Reivax Baëleän]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Parchemins, grimoires et entourloupes... "[pv Aarun Noblegriffe]
» Au Nain Joyeux [ Taverne de Tronjheim ]
» La Taverne
» Un bagarre à la taverne
» [Terminé] La taverne du Ménestrel [Libre !]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aeoris :: La cité :: La Taverne-
Sauter vers: