Aeoris
Bienvenue sur Aeoris !
Il s'agit d'un forum RP basé sur l'univers médiéval-fantastique du monde d''Arcadia et plus précisément dans la cité D'Aeoris. Nous comptons actuellement 41 membres, et l'ambiance est excellente, en particulier sur la chatbox du site. Le forum est très actif et de nombreux RP et events sont au programme. Tous les amateurs de manga, musique, dessin et autres activités artistiques trouveront aussi leur bonheur dans la partie dédiée à ce sujet. Si vous êtes à la recherche de RP passionnants, de gros délires et d'une ambiance sympa, n'hésitez pas et rejoignez-nous !
(Demandes de partenariat inter-forums dans la partie prévue à cet effet. Pas besoin d'inscription.)

Aeoris

Les anonymes redeviennent poussière, sans personne pour les pleurer. Seuls les actes sont honorés.
 
AccueilCalendrierFAQMembresS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Aeoris ! Bon Rp's à tous ! Rejoignez nous et forgez votre destinée!
Le forum va bientôt être en reconstruction, nous travaillons pour pouvoir vous fournir un contenu de qualité.
L’équipe du site
En cas de problème, contactez nos administrateurs :
Derniers sujets
» L'horreur dans la cale
Dim 15 Jan - 14:46 par Vas Solemen

» Autour d'un verre [PV Aliah]
Mer 28 Déc - 22:32 par Kaltaïs Thra

» De l'ombre à la lumière
Lun 19 Déc - 15:37 par Aliah

» Une épreuve explosive [pv Nindaeï - Aliah]
Jeu 15 Déc - 15:51 par Aliah

» Une rencontre déterminante
Sam 26 Nov - 15:04 par Nindaeï Murmuresoleil

» Une mission de "discretion"
Mer 23 Nov - 0:52 par Aliah

» Nous avons tous nos raisons...
Mar 1 Nov - 14:08 par Serena Dajaren

» Des retrouvailles torrides .. ou pas [pv Fregon]
Lun 31 Oct - 15:28 par Invité

» Partenariat avec My little Equestria
Sam 29 Oct - 22:17 par Invité


Partagez | 
 

 Kagan L'Eternel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kagan
Apprenti
Apprenti


Messages : 7
Date d'inscription : 09/05/2013
Age : 19

Livre des Héros
Divinité: Salvis
Guilde: Guilde des Spectres
Résumé:

MessageSujet: Kagan L'Eternel   Ven 10 Mai - 21:23




Présentation



Surnom : L’Eternel.
Prénom : Kagan.
Âge : Aussi vieux que la montagnes de la Syhra.
Race : Nain.
Faction : Marcheur d’ombre.
Guilde : Guilde des spectres.
Raisons du choix de faction :
- Moucher mes ennemis à coups de maillet, est mon passe-temps préféré.
- Fouiller les cadavres et les détrousser, voilà qui me sied
- J’ai toujours aimé le commerce, enfant déjà je vendais les tripes de mes amis.
Rang : ✘
Métier : Maitre d’arme, et barman (en effet, que ferais une bonne compagnie sans son tonnelet de bière).
Divinité vénérée : Salvis






Description



Taille : 1 mètre 46 et demi.
Poids : 127 kilos (sans l’armure malheureusement…).

Description Physique : Kagan est un nain d’une taille légèrement plus grande que la moyenne. Il dispose d’une puissante musculature, mais celle-ci est cachée par son armure. Il possède une longe barbe rousse tressée. Ses cheveux son roux également, mais on ne les voit pas souvent, car Kagan ne retire que rarement son casque. Il possède également une longue cape noire qui lui permet de dissimuler l’éclat de son armure lors de missions nocturnes, ou bien même simplement afin d’éviter d’être interpelé par le moindre pécore dans les rue boueuses des bas fond d’Aeoris.

Signes particuliers : Contrairement aux autres nains, Kagan est un érudit, il possède de nombreux parchemin, et plus encore de récits. Pour acquérir du savoir, il est prêt a payer le prix fort, il faut le voir pour y croire, en effet, il est rare de voir un nain proposer son or. Pour lui connaissance rime avec puissance, et c’est cette volonté qui lui permet d’outrepasser sa cupidité.

Description Psychologique :Kagan est raffiné, altruiste et dévoué, il se lave tous les matins et déteste la bière… Mais non voyons Kagan est cupide, bourru et sans cœur, il a tout du parfait petit Nain (bien qu’il s’agisse là d’un pléonasme…), il vendrait volontiers son oncle et sa tante pour une poignée de piécettes ou pour une belle pièce d’équipement, si il ne les avait pas déjà tués pour récupérer leurs biens, il avait cependant oublié qu’il n’était pas leur héritier et ne reçut donc rien. Il dispose néanmoins d’une intelligence hors du commun, et est capable de rivaliser avec les plus grands érudits de ce monde. Malheureusement, cet attrait est loin d’être une qualité pour les nains, c’est pourquoi les autres restèrent toujours à l’écart de celui-ci. C’est de la que vient son aversion pour son propre peuple. A vrai dire, il n’aime pas grand monde, et ne se lie que très rarement d’amitié avec autrui. En revanche, il est très loyal vis-à-vis de ceux qu’il considère comme ses vrais amis et est toujours présent quand ils ont besoins de lui (bien qu’actuellement ceux-ci ne s’élèvent qu’au nombre de deux). En dehors de cela, Kagan est un joyeux luron, toujours prêt a faire la fête ou à l’animer, selon qu’il soit sur son temps de travail ou non (eh oui, quel barman n’a jamais tapé dans la réserve de bière ?). Finalement, Kagan n’as rien de l’archétype du nain, et semble au contraire n’avoir que l’amour de l’or pour point commun avec eux. Peut être est ce lié à ces origines qui sont pour le moins mystérieuses, en effet, Kagan n’as pas eu la chance de connaitre son père, il ne sait rien à son sujet sinon qu’il n’est pas un nain. Certains disent qu’il s’agit d’une déité, ou tout du moins un demi-dieu, mais il ne s’agit que de rumeurs. Toutefois, il n’y a parfois qu’un pas entre la rumeur et la vérité…

Équipement : Kagan dispose d’un puissant marteau volé a un petit singe qui se prenait pour la divinité locale d’une tribu d’anthropophages porteurs de masques sur une petite île d’un continent fort lointain. Il a également une hache d’arme, mais il ne l’utilise plus vraiment depuis l’acquisition dudit marteau. Il est également détenteur d’un magnifique caleçon en mithril qu’il a subtilisé à un nain célèbre pour ses hauts-faits qui se prélassait dans son bain (annuel bien entendu, nous sommes chez les nains en même temps…). Il possède des bottes et des brassards en adamantium, un torse fait d’orichalque et sertie de nombreuses pierres précieuses (c’est ça d’avoir les moyens). Enfin, il protège son crane avec un casque à corne. Chaque partie de son armure est coloré d’un gris sombre, car celui lui « ça effraie les bouseux et les pécores ».

Histoire : De toute son existence, Kagan n’as jamais connu son père. Enfant, l’absence de celui-ci força Kagan à apprendre à se débrouiller par lui-même, chose qu’il apprit plutôt rapidement et sans trop de difficultés. Ses premières années de vie furent celle d’un petit nain comme tous les autres, mais un soir alors que Kagan décida de s’enfoncer plus profondément dans une galerie aux alentours de sa maison, il remarqua un petit coffret qu’un affaissement venait de rendre visible. Curieux comme le sont tous les enfants, Kagan ne résista pas à la tentation d’ouvrir celui-ci. Il trouva à l’intérieur un vieux livre dont la reliure faie de cuir semblait bloqué par un système complexe construit d’un matériau que Kagan ne connaissait pas. On aurait dis une sorte de métal, mais celui-ci était noir de jais et bien qu’il semblait fragile et usé, il était d’une solidité à toute épreuve. Kagan saisit alors le livre, et dès que ses doigts furent en contact avec celui-ci, un cliquetis d’engrenage résonna et Kagan s’aperçut que le livre n’était plus verrouillé. Il l’ouvrit donc, et chercha le nom de l’auteur. A sa grande stupeur, la personne ayant écrit le livre se nommait exactement comme son père, il le savait car c’était l’unique information qu’il avait put arracher à sa mère au sujet de son père. S’agissait-il d’une coïncidence ? Tout cela semblait trop gros pour Kagan, et pourtant, il espérait ardument au fond de lui qu’il s’agisse bien de son père. Kagan rentra alors chez lui, et entrepris la lecture de l’imposant ouvrage en quête de renseignement. Au cours de ses lectures, il apprit l’existence d’une bibliothèque, dissimulée non loin de sa maison, dans laquelle son père aurait entreposé tout ce qu’il avait acquit. Malheureusement, le dit lieu n’était pas indiqué précisément. Kagan entrepris donc de retrouver cet endroit, qui était pour lui le seul lien avec son père. Après trois ans de recherches fastidieuses, il finit par découvrir ce qui s’apparentait à une bibliothèque. Avide d’en savoir plus sur son père, il décida de lire tout les livres. Il mit deux longues années à lire tout le contenue de chaque livre, et pourtant, pas la moindre information au sujet de son père. En revanche, il avait acquis un savoir incroyable de par toutes ses lectures. Dépité, il rentra chez lui, et expliqua à sa mère sa déception. Celle-ci ne dit pas un mot, sortit de sa chambre puis revint, un papier dans les mains. Elle lui indiqua que son père lui avait confié ce message, et qu’elle devait lui donner une fois qu’il aurait découvert sa bibliothèque, étant chose faite, sa mère lui donna le papier. Kagan l’ouvrit et en lu le contenu. Il apprit que son père ne pouvait pas lui révéler son identité pour le moment, mais qu’ils seraient amenés à se rencontrer un jour, il s’excusait, et ajoutait qu’un jour il comprendrait. A la toute fin du message, Kagan vit une dernière inscription ou il était écrit que la moindre des choses que pouvait faire son père était de lui léguer tout le savoir qu’il avait amassé jusqu’à maintenant. Kagan ne dit pas un mot, il semblait amer, amer de ne pas avoir pu rencontrer son père, néanmoins, l’amertume laissa vite place à l’espoir, il savait désormais qu’il verrait un jour son père. Il prit alors la décision de partir à l’aventure sur les traces de son père. Il demanda à sa mère quelques renseignements au sujet de celui-ci, et, pour la première fois de sa vie, elle consentit à lui répondre. Il apprit que son père était un éminent membre de la guilde des spectres. Kagan n’avait pas vraiment d’opinion au sujet de cette guilde, mais si son père en avait été un membre éminent, lui le surpasserait de loin, il en fit le serment. Il s’entraina alors pendant quelques années durant lesquels il apprit le maniement des armes, la survie en territoire hostile ainsi que la dissimulation, il avait également développé une certaine appétence pour la connaissance, sans doute du fait de tout ce qu’il avait lu dans les livres de son père. Se sentant apte a revendiquer la place qu’occupais jadis son père dans la guilde des spectres, Kagan se mit en route pour Aeoris. Le chemin fut long, mais pendant ce temps, Kagan put mettre à profit son entrainement. En effet, sur les routes, les bandits ne manquent pas, et ceux qui ne peuvent se défendre ou payer finissent souvent au fond d’un fossé, le corps sans vie. Heureusement pour lui, Kagan disposait des deux moyens pour éviter de perdre la vie, et étant nain, il ne lâcha jamais la moindre pièce d’or. Il était alors aisé de retrouver Kagan étant donné les nombreux cadavres jonchant les chemins qu’il prenait. Hormis les attaques incessantes, le voyage de Kagan lui semblait ennuyant et monotone. Mais un jour qu’il marchait péniblement sous la pluie, il décida de faire escale dans une auberge. L’endroit semblait mal entretenu, et il eut beaucoup de mal à se séparer des trois malheureuses pièces que lui réclamait la tenancière. Il faut dire que le charme de celle-ci n’aidait pas Kagan à accepter. En effet, son visage abimé par le temps et les trois chicots qui lui restait dans la bouche faisait qu’elle n’était plus que l’ombre de celle qu’elle prétendait être lorsqu’elle discutait avec un voyageur qui devait vraisemblablement s’ennuyer pour en être réduit à lui avoir adresser la parole. Kagan vit d’ailleurs que ledit voyageur regrettait déjà son acte, celui-ci semblait en effet sur le point de s’assoupir. Fort heureusement pour lui, la tenancière était tellement absorbée par ses propos qu’elle ne parut même pas remarquer le peu d’intérêt que lui portait son interlocuteur. Pour en revenir à Kagan, celui-ci décida de passer la nuit près du feu quitte à subir les discussions incessantes des autres personnes présentes car sa chambre n’était pas chauffée. Alors qu’il somnolait, une phrase retint son attention, il ouvrit derechef les yeux et demanda au vieil homme assis dans un coin de lui en dire un peu plus. Il apprit de cet étrange vieil homme la présence non loin d’une grotte contenant un formidable trésor. Ni une, ni deux, Kagan, dont les yeux miroitaient, se précipita hors de l’auberge, et suivit le chemin indiqué par l’homme. Il n’eut pas trop de mal à trouver la grotte en question. Il entra, et s’enfonça plus profondément à travers ce qui semblait être la veine principale de la grotte. Il finit par arriver dans une salle remplie de cristaux dont il n’aurait pu définir la couleur, celle-ci changeant tout le temps. Il vit au centre de la pièce une petite stèle. Il avança afin de la lire, mais dès qu’il se retrouva au milieu de la pièce, un flash blanc le surprit, et il sentit son esprit s’arracher à son corps. Il entendit une voix résonner dans sa tête, celle-ci lui disait qu’il devait se montrer digne du trésor que contenait la grotte, et qu’il devait sortir victorieux d’une épreuve périlleuse. Quand il ouvrit les yeux, il se retrouva au milieu d’une jungle épaisse, et un homme masqué lui explique qu’il devait se diriger au plus profond de la jungle et lui indiqua le chemin. Il ajouta que s’il n’avait pas été ici pour les raisons de l’épreuve il l’aurait mangé sur le champ. Kagan n’aurait pas laissé l’homme gouter à sa chaire, mais étant en terre inconnue et ne pouvant estimer la force de ce potentiel adversaire, il préféra s’éclipser rapidement. Il n’eut pas trop de mal à trouver le centre de la jungle grâce au plan que lui donna l’homme masqué. Une fois arrivé, il se retrouva nez à nez avec un petit singe portant un marteau. A sa grande surprise, le singe se mit à lui parler, et lui expliqua qu’il était le dieu de cette île et que faute d’adversaire puissant dans son monde, il était obligé de les faires venir d’autres dimensions. Visiblement, le singe s’ennuyait, et semblait prêt à en découdre. Pour Kagan, c’était là un parfait défi avant d’arriver dans la ville D’Aeoris. Le combat s’engagea, et les deux foncèrent l’un sur l’autre, bien que très lourd, le singe maniait son marteau avec une aisance déconcertante. Kagan arrivait à esquiver la majorité des coups, mais il en recevait tout de même quelques uns. Néanmoins, il rendait chaque coups que lui infligeait son adversaire, les deux combattant semblait de force égale, et leurs affrontement dura deux jours et deux nuits. Pourtant à l’aube du troisième jour, alors que Kagan s’apprêtait à déclarer forfait, le petit singe tomba d’épuisement. Il l’avait fait, il était parvenu à vaincre celui qui se prétendait le plus fort de son monde. Pourtant, Kagan était un bon vainqueur, il aida donc le singe à se remettre de ses blessures. Il resta avec lui quelque mois. Au fil du temps, ils se lièrent d’amitié, et Kagan apprit du singe de nombreuses informations au sujet de ce monde. Certaines informations étaient si saugrenues qu’il doutait de leurs véracités. Notamment l’existence d’une île habitée par des lapins qui vénèrent des carottes géantes. Il ne fit cependant pas très attention à ces détails. Lorsque le singe ce fut remis de ces blessures, Kagan sut que le moment des adieux était venu. Le singe lui expliqua qu’il n’y avait jamais eu de trésors car personne ne l’avait jamais battu. Mais, étant devenu son ami, il lui remit alors son marteau et le renvoya dans son monde. C’est ainsi que Kagan fit l’acquisition de son fidèle marteau, et que celui-ci prit la place de la hache d’arme qu’il tenait habituellement. Quand il revint dans son monde, il se retrouva devant la ville d’Aeoris. Sans doute son ami avait voulu l’aider quelque peu en mettant fin à son long voyage. Il rentra dans la ville, et se rendit dans le hall des guildes des Marcheurs d’Ombre. Il demanda alors à rejoindre la guilde des spectres, mais ne fit jamais mention du nom de son père. Il ne voulait pas que celui-ci ne l’aide d’une quelconque façon que ce soit. Il désirait devenir plus fort que son père, et pour cela il ne devait pas lui devoir quoi que ce soit. N’étant ni un vampire ni une âme damnée, la guilde des spectres se montra d’abord réticente, mais finit par accepter étant donné leurs besoins d’effectifs. Ses aptitudes achevèrent de convaincre les recruteurs. Il était désormais membre de la guilde des spectres, et se jura intérieurement qu’il parviendrait à dépasser la place qu’avait son père ici. Il espérait de cette manière réduire le temps avant sa rencontre avec celui-ci. Sa première mission au sein de la guilde fut de remettre un message au chef d’une tribu d’elfes noirs. Il se mit en route le lendemain et atteint sa destination au soir. En arrivant, il vit un grand nombre de cadavres, ceux d’elfes noirs. Il n’eut pas le temps de s’attarder sur ceux-ci car trois elfes noirs l’attaquèrent. Il se débarrassa du plus frêle d’un simple coup de marteau, et entendis celui qui semblait être leur maître hurler et se ruer sur lui. A sa grande stupeur, il n’eut pas à s’en débarrasser, car le troisième elfe fit cela à sa place. Le maître prononça alors son nom, Orodreth, dans un dernier soupir, avant de s’endormir éternellement. Celui qu’on nommait Orodreth semblait incontrôlable et extrêmement puissant. Alors que les deux êtres semblaient prêts à se battre, ils se rapprochèrent, et se dirent quelques mots. Lesquels ? Nul ne le sait. A vrai dire, la seule chose que les gens savent au sujet de leur union est que l’elfe tue pour le plaisir et que le Nain récolte l’or, faisant ainsi le bonheur de chacun. Aujourd’hui, nul ne sait quels sont leurs idéaux ni où ils se dirigent…






Et toi ?



Âge : 16ans.
Disponibilités sur le forum : Le soir généralement.
Avis sur le forum : Ma foi, fort positif. Le peu que j’en ai vu m’as semblé très intéressant.
Tu connais le forum grâce à : Orodreth.
Remarques diverses : Compagnon d’aventure d’Orodreth et Fulmine.
Origine de l'avatar : Montage effectué par moi-même a partir de deux images trouvés sur l’Internet.
Confirmation de lecture du règlement :

Je certifie avoir 18 ans et… Oups mauvais reflexe. Je certifie avoir lu le règlement.
Revenir en haut Aller en bas
Eowen Sauloon
~ Maîtresse des Marcheurs || Fondatrice ~
~ Maîtresse des Marcheurs || Fondatrice ~


Messages : 1176
Date d'inscription : 18/12/2010

Livre des Héros
Divinité: Tharod
Guilde: Guilde des Assassins
Résumé:

MessageSujet: Re: Kagan L'Eternel   Sam 11 Mai - 14:26

Parfait, validé.

_________________
Eh bien ! oui, c’est mon vice.
Déplaire est mon plaisir.
J’aime qu’on me haïsse.
Revenir en haut Aller en bas
http://aeoris.forumgratuit.org
 
Kagan L'Eternel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» NewMoon Eternel Partenariat
» [Officiel] Nicodemus, L'Eternel Vagabond.
» Ho Oh, l'arc en ciel eternel
» !Nuage Eternel! [finish!]
» MIRLANDE MANIGAT: KANSON FÈ AK PANTALÈT FÈ PWAL FÈ LISTWA 28 NOVANM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aeoris :: Arrivée dans la cité :: Présentation :: Présentations validées-
Sauter vers: