Aeoris
Bienvenue sur Aeoris !
Il s'agit d'un forum RP basé sur l'univers médiéval-fantastique du monde d''Arcadia et plus précisément dans la cité D'Aeoris. Nous comptons actuellement 41 membres, et l'ambiance est excellente, en particulier sur la chatbox du site. Le forum est très actif et de nombreux RP et events sont au programme. Tous les amateurs de manga, musique, dessin et autres activités artistiques trouveront aussi leur bonheur dans la partie dédiée à ce sujet. Si vous êtes à la recherche de RP passionnants, de gros délires et d'une ambiance sympa, n'hésitez pas et rejoignez-nous !
(Demandes de partenariat inter-forums dans la partie prévue à cet effet. Pas besoin d'inscription.)


Les anonymes redeviennent poussière, sans personne pour les pleurer. Seuls les actes sont honorés.
 
AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexionCalendrier
Bienvenue sur Aeoris. Rejoignez nous et forgez votre destinée !
Le forum va bientôt être en reconstruction, nous travaillons pour pouvoir vous fournir un contenu de qualité.
DESIGN EN REFONTE ; n'en tenez pas compte, continuez à RP !
L’équipe du site
Admins :
Derniers sujets
» Alibi-RPG!!
Lun 8 Mai - 13:58 par Invité

» Réveil difficile [RP solo]
Ven 7 Avr - 0:02 par Kaltaïs Thra

» Images du site
Jeu 16 Mar - 17:40 par Kaltaïs Thra

» L'horreur dans la cale
Dim 15 Jan - 14:46 par Vas Solemen

» Autour d'un verre [PV Aliah]
Mer 28 Déc - 22:32 par Kaltaïs Thra

» De l'ombre à la lumière
Lun 19 Déc - 15:37 par Aliah

» Une épreuve explosive [pv Nindaeï - Aliah]
Jeu 15 Déc - 15:51 par Aliah

» Une rencontre déterminante
Sam 26 Nov - 15:04 par Nindaeï Murmuresoleil

» Une mission de "discretion"
Mer 23 Nov - 0:52 par Aliah


Partagez | 
 

 Par une nuit calme et tranquille...[pv Ilyream et Nindaeï]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reivax Baëleän
~ Maître des Voyageurs ~
~ Maître des Voyageurs ~
avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 20

Livre des Héros
Divinité: Aronax
Guilde: Guilde du Dragon Rouge
Résumé:

MessageSujet: Par une nuit calme et tranquille...[pv Ilyream et Nindaeï]   Sam 20 Avr - 1:25

Aeoris la nuit, c'était une ville encore plus magnifique que le jour lorsqu'elle était en pleine effervescence. Les rues redevenaient calmes, le silence reprenait sa place. Plus de marché, plus de cris d'enfants, de musique, juste de temps à autre le cri d'une fille de joie, pas forcément ce que l'on aime écouter. Bref, c'était une nuit comme une autre et Reivax se promenait comme souvent dans la ville. Comme souvent, il n'arrivait pas à dormir ou bien c'était trop tard pour se coucher. A force de vagabonder au grès de ses envies, il commençait à connaître la ville par coeur.
Il arrivait sur la place centrale. Le jour, c'était son lieu préféré après le parc. Même par les temps qui couraient, on pouvait passer un moment sympathique ici, il y avait toujours un grand-père et son petit-fils en train de jouer une musique entraînante et personne ne se lassait de l'écouter. De nuit, ce n'était peut-être pas le meilleur endroit à fréquenter mais pourtant il avait envie de venir ici. Tout autours, on pouvait voir la plupart des monuments importants de la ville. Elle débouchait sur le parc, la bibliothèque. On pouvait aussi y voir la tour de l'horloge avant que celle-ci ne soit détruite. Étrangement, il y avait bon nombre de tavernes autours et, bien que cela ne posait aucun soucis de jour, elle semblait rendre la nuit infernale à cause de toutes les personnes saoules qui en sortaient.
Reivax alla s'asseoir sur une caisse posée à coté d'un magasin pour observer un peu le lieu. On y passait trop souvent pour prendre vraiment attention au lieu lui-même. Le sol, bien qu'un peu abîmé par les nombreuses allées et venues restait encore dans un état plus que convenable. Les routes se rejoignaient toutes au centre pour former une sorte de rond-point qui ne servait strictement à rien à part peut-être pour justifier l'emplacement d'une fontaine.
Soudain, près de lui, une porte s'ouvrit brusquement pour laisser passer (voltiger était un terme plus juste) deux personnes visiblement ivres-mortes. Elles étaient accompagnées de quelques paroles peu amicales dont le plus gros était contenu dans un simple "Virez de mon auberge bande de sacs à vin, si vous êtes encore en vie demain, revenez mais arrêtez de tout me casser!!!"
Bref, c'était une nuit comme une autre jusqu'à ce qu'un des deux poivrots se lève pour l'accoster.
-Une p'tite pièce mon seigneur?
L'homme ne devait même pas être en état de reconnaître son pied droit, il était donc peu probable qu'il ai reconnu celui qu'il avait en face de lui.
-Mon cher, sachez que l'argent se gagne. Une fois que vous aurez dégrisé, adressez-vous à une guilde, je suis sûr qu'un type de votre carrure devrait pouvoir gagner facilement sa vie en homme de main ou que sais-je encore?
L'homme avait en effet une belle carrure mais il n'était pour l'instant en état de ne rien faire. Visiblement, ses propos, pourtant amicaux et inoffensifs, avaient irrité le gaillard.
-Toi, tu m'parles pas comme ça d'abord. Je fais ce que je veux et quand j'le veux donc tu peux bien aller t'rhabiller avec tes conseils à la...
Alors qu'il était en train de pointer une forme imaginaire qui devait bien être deux mètres à coté de la bonne personne, le poivrot se retrouva plaqué contre le mur.
-Maintenant tu va bien m'écouter ivrogne, tu va faire ce que je te dis et en silence. Si l'envie m'en prenais, je pourrais servir tes tripes au rats qui peuplent les égouts alors si tu veux pouvoir un jour retourner boire ta bibine misérable, exécute toi.
Ça n'avait pas été dit en haussant le ton ou même en étant agressif, il avait juste montré qu'il n'avait pas que ça à faire et ça avait suffit. Le type était allé soulever son acolyte pour le ramener chez lui non sans marmonner.
Pour éviter de nouvelles rencontres de ce type, il alla s'installer sur la fontaine au beau milieu de la place. Là au moins, personne n'irait le chercher à moins de vraiment vouloir des noises. Soudain, au loin, il entendit une nouvelle porte s'ouvrir avec des cris plus ou moins étouffés. Il espérait qu'il passerait une nuit calme et tranquille...visiblement, il se trompait.

__________________________________

Cliquez ici--->Journal<---Cliquez ici

Cliquez aussi ici---->Le bestiaire<----Cliquez aussi ici

Et puis cliquez ici----->Le temple des légendes<-----Et puis cliquez ici
Revenir en haut Aller en bas
Ilyream Shitai
Gardien
Gardien
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 21

Livre des Héros
Divinité: Tharod
Guilde: Guilde des Assassins
Résumé:

MessageSujet: Re: Par une nuit calme et tranquille...[pv Ilyream et Nindaeï]   Sam 20 Avr - 13:14

Ilyream Shitai avait largement abusé sur la boisson. Il lui semblait à la base, qu'elle devait feter un évènement, ou, au contraire, se plonger dans l'alcool afin d'oublier un fait déplaisant mais à vrai dire, son esprit était un peu trop embrouillé pour ça. Elle paya donc ses nombreuses consommations et avec un regard mauvais à la salle derrière elle, elle sorti de la taverne crasseuse, pleine d'ivrognes et de charognards voulant voler de nombreuses bourses sans surveillance. La porte se referma derrière elle en grinçant, et elle décida de s'approcher vers la fontaine de la place silencieuse, afin de prendre, pourquoi pas, un bain de minuit, pour se rafraichir les idées, et son corps en sueur sous sa lourde cape.
Deux hommes apparemment bien amochés arrivèrent vers elle, avec surement de mauvaises intentions, elle n'en doutait guère.
-Ma...Mademoiselle ? Vous voulez pas venir avec nous, nous amuser...? dit-il d'une voix empestant la vinasse, accompagné d'un rire gras, aussi peu ragoutant que le reste du personnage.
Je ne pris pas la peine de répondre, mais me déplaçait dans son dos, à une vitesse réduite, due aux effets de l'alcool dans mon sang, mais rapide tout de meme, et sortant un couteau fin, lui trancha la gorge, éclaboussant sous compagnon effrayé et muet. A son cou, une griffe de Dragon pendait. Je lui arrachai, et tandis qu'il tremblait, je dis d'une voix douce :
-Si tu parles, tu sais ce qui t'attends.
L'homme qui avait passablement dégrisé s'enfuit à toute jambe, alors que je regardais plutot ma nouvelle acquisition, qui me servirait peut-etre, à un moment ou à un autre.
Attachant la griffe autour de mon cou, je continuais donc à avancer vers la fontaine, laissant le cadavre encore chaud derrière moi.
Soudain, j'aperçus un homme, sur le rebord de la fontaine centrale. A n'en pas douter, il avait tout vu, et je ne savais vraiment si je devais le tuer ou m'amuser avec...
Je l'observais donc, jusqu'à ce que j'arrive à la fontaine, et que je déposais mes affaires sur le sol humide de la fraicheur de la nuit.
-Tu as tout vu, n'est ce pas ? dis-je d'une voix un peu rauque.
Il était mignon, ce garçon aux cheveux bruns et aux yeux clairs...
Je lui jetais donc un regard intrigué, tout en me léchant les lèvres, par reflexe, et je baissais ma capuche.
-Qui es-tu donc ?
J'approchais soudainement son cou, et sentis son odeur.
-Tu ne sens pas exactement l'humain... Tu as une odeur... délicieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Nindaeï Murmuresoleil
~ Maître de Guilde ~
~ Maître de Guilde ~
avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 23

Livre des Héros
Divinité: Ugorla
Guilde: Guilde des Spectres
Résumé:

MessageSujet: Re: Par une nuit calme et tranquille...[pv Ilyream et Nindaeï]   Dim 21 Avr - 11:44

La mauvaise humeur est pire que la peste, dès qu'elle arrive, toute forme de chaleur et de vie semble s'évaporer, pour ne laisser plus que le négatif. C'était des nuits comme cela que Nindaeï détestait. Rien n'allait : soif tenace, besoin d'évasion, envie de solitude, de retourner à ses instincts les plus basiques, humeur des plus maussades... Elle devait se défouler, c'était le seul moyen de se calmer vraiment. Et rien de tel pour cela que la sortie d'une taverne, remplies d'alcooliques.

Sans plus tarder, la vampire enfila sa cape et mit sa capuche, histoire de passer un minimum inaperçue. L'obscurité la cacherait, mais chaque détail est important pour demeurer discrète. Comme toujours, avant de partir, elle vérifia scrupuleusement que toutes ses armes habituelles étaient à leur bon emplacement : petits couteaux à portée de bras dans les bottes, faux dans le dos et un couteau à lancer, accroché à la ceinture.

Dès que la porte du QG claqua derrière elle, ses bottes tapaient sur les pavés de la place pendant quelques instants, puis semblaient ne plus faire aucun bruit : une ombre qui se déplaçait dans la nuit...

Il ne lui fallut que quelques minutes pour arriver devant une taverne bien animée par des chansons à boire, des ivrognes s'effondrant dans la ruelle suite à de grandes arrosées et par une odeur tenace de tire-boyaux. Ses yeux écarlates, voire même rougeoyants sous le coup de la soif, balayaient et analysaient chaque victime potentielle, jusqu'à ce qu'elle aperçut un ivrogne titubant un peu trop loin du troupeau. Dès que la vampire le repéra, elle s'éclipsa une nouvelle fois dans l'obscurité et réapparut derrière celui-ci, une main sur la bouche pour l'empêcher de crier et l'autre sur son cou pour l'attirer plus profondément loin des regards indiscrets et sentir la douce pulsation du sang contre ses carotides.

Dès que la nuit enveloppa les deux êtres, Nindaeï le mordit avec une telle férocité que ce ne fut pas que ses crocs qui se plantèrent dans la gorge du malheureux, mais toutes ses dents. Ah... Le sang avait un goût décidément bien particulier lorsque l'on était en manque, un goût inimitable et celui-ci était parfumé à l'alcool. Cette même boisson qu'elle ne buvait que rarement, car cela ne la rendait que plus agressive... L'hémorragie était si importante que quelques secondes suffirent à mettre un terme à cette orgie macabre. De plus, elle mordit si fort qu'elle dut cracher un morceau de peau, arraché au passage. Le corps inanimé tomba comme un rocher sur un sol trop dur. Puis, la tête de l'hydromancienne bascula en arrière, les yeux fermés, un sourire encore ensanglanté sur les traits, respirant la sadisme et la satisfaction des plus basiques du tueur.

-Ahh... Ce que ça fait du bien.

Lentement, alors que ses paupières se rouvrirent, elle leva sa main couverte de sang vers la lune, puis resta dans cette position un instant.

-Non. Je ne rentrerai pas maintenant. La nuit est encore longue, j'ai de quoi m'amuser dans cette ville.

Doucement, elle lécha le sang sur le dos de sa main droite tel un chat faisant sa toilette, puis, disparut de nouveau dans la nuit, marchant d'un pas léger, le même sourire imprégné sur ses traits. La vampire prenait la direction de la Place Centrale, sur laquelle siégeait une jolie fontaine. Les victimes ne manquaient jamais là-bas...

__________________________________

"Quand on lutte contre des monstres, il faut prendre garde de ne pas devenir monstre soi-même, car si tu plonges longuement ton regard dans l’abîme, alors l'abîme te regarde aussi..."

Revenir en haut Aller en bas
Reivax Baëleän
~ Maître des Voyageurs ~
~ Maître des Voyageurs ~
avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 20

Livre des Héros
Divinité: Aronax
Guilde: Guilde du Dragon Rouge
Résumé:

MessageSujet: Re: Par une nuit calme et tranquille...[pv Ilyream et Nindaeï]   Lun 22 Avr - 12:54

Assit confortablement sur la fontaine (avec un confort assez relatif tout de même...), il s'amusait en voyant les ivrognes tenter de rentrer chez eux, chancelants. Soudain, alors qu'une jeune femme venait de sortir de la taverne, le plus éméché des deux l'aborda d'une manière assez...enfin, la prenait visiblement pour une fille de joie.
Puis soudain, un couteau, une giclée de sang et un cadavre sur le pavé. Il était mort...Reivax dut se ressaisir une minute pour bien comprendre la situation: c'était bien la fille qui venait de le tuer là?! Tandis que l'autre ivrogne s'en allait sans demander son reste, la fille se rapprochait de lui:
-Tu as tout vu, n'est ce pas ?
Ne rien voir aurait été dur mais il se contenta de répondre d'un hochement de tête. Elle se rapprochait toujours tout en se léchant les lèvres, chose qui pouvait laisser un sérieux doute quant à sa santé mentale. En baissant sa capuche, elle dévoila un visage assez fin entouré de cheveux roux, un oeil vert et l'autre gris d'un le gauche était souligné d'une large cicatrice. Visiblement elle était habituée aux combats...Mauvais signe ça.
-Qui es-tu donc ?
Sans même lui laisser le temps de répondre, elle s'approcha de son cou pour y sentir son odeur.
-Tu ne sens pas exactement l'humain... Tu as une odeur... délicieuse.
Maintenant, tout se rapprochait dans sa tête, le fait qu'elle tue aussi facilement, le fait qu'elle se lèche les lèvres en venant vers lui...et ça. Elle ne pouvait être qu'une vampire! Sans même prendre le temps de réfléchir, il la poussa gentiment pour la mettre en face de lui, gardant toujours sa lance à portée de main...quelle bénédiction qu'il ne l'ai pas oublié.
-Effectivement, je ne sens pas l'humain...ce serait assez long à t'expliquer. J'ai tendance à ne pas trop apprécier que quelqu'un s'approche de mon cou de cette manière, disons pour faire court que ça m'a laissé deux jolies cicatrices la dernière fois.
Heureusement, en rentrant chez lui, il s'était occupé assez vite de sa blessure et à l'aide de nombreux cataplasmes et autres moyens médicinaux, il avait soigné la plaie de manière à ce que même le jour, on avait du mal à la voir.
-Sinon, pour répondre à ta seconde question, je suis juste un passant qui est venu se reposer d'une longue balade. A ta place, j'irais m'asseoir parce que tu semble avoir un peu de mal à tenir debout. Et ce sera certainement plus simple pour discuter non?
A vrai dire, c'était surtout qu'en cas d'attaque de sa part, il lui serait plus simple de la décapiter si elle était à cette hauteur là. Cependant, elle semblait véritablement avoir abusé de la boisson et peut-être était-ce à cause de ça qu'elle avait eu une réaction légèrement...trop forte? Pourtant, il ne pouvait s'empêcher d'avoir un mauvais pressentiment, comme la promesse d'un gros problème à venir, voire même de deux...

__________________________________

Cliquez ici--->Journal<---Cliquez ici

Cliquez aussi ici---->Le bestiaire<----Cliquez aussi ici

Et puis cliquez ici----->Le temple des légendes<-----Et puis cliquez ici
Revenir en haut Aller en bas
Ilyream Shitai
Gardien
Gardien
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 21

Livre des Héros
Divinité: Tharod
Guilde: Guilde des Assassins
Résumé:

MessageSujet: Re: Par une nuit calme et tranquille...[pv Ilyream et Nindaeï]   Lun 22 Avr - 13:39

Il me regarda arriver avec comme une lueur d'inquiétude dans les yeux. En meme temps, je venais de tuer un homme, misérable peut-etre mais un homme quand meme, devant lui. Lorsqu'il vit ma cicatrice épaisse sous mon oeil gauche, il tiqua. Mais la meilleure de ses réactions fut quand je sentis son odeur. D'abord un petit air paniqué, puis une reprise totale de lui-meme, avant de prononcer d'une voix égale ces quelques phrases :

-Effectivement, je ne sens pas l'humain...ce serait assez long à t'expliquer. J'ai tendance à ne pas trop apprécier que quelqu'un s'approche de mon cou de cette manière, disons pour faire court que ça m'a laissé deux jolies cicatrices la dernière fois.

Il me repoussa d'une manière assez douce, comme on le fait pour calmer un animal blessé, afin d'etre face à moi. Il rajouta d'une voix tout aussi calme que ses gestes précédants :

-Sinon, pour répondre à ta seconde question, je suis juste un passant qui est venu se reposer d'une longue balade. A ta place, j'irais m'asseoir parce que tu semble avoir un peu de mal à tenir debout. Et ce sera certainement plus simple pour discuter non?

Je le regardais fixement avant de m'asseoir à ses cotés. Je retirai ma lourde cape sombre, la posait à terre, exhibant par la meme occasion mes multiples armes, et penchant la tete sur le coté, je dis en souriant :

-Je ne suis pas exactement un vampire, en fait... Je suis l'enfant d'une vampire pure, et d'un elfe noir. Aussi, pour que je sois rassasiée, il me faut de la chair, et du sang.

Puis, s'arretant un instant, je réalisais mes paroles quelques peu ambigues, et me rattrapais brusquement :

-Ah ! Mais ne t'en fais pas, passant fatigué de ta balade nocturne, je n'ai pas faim. Du moins, pas ce genre de faim...

Un grand sourire naissant sur mes lèvres, je profitais d'un moment d'inattention de sa part pour donner un coup de langue aux commissures des siennes, puis je repris ma place rapidement, afin de contrer tout geste menaçant sur ma personne.

Ce promeneur noctambule m'intriguait beaucoup, autant pour son physique que pour son histoire, et l'alcool n'aidant pas, je décidais donc de m'amuser, profitant de cette rencontre inattendue.
Revenir en haut Aller en bas
Nindaeï Murmuresoleil
~ Maître de Guilde ~
~ Maître de Guilde ~
avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 23

Livre des Héros
Divinité: Ugorla
Guilde: Guilde des Spectres
Résumé:

MessageSujet: Re: Par une nuit calme et tranquille...[pv Ilyream et Nindaeï]   Lun 22 Avr - 20:39

Cela faisait quelques minutes que Nindaeï cheminait espérant atteindre la place de la fontaine rapidement. Pourtant, ses nerfs étaient toujours à vif. Alors que sa lame de sa faux, dégainée, griffait les pavés d'une petite ruelle, un bruit métallique lancinant l'accompagnait. Personne n'avait croisé sa route pour l'instant, autre que sa plus récente victime... Heureusement pour eux... La Marcheuse ne se déplaçait que dans l'obscurité, le noir le plus total, évitant de ce fait, la foule nocturne d'Aeoris.

Dès que son regard glissa hors de la ruelle sombre menant à la place centrale, elle manqua de trébucher sur un homme par terre. Aussitôt, elle pesta :

-Hé ! T'endors pas au milieu du passage, ivrogne !

De rage, elle lui asséna un coup de pied, ce qui le fit rouler sur le dos. Et intriguée, ne voyant aucune réaction, elle s'accroupit, arma sa faux dans son dos et inspecta le corps brièvement. Mort. Dans un sale état et son décès ne datait pas plus de quelques minutes, le corps était encore chaud. Remarquant la blessure qui lui avait été mortelle, la sorcière de glace haussa un sourcil, l'air indifférent et sarcastique.

-Oh.

« Les coupes-gorges de cette ville n'ont décidément aucun respect. Ils pourraient au moins mettre les cadavres sur le bas-côté. Tsh ! »

D'un geste précis, la vampire sortit une lame de sa botte et fit une incision profonde dans la gorge du macchabée. Dès que la lame fut imbibée de sang, elle la porta à ses lèvres et goûta. Sans plus tarder, les traits de son visage se crispèrent et elle fit la moue.

-Eurk. Son sang est imbibé de bourbon. Infect !

Avec grâce, son corps se redressa et dans son esprit, la soif prenait nettement moins de place qu'au début de la soirée. Sinon, elle aurait fait abstraction du goût abject de cet ivrogne.

Alors, elle enjamba le cadavre et sortit de la ruelle, lorsqu'une odeur l'interpella. La fontaine était à portée de vue, mais rien en laissait présager qu'il serait ici. Par réflexe, l'hydromancienne colla son dos au mur et lança de brefs coups d'oeils en direction de la fontaine. Son odorat ne la trompait jamais. Cette odeur était celle de Reivax Baëleän. Même si elle n'avait rien à craindre, Nindaeï préféra jouer la carte de la prudence et de la curiosité pour l'instant, vu que celui-ci parlait déjà avec quelqu'un. Une fille ? En pleine nuit ? Il voyait d'autres femmes que Meliza ? La pauvre risquerait d'être meurtrie si elle l'apprenait... Un sourire mi-malicieux mi-agacé glissa sur les lèvres de la Marcheuse et chuchota, comme pour se parler à elle-même :

-Voilà qui peut être intéressant. Peut-être que je pourrais totalement me rafraîchir les nerfs, cette nuit...


Sa main glissa discrètement sur le manche de sa faux, puis se ravisa.

« Trop de monde... Attendre. »

Puis, elle s'avança hors de la ruelle, se cacha parmi la foule pour être juste à portée d'oreilles de la conversation entre les deux noctambules. Encapuchonnée... Et espérons-le, méconnaissable.

__________________________________

"Quand on lutte contre des monstres, il faut prendre garde de ne pas devenir monstre soi-même, car si tu plonges longuement ton regard dans l’abîme, alors l'abîme te regarde aussi..."

Revenir en haut Aller en bas
Reivax Baëleän
~ Maître des Voyageurs ~
~ Maître des Voyageurs ~
avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 20

Livre des Héros
Divinité: Aronax
Guilde: Guilde du Dragon Rouge
Résumé:

MessageSujet: Re: Par une nuit calme et tranquille...[pv Ilyream et Nindaeï]   Dim 28 Avr - 1:38

Tout en observant un moment de silence, elle s'assit à ses cotés, se délestant de sa lourde cape pour laisser entrevoir un arsenal assez impressionnant. Elle le fixa enfin en penchant la tête et en souriant. Le tout donnait un résultat assez étrange. Elle répliqua enfin:

-Je ne suis pas exactement un vampire, en fait... Je suis l'enfant d'une vampire pure, et d'un elfe noir. Aussi, pour que je sois rassasiée, il me faut de la chair, et du sang.

Sur cette annonce, il déglutit péniblement en se demandant bien pourquoi il était sortit ce soir là...il se pourrait bien que ce soit sa dernière soirée. Cependant, la vampire impure reprit aussitôt:

-Ah ! Mais ne t'en fais pas, passant fatigué de ta balade nocturne, je n'ai pas faim. Du moins, pas ce genre de faim...

Ah, voilà qui était pour le rassurer...enfin, pas vraiment en fait. Par "pas ce genre de faim" elle ne pouvait que sous-entendre...enfin le sens en était évident. Il leva les yeux, quelque peu gêné par la déclaration de le jeune femme. A peine quelques secondes d’inattention de sa part avaient suffis pour qu'il se fasse lécher les commissures des lèvres.
Lécher?! Mais cette femme avait décidément trop bu. Sous le coup de la surprise, il avait faillit tomber dans l'eau de la fontaine, ne se rattrapant que de justesse. Il se replaça devant la jeune femme, trouvant la position bien plus stable et sûre. De cette manière, il arrivait à empêcher le groupe d'importuns qui passait d'avoir un accès trop important à cette conversation. Il répondit enfin:

-Je...Je pense pas que ça va le faire entre toi et moi. Il y a quelques temps j'aurais pas dis non mais...pour faire court une nouvelle fois, je suis déjà pris. Ça a rien à voir avec toi par contre hein...

Il s'était sentit obligé de sortir les derniers mots, pour éviter de mettre en colère un vampire anthropophage et ivre, ce qui était en soit une sorte de manifestation de son instinct de survie. Il n'avait pas réussit à parler d'une voix calme et posée...premièrement, il était un peu sonné par ce changement de comportement, et deuxièmement, il sentait un regard peser sur lui qui venait du groupe de voyageurs et il ne pouvait s'empêcher d'avoir des sueurs froides. Non, décidément, cette nuit ne serait pas calme et tranquille...et les ennuis venaient à grands-pas.

__________________________________

Cliquez ici--->Journal<---Cliquez ici

Cliquez aussi ici---->Le bestiaire<----Cliquez aussi ici

Et puis cliquez ici----->Le temple des légendes<-----Et puis cliquez ici
Revenir en haut Aller en bas
Ilyream Shitai
Gardien
Gardien
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 21

Livre des Héros
Divinité: Tharod
Guilde: Guilde des Assassins
Résumé:

MessageSujet: Re: Par une nuit calme et tranquille...[pv Ilyream et Nindaeï]   Dim 28 Avr - 19:45

Il faillit tomber dans la fontaine, ce qui déclencha le rire d'Ilyream. Un rire presque cristallin, qui contrastait beaucoup avec sa voix rauque. Il se rattrapa, rougissant, s'accrochant aux bords de la fontaine et se replaça stablement.

-Je...Je pense pas que ça va le faire entre toi et moi. Il y a quelques temps j'aurais pas dis non mais...pour faire court une nouvelle fois, je suis déjà pris. Ça a rien à voir avec toi par contre hein...

Cela fit cesser de suite le rire de l'hybride. Elle le regarda alors froidement, et commença à retirer ses vetements, gardant toutefois ces armes. Elle se glissa alors dans la fontaine, rafraichissante, tout en fixant l'homme, tétanisé. Elle n'était pas completement nue, mais ce qu'elle portait, mouillé par l'eau claire, ne laissait que peu de place à l'imagination... Le silence s'installa, profond et genant, mais cela ne la dérangeait pas outre mesure. Ses cheveux, trempés au niveau des pointes, laissait goutter l'eau, soit retombant directement dans la fontaine, soit roulant le long de son corps. Soudain, elle plaqua un couteau sur la gorge du soit-disant passant, le faisant légèrement saigner, et se colla au dos de celui-ci. Il hoqueta, et elle murmura à son oreille de sa voix un peu rauque :

-Chut, chut... Ne bouge pas, laisse toi faire... ça ne te fera pas mal, promis... Ne te débats pas...

Elle commença donc à embrasser le cou du pauvre homme qui n'osait bouger, puis le lécha avant de percer doucement de ses crocs la peau tendre et d'aspirer légèrement le sang de l'hybride. Elle s'arreta cependant rapidement, et menaçant toujours le brun, lui força un peu à tourner la tete et l'embrassa langoureusement, collée à lui, tout en passant sa main libre sous sa tunique.
Revenir en haut Aller en bas
Nindaeï Murmuresoleil
~ Maître de Guilde ~
~ Maître de Guilde ~
avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 23

Livre des Héros
Divinité: Ugorla
Guilde: Guilde des Spectres
Résumé:

MessageSujet: Re: Par une nuit calme et tranquille...[pv Ilyream et Nindaeï]   Lun 29 Avr - 18:42

Une couverture parfaite... Ni vue, ni connue, Nindaeï observait les deux compères, espérant toujours ne pas avoir été aperçue. Soudain, elle vit que la fille mordit Reivax. Son sang ne fit qu'un tour.

« MA proie ! Pas la sienne ! »

Ses yeux écarlates englobèrent la scène, ne voyant plus que ces deux personnes, ni la foule n'existait, ni même les bâtiments alentours, ni l'odeur... L'odeur ? Oh non ! Soudain, elle plaqua rapidement sa main contre sa bouche et tomba à genoux. Le parfum du sang de l'hybride avait toujours autant d'effet sur son organisme, comme s'il réveillait ses instincts les plus basiques. La Marcheuse haletait, même si sa soif était apaisée, son corps réagissait comme si son corps atteignait ses limites. Des limites à ne surtout pas franchir...

Au fond de sa gorge, la sécheresse hurlait à la détresse, juste déglutir lui aurait valu une perte de contrôle. Et courir au travers de la foule, se précipiter sur Reivax et le mordre en faisant abstraction de la fille n'était pas forcément la meilleure option envisageable. Partir... Oui, partir... La seule solution possible. Son corps se redressa, écartant à bout de bras la foule, chancelant, basculant de gauche à droite... Garder le contrôle usait suffisamment son esprit pour que ses gestes ne soient pas précis et naturels. Tandis que ses cheveux aile-de-corbeau glissaient hors de sa capuche, sa main, mise en masque sur sa bouche, dévia sur sa gorge, comme pour l'étreindre, espérant en vain calmer la soif.

Alors que ses jambes acceptaient enfin d'obéir et prenaient la direction inverse de la fontaine, l'hydromancienne jeta un bref regard en arrière, titubant toujours. Grave erreur. Sa volonté se brisa, lorsqu'elle aperçut le sang qui coulait le long du cou du Voyageur. Foutue vision accrue, hypnotisée par les globules rouges ! Puis, ses yeux écarlates rougeoyèrent et un fin, mais large sourire malsain s'arma sur ses lèvres minces. Subitement, son corps s'immobilisa, droit tel un soldat en joug et disparut de la foule. Nindaeï ou du moins, la créature animée par l'instinct qui en avait l'apparence, apparut à côté de la fontaine, les yeux rivés sur la suceuse de sang et sa victime, alors que ses doigts griffus griffaient le marbre du bord de la fontaine. Crissement désagréable qui accompagnait à merveille, la voix inhabituelle et sépulcrale qui émanait de sa gorge.

-Tiens, tiens. Il semblerait que le repas soit servi plus tôt, cette nuit.

Garder une once de raison... Dans sa tête, Nindaeï refusait de se voir une fois de plus dépassée par les instincts. Pas encore... Pas une fois de plus... Cependant, chaque geste que son esprit ordonnait à son corps de faire n'aboutissait pas... Rien à faire...

Sa main libre avait déjà saisi la dague cachée dans sa botte, lame en parallèle à son avant-bras. Prête à trancher dans un simple élan d'envie si celle-ci se manifesterait...

__________________________________

"Quand on lutte contre des monstres, il faut prendre garde de ne pas devenir monstre soi-même, car si tu plonges longuement ton regard dans l’abîme, alors l'abîme te regarde aussi..."

Revenir en haut Aller en bas
Reivax Baëleän
~ Maître des Voyageurs ~
~ Maître des Voyageurs ~
avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 20

Livre des Héros
Divinité: Aronax
Guilde: Guilde du Dragon Rouge
Résumé:

MessageSujet: Re: Par une nuit calme et tranquille...[pv Ilyream et Nindaeï]   Lun 29 Avr - 23:23

LA chose à ne pas faire...il venait de la faire. Mais quel crétin finit il pouvait être des fois. Il était à coté d'une cannibale ivre et visiblement pas très claire au niveau de la santé mentale et il lui disait des choses qu'on ne dirait pas à n'importe quelle fille...
Soudain, elle commença à se dévêtir pour plonger dans la fontaine puis en ressortir. L'effet mouillé des vêtements lui permettait de ne même pas avoir à se demander ce qui pouvait se cacher dessous. Néanmoins ce "plaisir" (si l'on pouvait appeler ça comme ça) ne fût que de courte durée. Une lame sur la gorge, un mince filet de sang qui coulait, il pût entendre:

-Chut, chut... Ne bouge pas, laisse toi faire... ça ne te fera pas mal, promis... Ne te débats pas...

La chose était bien plus aisée à dire qu'à faire. Encore moins lorsque les baisers qu'elle déposait sur son cou se transformèrent en une morsure. Elle arrêta cependant assez vite pour l'embrasser, le faisant goûter par la même occasion son propre sang. Certes il n'avait pas mauvais goût, mais pourquoi par tout le panthéon des Dieux ce liquide vermeil attirait tout les suceurs de sang les plus dérangés de la ville?
Et il ne croyait pas si bien dire...il ne suffit que de quelques secondes pour voir l'autre suceuse de sang débarquer, visiblement pas mieux au niveau mental que celle qui le tenait entre ses lèvres.

-Tiens, tiens. Il semblerait que le repas soit servi plus tôt, cette nuit.

Apparemment, les Dieux s'étaient ligués contre lui ce jour pour rigoler un bon coup. Il était en train de se faire embrasser après s'être fait sucer le sang et certainement sur le point de repartir pour un tour.
Il décida donc de repousser la jeune femme rousse pour dégainer sa lance et se mettre un peu plus loin des deux monstres qui se tenaient maintenant en face de lui.

-La première qui s'approche de trop près se fait empaler...c'est pas parce que mon sang est un peu spécial qu'il faut me prendre pour un genre de conteneur infini et en libre service.

Il garda sa lance devant lui, tendue de manière menaçante, l'acier luisant faiblement au clair de lune.

-Maintenant vous allez vous calmer et on va essayer de discuter comme des êtres civilisés non?

__________________________________

Cliquez ici--->Journal<---Cliquez ici

Cliquez aussi ici---->Le bestiaire<----Cliquez aussi ici

Et puis cliquez ici----->Le temple des légendes<-----Et puis cliquez ici
Revenir en haut Aller en bas
Ilyream Shitai
Gardien
Gardien
avatar

Messages : 138
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 21

Livre des Héros
Divinité: Tharod
Guilde: Guilde des Assassins
Résumé:

MessageSujet: Re: Par une nuit calme et tranquille...[pv Ilyream et Nindaeï]   Mer 1 Mai - 19:24

-Tiens, tiens. Il semble que le repas soit servi plus tot, cette nuit.

Shhh... Quelle était cette femme qui osait les déranger, elle et sa proie aux yeux verts...? A l'odeur, une vampire, une collègue, en quelque sorte, mais elle convoitait sa victime, et elle n'appréciait pas l'outrage. Le promeneur nocturne tressaillit à la voix de l'inconnue, ouvrant les yeux, effrayé. Il repoussa Ilyream et dégaina sa lance pour se mettre à distance. Il s'était enfin laissé faire, le beau brun, et il a fallu qu'une petite idiote vienne les déranger. Une petite moue vint déformer ses lèvres tendit qu'elle fixait la nouvelle venue, sa dague toujours dans la main droite, et l'arbalète dans la main gauche, qu'elle avait sortit immédiatement après avoir entendu le premier "tiens".

Les trois personnages étaient quand meme bien singuliers : ils formaient un triangle hétéroclite légèrement dangereux...
La nouvelle venue, était armée d'une faux, et ses longs cheveux noirs cachaient presque ses yeux si rouges, pleins de la soif de sang qui les animaient parfois. Elle était habillée d'une robe rouge et noire, sa poitrine soutenue par un corset ;
Le brun aux yeux verts, et à l'odeur et au sang délicieux, avait sa tunique a moitié ouverte, quelques gouttes de sang coulaient encore de son cou, meme si la morsure était déjà presque cicatrisée. Il était cependant armé d'une magnifique lance, qu'Ilyream ne saurait manier ;
Et celle-ci était presque nue, armée des deux mains, et quelques autres armes biens cachées dans le reste de sa tenue. ses yeux vairons luisaient d'un éclat méchant, et elle se sentait tendue, prete à un quelconque combat.

Soudain, l'homme dit d'une voix forte :

-La première qui s'approche de trop près se fait empaler...c'est pas parce que mon sang est un peu spécial qu'il faut me prendre pour un genre de conteneur infini et en libre service...Maintenant vous allez vous calmer et on va essayer de discuter comme des êtres civilisés non?

Suite à quoi, Ilyream rit, d'un fou rire dévastateur, car sincèrement, étaient-ils des etres civilisés ?
Revenir en haut Aller en bas
Nindaeï Murmuresoleil
~ Maître de Guilde ~
~ Maître de Guilde ~
avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 23

Livre des Héros
Divinité: Ugorla
Guilde: Guilde des Spectres
Résumé:

MessageSujet: Re: Par une nuit calme et tranquille...[pv Ilyream et Nindaeï]   Ven 3 Mai - 21:30

-La première qui s'approche de trop près se fait empaler...c'est pas parce que mon sang est un peu spécial qu'il faut me prendre pour un genre de conteneur infini et en libre service...Maintenant vous allez vous calmer et on va essayer de discuter comme des êtres civilisés non?

Discuter ? Se calmer ? Si cela ne tenait qu'à Nindaeï, cela serait fait depuis longtemps. Tandis que son esprit se débattait pour reprendre le contrôle, son aspect extérieur n'en laissait échapper aucune trace. Ce large sourire sadique qui ne lui appartenait pas, ces pupilles dilatées qui ne voyaient que le sang, ces paroles qui sortaient de sa gorge, mais qui n'étaient pas siennes... Tout cela, elle aurait voulu l'effacer et reprendre son dû. Saleté de sang de dragon ! Déjà la dernière fois, ses propres réactions n'avaient pas été « civilisées », mais cette fois, le résultat était bien pire...

Après que Reivax ait dégainé sa lance, la vampire eut un large sourire sur les lèvres et étouffa un petit rire sadique. Puis, ses jambes avancèrent en direction du Voyageur et lorsqu'ils furent à portée, ses doigts tapotèrent la pointe de la lance. Subitement, sa main recula et s'empala sur l'extrémité de la lance, creusant un trou écarlate au travers de sa paume. Son visage ne se crispa pas de douleur, il se crispa d'excitation juste à la vue de l'hémoglobine, même si cela était la sienne. Sa volonté détraquée agissait aussi sur la glace... Le jet d'eau crachée par la statue de marbre au centre de la fontaine se gelait irrévocablement.

Soudain, l'étreinte de son poing se serra sur la lame, libérant un filet rougeoyant et abondant de sa main. Puis, sa voix résonna encore plus au fond de sa gorge :

-Discuter ? Pas avant d'avoir pu y goûter...

Ses yeux rouges regardaient sa main ensanglantée, puis se tournèrent en direction de Reivax, fixant les deux filets de sang qui coulaient le long de son cou. Comme si plus rien d'autre n'existait... Lentement, la sorcière de glace se lécha les lèvres.

__________________________________

"Quand on lutte contre des monstres, il faut prendre garde de ne pas devenir monstre soi-même, car si tu plonges longuement ton regard dans l’abîme, alors l'abîme te regarde aussi..."

Revenir en haut Aller en bas
Reivax Baëleän
~ Maître des Voyageurs ~
~ Maître des Voyageurs ~
avatar

Messages : 426
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 20

Livre des Héros
Divinité: Aronax
Guilde: Guilde du Dragon Rouge
Résumé:

MessageSujet: Re: Par une nuit calme et tranquille...[pv Ilyream et Nindaeï]   Dim 5 Mai - 1:24

La civilisation devait avoir quitté les esprits des deux femmes. Il avait à peine finit de parler que le rire de la jeune femme se fît entendre. De l'autre coté, Nindaeï s'avançait, enfonçant la paume de sa main dans la lame de sa lance. Puis elle la saisit, augmentant le petit flot de sang qui s'écoulait maintenant le long du manche pour , au détour d'une gravure de celui-ci, tomber et s'écraser sur le sol en une flaque écarlate. Il tira sa lame de l'emprise de la vampire puis se recula de quelques pas. Plus il se tenait loin des deux folles hors de contrôle, mieux il se sentait. Puis il regarda le bout de sa lance, souillé du sang de cette personne qu'il considérait encore il y a peu comme une amie...une alliée même. Et soudain, il se rendit compte qu'il ne pourrait pas la tuer. Il l'essuya donc puis la rengaina, jugeant inutile de la laisser sortie.
C'est alors que l'opuscule de puissance lui revînt à l'esprit. Il s'était servit des connaissances ancestrales qu'il renfermait pour s'améliorer un peu. Bien sûr, son corps tel qu'il était avant ne pouvait supporter les "améliorations" et il avait purifié son sang en y ajoutant celui de dragon emprunté dans la forteresse. Peut-être était-ce l'explication de la perte de contrôle sur soi de Nindaeï. Il regarda alors la paume de ses mains où on pouvait encore y voir deux marques pas encore cicatrisées (qui ne cicatriseront pas à l'instant non plus) puis mit les paumes vers le ciel. Il lâcha d'un ton redevenu calme:

-Dans ce cas...si la civilisation s'en va, la nature reprend ses droits.

Il avait hésité quelques secondes entre faire exploser les dalles de la place ou ça...mais après la bataille avec Meliza, il ne pouvait décemment pas se permettre encore une fois ce genre d'exploits. Il se concentra alors sur son pouvoir, illuminant ses mains d'un halo verdâtre. Soudain, deux longues lianes sortirent de la paume de ses mains pour reposer sur le pavé de pierre. Dès que les fouets végétaux eurent atteints les trois mètres de long, il arrêta de les faire pousser. Il agita alors ces deux ramifications supplémentaires de son être devant lui. Il espérait ne pas avoir à s'en servir mais, si la situation l'imposait, il le ferait certainement plus facilement que d'en tuer une des deux. Il fallait juste espérer et intimider...mais était-il possible d'intimider deux monstres qui ne semblait plus capables de réfléchir?

__________________________________

Cliquez ici--->Journal<---Cliquez ici

Cliquez aussi ici---->Le bestiaire<----Cliquez aussi ici

Et puis cliquez ici----->Le temple des légendes<-----Et puis cliquez ici
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Par une nuit calme et tranquille...[pv Ilyream et Nindaeï]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Par une nuit calme et tranquille...[pv Ilyream et Nindaeï]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuit tranquille..
» La nuit du renouveau.
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» [Bande] Gobelins de la nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aeoris :: La cité :: La Place Centrale-
Sauter vers: