Aeoris
Bienvenue sur Aeoris !
Il s'agit d'un forum RP basé sur l'univers médiéval-fantastique du monde d''Arcadia et plus précisément dans la cité D'Aeoris. Nous comptons actuellement 41 membres, et l'ambiance est excellente, en particulier sur la chatbox du site. Le forum est très actif et de nombreux RP et events sont au programme. Tous les amateurs de manga, musique, dessin et autres activités artistiques trouveront aussi leur bonheur dans la partie dédiée à ce sujet. Si vous êtes à la recherche de RP passionnants, de gros délires et d'une ambiance sympa, n'hésitez pas et rejoignez-nous !
(Demandes de partenariat inter-forums dans la partie prévue à cet effet. Pas besoin d'inscription.)

Aeoris

Les anonymes redeviennent poussière, sans personne pour les pleurer. Seuls les actes sont honorés.
 
AccueilCalendrierFAQMembresS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur Aeoris ! Bon Rp's à tous ! Rejoignez nous et forgez votre destinée!
Le forum va bientôt être en reconstruction, nous travaillons pour pouvoir vous fournir un contenu de qualité.
L’équipe du site
En cas de problème, contactez nos administrateurs :
Derniers sujets
» L'horreur dans la cale
Dim 15 Jan - 14:46 par Vas Solemen

» Autour d'un verre [PV Aliah]
Mer 28 Déc - 22:32 par Kaltaïs Thra

» De l'ombre à la lumière
Lun 19 Déc - 15:37 par Aliah

» Une épreuve explosive [pv Nindaeï - Aliah]
Jeu 15 Déc - 15:51 par Aliah

» Une rencontre déterminante
Sam 26 Nov - 15:04 par Nindaeï Murmuresoleil

» Une mission de "discretion"
Mer 23 Nov - 0:52 par Aliah

» Nous avons tous nos raisons...
Mar 1 Nov - 14:08 par Serena Dajaren

» Des retrouvailles torrides .. ou pas [pv Fregon]
Lun 31 Oct - 15:28 par Invité

» Partenariat avec My little Equestria
Sam 29 Oct - 22:17 par Invité


Partagez | 
 

 Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]   Ven 4 Jan - 23:25

La situation dans laquelle je me trouvais, m'était tellement déplaisante ce matin-là que j'avais décidé d'aller me changer les idées à la bibliothèque et d'essayer de trouver une solution à mon problème de bride magique.

Je fus tout d'abord impressionnée par la grandeur de cet édifice en pierre. Il me donnait le tournis, si bien que je décidai d'y entrer sans plus attendre. A l'intérieur, le même décor s'offrait à mes yeux, avec une légère odeur de papier et de cuir qui flottait dans l'air. Un vieil homme appuyé sur un large comptoir de bois foncé, me fixait depuis mon entrée dans ce temple du savoir.

Je me dirigeai vers la réception et lui demandai où se trouvaient les rayonnages de magie ancienne. Il m'y conduit rapidement. Je n'avais plus qu'à commencer mes recherches. Je choisis quelques livres qui parlaient de sceaux et allai m’asseoir à une vieille table de bois sculptée et poussiéreuse, peu de monde venait ici apparemment.

Au bout de deux heures j'avais épuisé tous les documents qui parlaient de ce type de magie sans trouver le moindre indice. J'eu alors une autre idée. Je me dirigeai vers les bouquins traitants de la magie élémentale ancienne. Directement quatre gros volumes attirèrent mon attention, un pour chaque élément. Je pris le rouge qui correspondait au mien et je me mis à le lire debout au milieu de l'allée.

Sans quitter mon livre des yeux, je continuai à marcher très lentement vers ma table, quand soudain ma tête heurta quelque chose. Lorsque je relevai la tête, je n'en crû pas mes yeux. J'aurais voulu être à des lieues de cet endroit...


Dernière édition par Meliza Melwasùl le Mer 20 Fév - 0:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Reivax Baëleän
~ Maître des Voyageurs ~
~ Maître des Voyageurs ~


Messages : 426
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 20

Livre des Héros
Divinité: Aronax
Guilde: Guilde du Dragon Rouge
Résumé:

MessageSujet: Re: Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]   Sam 5 Jan - 1:22

La bibliothèque, certainement un des lieux dans lesquels il avait passé le plus de temps dans la capitale. Il n'y avait jamais beaucoup de monde et c'était tant mieux. La solitude était bien souvent salvatrice dans ce lieu de savoir et d'érudition. Passant d'ouvrage en ouvrage, d'un tome vert à un tome rouge, d'un tome sur la nécromancie à un tome sur l'art guerrier dans les pays du froid. La table qu'il avait finit par s'auto-réserver commençait à crouler sous les bouquins. Il voulait en lire un dernier avant de filer, "Contes et histoires de dragons". De temps en temps, un peu de détente ne pouvait pas faire de mal. Une fois le livre en main, il se retourna et heurta quelque chose, faisant tomber son livre. Il se baissa, ramassa le livre tout en disant:
-Je suis vraiment désolé, j'espère que je ne vous...
Ses paroles s’arrêtèrent de sortir à l'instant même où son regard se posa sur la personne bousculée. Meliza...Meliza Melwasùl...C'était comme ça qu'elle avait dit s'appeler. Elle était bien ici? En face de lui? Ou peut-être était-ce simplement un mauvais rêve et qu'il somnolait sur la table d'étude?
Après un pincement discret, il constata que ce n'était pas le cas. Ils étaient donc vraiment l'un en face de l'autre.
Au vue de son regard, elle se rappelait encore de la nuit qu'ils avaient passés ensemble...en bien? En mal? Comment savoir...? Il réussit cependant à bafouiller quelques mots.
-Qu...qu'est...Comment vas-tu?
Une question bien stupide mais qui permettrait d'amorcer la conversation...mais l'espérait-il au fond? Il lui semblait que la jeune femme avait plus été humiliée que toute autre chose? Non! Il devait lui parler. Tout homme digne de ce nom devait affronter les épreuves de la vie. Il devait assumer et, si faute il y avait, devait faire tout son possible pour la réparer.

_________________
Cliquez ici--->Journal<---Cliquez ici

Cliquez aussi ici---->Le bestiaire<----Cliquez aussi ici

Et puis cliquez ici----->Le temple des légendes<-----Et puis cliquez ici


Dernière édition par Reivax Baëleän le Sam 16 Fév - 23:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]   Sam 5 Jan - 2:22

Je nageais en plein cauchemar, la personne que je ne voulais surtout pas voir se trouvait à peine un mètre devant moi. Il se tenait là apparemment aussi gêné que je l'étais. Je ne sais pas ce qui m'était passé par la tête cette nuit-là, mais le résultat en était assez catastrophique.

J'avais bien sûre pris soin, de prendre un philtre contre les grossesses indésirables, mais il n'avait pas fonctionné apparemment. Pourtant je m'étais procurée ce philtre chez un alchimiste à qui je confierais ma vie. Il m'avait dit qu'il y avait quelques chances pour qu'il ne marche pas, mais que cette probabilité était totalement négligeable. J'étais malgré tout tombée enceinte.

Il se baissa afin de ramasser le livre qu'il avait laissé tomber. J'avais pu lire le mot "dragon" sur la couverture. C'était donc de cet animal que provenaient ses écailles. En fin de compte, je commençais à le trouver encore plus bizarre que moi-même.

-Qu...qu'est...Comment vas-tu?

La réponse passa mes lèvres comme si elle coulait de source, même si c'était un énorme mensonge.

- Bien et toi ?

Je ne pouvais pas lui dire que je n'allais pas bien parce que j'étais tombée enceinte de lui par accident. Heureusement mon état ne se voyait que très peu encore, bien que trop pour être enceinte d'un mois à peine. De toute manière, c'était mon problème et non le sien. Un jour, peut-être le saurait-il, néanmoins il ne l'apprendrait pas par ma bouche.

Tout ceci tournait dans ma tête comme un essaim d'abeilles. Tous les plans que je m'étaient faite, revinrent hanter mon esprit. Oui, je comptais repartir au nord. Oui, j'irais chez mon maître me prendre une bordée. Oui, c'était le seul endroit où je sois vraiment en sécurité. Oui, il accepterait que je reste. Non, je ne voulais plus penser à tout ceci.

Une voix intérieure me disait de quitter cet endroit immédiatement, sans même attendre sa réponse, une autre me commandait de rester. Ce débat commençait à me donner mal à la tête. Lorsqu'il me vint à l'esprit que je ne connaissais même pas son nom, un fourmillement s'empara de tout mon corps.

J'essayai de ne pas laisser transparaître mon malaise, mais il n'était pas stupide et s'en rendrait compte. Des images s'activaient à toute vitesse dans mon esprit et devant mes yeux défilait quasi toute cette nuit-là. J'avais honte de mon acte.


Dernière édition par Meliza Melwasùl le Dim 6 Jan - 16:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Reivax Baëleän
~ Maître des Voyageurs ~
~ Maître des Voyageurs ~


Messages : 426
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 20

Livre des Héros
Divinité: Aronax
Guilde: Guilde du Dragon Rouge
Résumé:

MessageSujet: Re: Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]   Sam 5 Jan - 23:51

Son regard était en contradiction avec ses dires. Une chose la mettait très mal à l'aise en sa présence...mais quoi? Il l'observa des pieds à la tête, lui découvrant de nouvelles rondeurs. Comme les gens pouvaient changer un l'espace d'un petit mois...
Sentant son mal-être, il la fît s’asseoir plus ou moins en la forçant et se mît en face d'elle. Hier encore, il tentait de trouver de nouveaux partenaires dans sa lutte contre Lady B., se vidant l'esprit des pensées qu'il avait eu cette nuit.
Rétrospectivement, la manière dont il était partit, en lâche, au milieu de la nuit, la laissant sans même se présenter...C'était certainement une des raisons du malaise qui entourait leurs "retrouvailles". Tout en poussant les livres qui recouvraient la table, il tentait de formuler dans son esprit une réponse qui comprendrait toutes ses interrogations. Il plongea son regard dans le bleu océan qui constituait les yeux de la jeune hybride puis commença:
-J'irais bien...si seulement tu n'essayais pas de me mentir. Apparemment, quelque chose te trouble et c'est en rapport avec moi...cette nuit...Bref, je dois clairement réparer mon erreur...N'est-ce pas?
Hum...c'était un résumé bien trop condensé...mais ces questions...il voulait absolument les poser. Savoir comment réparer cette faute, cet affront qui semblait avoir été fait à sa personne.

_________________
Cliquez ici--->Journal<---Cliquez ici

Cliquez aussi ici---->Le bestiaire<----Cliquez aussi ici

Et puis cliquez ici----->Le temple des légendes<-----Et puis cliquez ici


Dernière édition par Reivax Baëleän le Dim 6 Jan - 22:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]   Dim 6 Jan - 0:10

Lorsqu'il avait posé le regard sur mon corps, je n'avais rien pu faire d'autre que de me sentir encore plus mal à l'aise. Il avait sans doute vu mon ventre, mais je ne lui dirais rien, même si peut-être en fin de compte j'avais tout de même envie qu'il le sache. Mon amour propre était déjà assez entaillé.

Voyant que je me sentais mal il me fit m'asseoir à une table remplie de bouquins. Il était juste en face de moi et me demanda gêné :

-J'irais bien...si seulement tu n'essayais pas de me mentir. Apparemment, quelque chose te trouble et c'est en rapport avec moi...cette nuit...Bref, je dois clairement réparer mon erreur...N'est-ce pas?

Je ne pus faire autre chose que de détourner le regard. Je ne savais pas quoi lui répondre et je ne pouvais pas pleurer, ici, au beau milieu d'une bibliothèque. J'avais l'impression qu'un démon jouait avec mon coeur le déchirait lentement. Que pouvais-je lui dire. Ce n'était pas de sa faute, mais de la mienne. Tomber enceinte dans des circonstances pareilles, nous étions au beau milieu d'une guerre ouverte contre la Noble Alliance. Quand Nindaeï l'apprendrait, elle me passerait de toute manière un savon.

Ce coeur, je l'aurais volontiers arraché de ma poitrine, tant il m'avait déjà fait souffrir et tant il continuait. Avais-je connu autre chose que la douleur ? Cette nuit-là il avait été remplacé par quelque chose de plus fort que la joie. Aussi, je repris courage et me levai :

- Tu n'as absolument rien à te faire pardonner. C'est juste que je ne m'attendais pas du tout à te voir ici... Ca m'a fait un choc...

Avant qu'une larme se mette à couler ou que pire encore je ne tombe dans les pommes, je décidai de faire volte-face. Une phrase retentissait dans ma tête comme un tambour dans une bataille rangée :

"Il n'a pas à subir les conséquences de mes conneries."
Revenir en haut Aller en bas
Reivax Baëleän
~ Maître des Voyageurs ~
~ Maître des Voyageurs ~


Messages : 426
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 20

Livre des Héros
Divinité: Aronax
Guilde: Guilde du Dragon Rouge
Résumé:

MessageSujet: Re: Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]   Dim 6 Jan - 0:51

- Tu n'as absolument rien à te faire pardonner. C'est juste que je ne m'attendais pas du tout à te voir ici... Ca m'a fait un choc...
A peine eut-elle finit cette phrase qu'elle se leva, fît volte-face et s'en alla. Reivax se leva et la rattrapa de quelques enjambées pour la retenir par l'épaule. Il lui lança à l'oreille:
-Tout ton être jusqu'à la pointe de tes cheveux me fais comprendre le contraire...ne me prend pas pour un imbécile s'il te plaît.
Descendant doucement ses mains le long des épaules puis des flancs de la jeune femme, il l'attrapa par la taille et la ramena à la chaise à la faisant se rasseoir. Pendant ce bref contact, quelque chose le troubla, quelque chose en elle, une forme indéfinie, vivante, mais indéfinie. Qu'est-ce que c'était encore que ça? Décidément, ces derniers temps, rien de normal ne lui arrivait.
Une fois assit une nouvelle fois en face d'elle il reprit:
-C'est évident que tu ne va pas bien. Alors dis le moi directement. Quoi que tu décide, je ne te lâcherais pas avant d'en avoir le coeur net...et les dieux seuls savent quels moyens je peux déployer pour assouvir ma curiosité.
Quand il vît la petite larme qui venait de naître sur le côté de son oeil, Reivax se rendit compte que c'était peut-être un petit peu trop direct pour une seconde approche. Mieux valait sûrement poser des questions à l'intérêt limité mais qui permettrait au moins de la calmer. Il jeta un regard sur le livre qu'elle tenait toujours entre les mains.
-Un ouvrage sur le feu? Excellent choix, je suis sûr que tu apprendra beaucoup de choses sur ton propre pouvoir avec. Ça fait longtemps que tu te renseigne dessus?

_________________
Cliquez ici--->Journal<---Cliquez ici

Cliquez aussi ici---->Le bestiaire<----Cliquez aussi ici

Et puis cliquez ici----->Le temple des légendes<-----Et puis cliquez ici
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]   Dim 6 Jan - 1:22

Je n'avais pas pu aller bien loin, d'ailleurs je n'avais même pas essayé de me débattre quand il m'avait rattrapée. Normalement, je l'aurait envoyer valser avec un rayonnage, mais j'avais peur de faire du mal au bébé. Lorsque ses mains descendirent depuis mes épaule jusqu'à ma taille, je ne pus réprimer un frisson. Cette nuit-là revenait incessamment dans mes pensées.

-Tout ton être jusqu'à la pointe de tes cheveux me fais comprendre le contraire...ne me prend pas pour un imbécile s'il te plaît.

Oui, tout mon être était en train de changer radicalement...

La tristesse m'assaillait, mais je ne comptais pas lui céder. Il en faudrait plus pour que je fléchisse devant mes sentiments. L'hybride m'avait ramené à ma chaise et je m'assis sans broncher, mais sans pouvoir le regarder.

-C'est évident que tu ne va pas bien. Alors dis le moi directement. Quoi que tu décide, je ne te lâcherais pas avant d'en avoir le coeur net...et les dieux seuls savent quels moyens je peux déployer pour assouvir ma curiosité.

Le plus qui devait me faire fléchir était arrivé. Je ne pus réprimer une larme que j'essuyai promptement. Je l'avais à nouveau mis mal à l'aise à cause de mes pleurnicheries. J'avais tellement honte de pleurer devant lui que je n'arrivais même plus à le regarder en face. Soudain il changea de ton et de discussion, je ne savais pas s'il fallait le remercier ou l'engueuler.

-Un ouvrage sur le feu? Excellent choix, je suis sûr que tu apprendra beaucoup de choses sur ton propre pouvoir avec. Ça fait longtemps que tu te renseigne dessus?

- J'ai cherché par tous les moyens de me débarrasser de ces bracelets, en fait ce sont des brides et puisque dans les bouquins concernant les sceaux normaux, il n'y a rien. J'ai décidé d'aller voir de ce côté-là.

Je n'avais rien de plus à dire à ce sujet. Je ne voulais pas plus parler de ces choses. Il voulait des réponses, mais je m'étais jurée de ne pas lui dire. S'il devait le savoir, il l'apprendrait autrement que par ma bouche.

- Ensuite, je pense que tu n'as pas besoin de savoir pourquoi je vais mal. C'est juste que tous ces changements m'ont un peu bouleversée. Je pense que je vais repartir au nord, je ne serai qu'un poids ici... pour tout le monde.

Je ne savais pas quoi dire d'autre j'espérais ne pas m'être trahie, mais il maîtrisait la langue bien mieux que moi. Un coup de chance, voilà ce qu'il me fallait pour qu'il ne découvre pas la vérité. Que se passerait-il, s'il se rendait compte de mon état ?


Dernière édition par Meliza Melwasùl le Dim 6 Jan - 16:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Reivax Baëleän
~ Maître des Voyageurs ~
~ Maître des Voyageurs ~


Messages : 426
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 20

Livre des Héros
Divinité: Aronax
Guilde: Guilde du Dragon Rouge
Résumé:

MessageSujet: Re: Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]   Dim 6 Jan - 1:34

- Ensuite, je pense que tu n'as pas besoin de savoir pourquoi je vais mal. C'est juste que tous ces changements m'ont un peu bouleversée. Je pense que je vais repartir au nord, je ne serai qu'un poids ici... pour tout le monde.
Reivax leva un sourcil d'interrogation:
-Ces changements?
Hum, apparemment, elle n'avait pas envie d'en parler, il n'allait pas la forcer...Ou pas visiblement du moins. Il finirait bien par comprendre. D'ailleurs, il commençait déjà à réunir les éléments présents, les croiser, les séparer, les étudier individuellement, ensembles. Mais pour l'instant, toutes les hypothèses étaient farfelues.
Il leva une deuxième fois son sourcil, elle comptait partir vers le nord? Pourquoi?
-En quoi serais-tu un poids? Je vois difficilement ce qui fait que tu gène tout le monde?
Non, elle ne partirait pas tant qu'il n'aurait pas ses réponses. Quitte à devoir démonter toutes les roues de toutes les carrioles de la ville, quitte à devoir blesser chaque cheval, chaque animal de cette ville. Il ferait tout son possible pour la retenir ici. Personne ne gardait un secret longtemps avec lui. Surtout quand ce secret le concernait. Encore plus lorsque ce secret rendait triste une personne par sa faute. Oui, tant qu'il n'en aurait pas plus, elle ne bougerait pas de cette ville. Tant que la joie n'était pas revenue dans ce regard, rien ne le ferait dévier de ce but.

_________________
Cliquez ici--->Journal<---Cliquez ici

Cliquez aussi ici---->Le bestiaire<----Cliquez aussi ici

Et puis cliquez ici----->Le temple des légendes<-----Et puis cliquez ici
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]   Dim 6 Jan - 2:02

-En quoi serais-tu un poids? Je vois difficilement ce qui fait que tu gène tout le monde?

A ce moment-là, j'aurais voulu qu'Osha me donne une inspiration divine pour rattraper ma gaffe, mais les dieux ne semblaient plus trop s'intéresser aux mortels ces temps-ci.

L'angoisse s'empara de moi. J'avais trop de soucis. J'étais enceinte, le bébé grandissait beaucoup trop vite pour être normal. Une guerre se préparait et je ne pourrais sans doute pas y prendre part. Je devais rejoindre le nord avant la naissance de l'enfant alors qu'il semblait pressé de naître. Et maintenant, on me harcelait pour savoir ce qui se passait et en plus faisait des gaffes.

- Je n'ai plus de pouvoir à cause de ces satanées brides. C'est tout ce qui me préoccupe. En plus j'ai pris des kilos et je me suis affaiblie physiquement et mentalement. J'ai besoin de quitter cet endroit, j'ai besoin...

... qu'on m'aide. J'avais failli le dire, néanmoins quelque chose m'avait retenue. Osha avait peut-être eu pitié de moi en fin de compte. Le moment était tellement malvenu que je ne pouvais définitivement pas le lui dire. Comment réagirait-il s'il apprenait la vérité ? Premièrement me croirait-il ?

Subitement, je me rendis compte que de grosses larmes coulaient de mes yeux. Comment avais-je pu ne pas m'en rendre compte ? Ma tête tomba dans mes mains. Il fallait que je reprenne mes esprits, on était pas au cirque, ni au théâtre.
Revenir en haut Aller en bas
Reivax Baëleän
~ Maître des Voyageurs ~
~ Maître des Voyageurs ~


Messages : 426
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 20

Livre des Héros
Divinité: Aronax
Guilde: Guilde du Dragon Rouge
Résumé:

MessageSujet: Re: Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]   Dim 6 Jan - 18:53

- Je n'ai plus de pouvoir à cause de ces satanées brides. C'est tout ce qui me préoccupe. En plus j'ai pris des kilos et je me suis affaiblie physiquement et mentalement. J'ai besoin de quitter cet endroit, j'ai besoin...
Me posa son regard sur le ventre de sa vis-à-vis. Certes elle semblait avoir grossit...mais uniquement du ventre. Il arrêta bien vite d'y penser et de le regarder car ça commençait à devenir gênant pour l'un comme pour l'autre.
Et soudain, elle s'était mise à pleurer...
Heureusement, peu de monde fréquentait la bibliothèque et le gérant semblait trop absorbé par un livre.
-Je doute que tu puisse faire quoi que ce soit dans cet état...Calme toi, explique toi. Je suis sûr de pouvoir t'aider...notamment avec tes brides. Si j'ai bien saisis leur fonctionnement, ce ne devrait être affaire que de quelques jours.
Pour accompagner sa déclaration, il lui sourit, tentant de lui montrer qu'il ne cherchait rien d'autre que de l'aider. D'après ses dires, elle semblait plutôt activement recherchée pour avoir envie de fuir aussi vite.

_________________
Cliquez ici--->Journal<---Cliquez ici

Cliquez aussi ici---->Le bestiaire<----Cliquez aussi ici

Et puis cliquez ici----->Le temple des légendes<-----Et puis cliquez ici
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]   Dim 6 Jan - 20:42

-Je doute que tu puisse faire quoi que ce soit dans cet état...Calme toi, explique toi. Je suis sûr de pouvoir t'aider...notamment avec tes brides. Si j'ai bien saisis leur fonctionnement, ce ne devrait être affaire que de quelques jours.

Mes brides ? Je m'en fichais comme de ma première chemise. Mes pensées étaient bien ailleurs. De toute manière, elles s'usaient à force de subir les assauts de ma colère. Plus j'utilisais la magie et plus elles laissaient filtrer mon énergie magique. D'ailleurs je supposais que si je buvais une bonne gorgé de sang, je pourrais les détruire sans mal. Mais je préférais faire des recherches à ce sujet avant de faire une bêtise.

Je devais soi lui dire, soi m'enfuir à toutes jambes et quitter la ville. Partir m'avait semblé être ma seule option dès le début, mais en même temps je me serais sentie comme une traîtresse de ne pas aider du mieux possible ma faction. Donc dans les deux cas je blessais mon orgueil et si je retournais au nord, il n'en serait que plus entaché, que diraient mon maître et les gens ?

Rester et lui dire la vérité... Il fallait que j'y réfléchisse un peu tout de même. Je pouvais toujours essayer de m'enfuir de la bibliothèque, mais vu mon ventre et la peur que j'entretenais de faire du mal au bébé, autant dire que cette option-là était bonne pour être oubliée. Sa curiosité était bien plus forte que moi de toute manière.

De toute manière, si je partais au nord ,j'avais très peu de chance de parvenir au village avant que le bébé ne naisse. Cela signifiait-il donc mettre en danger quelque chose que je souhaitais protéger plus que tout au monde ? Jamais, je n'avais voulu protéger quoi que ce soit, pas même ma vie, alors que maintenant que ma vie était liée à celle de cet enfant, je me rendais compte que je devrais rester.

Il attendait une explication à tout ce cirque, mais je n'étais tout simplement pas capable de la lui donner. De toute manière comment aurait-il pu me croire ? J'étais enceinte d'un mois seulement, pourtant mon ventre en indiquait plutôt trois, voir même quatre. En même temps, il était le seul homme à m'avoir jamais touchée donc...

A force de penser, ma tête commençait à tourner. Mon ventre m'indiquait que les nausées allaient très vite arriver, si ça...

- Je suis enceinte...

... ne sortait pas ? Je l'avais d'une manière quasiment inaudible et la tête enfouie entre mes cheveux. L'avait-il compris ?

- Oui ! j'ai fait le nécessaire pour que ça n'arrive pas, mais c'est quand même arrivé. Bonjour chez toi !

Encore une phrase qui était sortie toute seule... Je me détestais quelques fois, sérieusement j'allais finir par vraiment faire peur à toute la ville avec mon caractère impulsif.

Sans même prendre garde à comment il avait réagi, je me levai brutalement, séchai mes larmes et emmenai mon livre vers ma table pour me plonger dans cet ouvrage...
Revenir en haut Aller en bas
Reivax Baëleän
~ Maître des Voyageurs ~
~ Maître des Voyageurs ~


Messages : 426
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 20

Livre des Héros
Divinité: Aronax
Guilde: Guilde du Dragon Rouge
Résumé:

MessageSujet: Re: Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]   Dim 6 Jan - 21:55

- Je suis enceinte...
Il...il avait bien entendu ça?...Elle...elle était enceinte? Elle était encore vierge avant...la nuit et voilà que maintenant elle était enceinte! Elle ne pouvait l'être que de lui. Et alors qu'elle partait, ayant sortie une phrase qu'il n'avait même pas entendu à cause du choc de la précédente révélation, il remarqua que son ventre était bien trop rond pour que ce soit d'à peine un mois. Mais pourquoi mentirait-elle?

Vrai? Faux? Il fallait qu'il en ai le coeur net. Il se leva, renversant sa chaise et une belle pile de livre juste derrière, se dirigeant vers la table où elle avait décidé de sécher ses larmes en lisant son livre. Il posa sa main dessus pour capter son attention une nouvelle fois.
-Tu es enceinte...de moi..?
Alors qu'elle ouvrait la bouche pour répondre, il la coupa, ne pouvant rester calme dans un instant pareil.
-Tu compte le garder? Et tu as une idée du sexe? Pourquoi tu ne me l'as pas dis plutôt? Et...et...et...
Il s'arrêta, voyant qu'il commençait à la perdre avec toute ces questions stupides et, prit d'un élan de courage, prit la tête de la future mère entre ses mains pour l'embrasser. Tant pis si ça en choquait certain, tant pis si il ternissait la réputation de la bibliothèque, tant pis pour tout. Il ne savait pas si il devait être heureux ou alarmé et l'expression de son visage oscillait entre les deux mais il savait une chose, il voulait garder cet enfant.

_________________
Cliquez ici--->Journal<---Cliquez ici

Cliquez aussi ici---->Le bestiaire<----Cliquez aussi ici

Et puis cliquez ici----->Le temple des légendes<-----Et puis cliquez ici
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]   Dim 6 Jan - 22:26

Alors que j'essayais de lire mon livre, il le plaqua sa main contre. Je ne pus rien faire d'autre que de le regarder droit dans les yeux. Ceux-ci me disaient à quel point il était ébranlé par cette annonce. Il me faisait un peu peur.

-Tu es enceinte...de moi..?

J'avais essayé de répondre quelque chose, mais il m'avait directement coupée. De qui d'autre pouvais-je être enceinte ?

-Tu compte le garder? Et tu as une idée du sexe? Pourquoi tu ne me l'as pas dis plutôt? Et...et...et...

Je n'avais pas eu le temps d'entre-ouvrir la bouche qu'il s'était jeté sur moi pour m'embrasser. Il m'avait donc volé un énième baiser. Même si j'aurais dû le repousser et l'envoyer balader, je le laissai terminer cette étreinte qui me semblait si apaisante.

- Jamais, je ne pourrais m'autoriser à faire du mal à un enfant, donc malgré les conséquences que ça aura pour moi, je compte le garder. Ensuite, son sexe n'a aucune importance pour moi, tant qu'il est heureux.

Il me demandait pourquoi je ne le lui avais pas dit plus tôt... Les raisons étaient innombrables. Comment lui expliquer que se retrouver seule dans un lit à son réveil et ce la première fois, ça faisait mal au coeur. Tous mes sentiments semblaient voler en éclat, je ne savais plus où j'en étais. Malgré cela, je répondis tant bien que mal à sa dernière question :

- Comment veux-tu que je te le dise ? Je ne connais même pas ton nom. Et puis, j'ai essayé de retourner les choses dans n'importe quel sens, je n'ai qu'une seule option : Partir d'ici et laisser les autres gérer cette guerre.

Non, je ne resterais pas ici... je ne pouvais pas me protéger. Je me levai pour quitter l'endroit avant que l'humiliation continue.
Revenir en haut Aller en bas
Reivax Baëleän
~ Maître des Voyageurs ~
~ Maître des Voyageurs ~


Messages : 426
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 20

Livre des Héros
Divinité: Aronax
Guilde: Guilde du Dragon Rouge
Résumé:

MessageSujet: Re: Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]   Dim 6 Jan - 22:51

- Comment veux-tu que je te le dise ? Je ne connais même pas ton nom. Et puis, j'ai essayé de retourner les choses dans n'importe quel sens, je n'ai qu'une seule option : Partir d'ici et laisser les autres gérer cette guerre.
Encore une fois, elle se leva pour partir. Encore une fois, elle fût retenue mais avec plus de douceur cette fois. Il s'était placé derrière elle, mettant ses mains sans vraiment y réfléchir sur le ventre de celle qui portait son enfant. Au travers des vêtements, au travers de la peau, il sentait les pulsations de vie qu'envoyait l'enfant...il se développait bien, elle prenait soin de lui. Il décida de lui envoyer des petits messages à l'aide de son pouvoir, illuminant ses mains d'un léger halo verdâtre. Il rapprocha sa bouche de l'oreille de Meliza:
-En effet, la manière dont je suis partie n'était pas des plus convenables et je m'en vais la réparer de ce pas. Mon nom est Reivax Baëleän, je suis le Frère de sang du chef de la faction des Voyageurs du temps et fait partie de la guilde du dragon rouge. Maintenant que cela est dit, je pense pouvoir affirmer que tu n'aura pas le temps de rejoindre le Nord avant que le petit ne soit né...et c'est un garçon. Maintenant, demande moi tout ce qui te passe par la tête, je répondrais à toutes tes questions.

_________________
Cliquez ici--->Journal<---Cliquez ici

Cliquez aussi ici---->Le bestiaire<----Cliquez aussi ici

Et puis cliquez ici----->Le temple des légendes<-----Et puis cliquez ici
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]   Dim 6 Jan - 23:15

L'hybride m'avait arrêtée une nouvelle fois, il se trouvait juste derrière moi et avait posé ses mains sur mon ventre. Un halo vert s'en dégageait, ce n'était rien de mauvais, mais je trouvais ça un peu bizarre. Je ne comprenais pas pourquoi il réagissait ainsi, j'aurais été moins étonnée s'il m'avait dit de me débrouiller avec mon gosse. Soudain il me glissa quelques mots à l'oreille :

-En effet, la manière dont je suis partie n'était pas des plus convenables et je m'en vais la réparer de ce pas. Mon nom est Reivax Baëleän, je suis le Frère de sang du chef de la faction des Voyageurs du temps et fait partie de la guilde du dragon rouge. Maintenant que cela est dit, je pense pouvoir affirmer que tu n'aura pas le temps de rejoindre le Nord avant que le petit ne soit né...et c'est un garçon. Maintenant, demande moi tout ce qui te passe par la tête, je répondrais à toutes tes questions.

Il était donc d'une autre faction que la mienne. Nindaeï allait me tuer. En plus, le frère de sang de Raphaël Kelen, ça allait vraiment barder pour moi. Ah tiens un marchand, voilà qui était encore mieux...

Je m'étais doutée que j'arriverais à terme avant d'avoir rejoint le grand nord. En plus, nous étions en hiver. Que pouvais-je donc faire ? Rester dans la capitale me semblait une idée farfelue... quoi que.

Quelle ne fut pas ma surprise lorsqu'il déclara que c'était un garçon. Tant mieux, j'aurais sans doute moins de mal à l'élever. D'ailleurs, comment j'allais faire toute seule avec un enfant en bas âge et ce en période de guerre ?

Au juste que faisait-il derrière moi en train de me toucher le ventre ? A cette pensée, je ne pus m'empêcher de rougir. Les images de cette nuit-là me revinrent encore une fois à l'esprit. Qu'avait-il donc de si attirant pour que je m'en souvienne comme si cela était arrivé le jour d'avant ?

Une seule et unique chose me vint à l'esprit : le repousser.

- Je n'ai rien d'autre à te demander que de me laisser tranquille...

Des larmes se remirent à couler, sans aucune raison... ou peut-être étais-ce parce que j'avais le coeur en mille miettes.
Revenir en haut Aller en bas
Reivax Baëleän
~ Maître des Voyageurs ~
~ Maître des Voyageurs ~


Messages : 426
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 20

Livre des Héros
Divinité: Aronax
Guilde: Guilde du Dragon Rouge
Résumé:

MessageSujet: Re: Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]   Dim 6 Jan - 23:27

- Je n'ai rien d'autre à te demander que de me laisser tranquille...
Alors qu'elle essayait de se dégager, il resserra son emprise pour l'empêcher de partir à nouveau. Il lui susurra encore une fois à l'oreille, comme par peur de gêner les autres usagers du lieu qui devait l'avoir été depuis un bon bout de temps déjà.
-Je te laisserais bien partir mais...je ne peux pas. Tu porte mon enfant...et je me dois de subvenir à tes besoins et de t'aider du mieux que je peux. T'ayant laissée cette nuit là, je ne veux pas reproduire la même erreur.
Une protection, un abri, un revenu, des repas, il avait le devoir de lui fournir tout ce qui était essentiel à sa survie...Et personne pas même elle ne l'empêcherait.

_________________
Cliquez ici--->Journal<---Cliquez ici

Cliquez aussi ici---->Le bestiaire<----Cliquez aussi ici

Et puis cliquez ici----->Le temple des légendes<-----Et puis cliquez ici
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]   Dim 6 Jan - 23:41

Il m'empêcha de partir, que comptait-il faire ? Il ne pouvait tout de même pas... me garder. A nouveau, il murmura, je sentis son souffle dans ma nuque et je ne pus m'empêcher de frissonner.

-Je te laisserais bien partir mais...je ne peux pas. Tu porte mon enfant...et je me dois de subvenir à tes besoins et de t'aider du mieux que je peux. T'ayant laissée cette nuit là, je ne veux pas reproduire la même erreur.

Jamais je ne vivrais au crochet de quelqu'un, que je sois enceinte ou sur mon lit de mort ! De toute manière, je ne pouvais pas rester avec un homme, je n'avais aucune idée de ce qu'était la vie à deux et puis tout ça ne faisait pas parti de mes plans.

- Ce n'est pas contre toi, mais je ne peux vraiment pas. J'ai un toit, de quoi vivre, du travail... Je crois qu'il serait meilleur pour chacun de nous, de ne pas...

Je ne savais pas quoi lui dire, il avait peut-être raison. Ce satané orgueil me poursuivrait toute ma vie.

- Je suis désolée d'être aussi égoïste, mais je ne peux vraiment pas, parce que ...

... parce que j'avais peur.
Revenir en haut Aller en bas
Reivax Baëleän
~ Maître des Voyageurs ~
~ Maître des Voyageurs ~


Messages : 426
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 20

Livre des Héros
Divinité: Aronax
Guilde: Guilde du Dragon Rouge
Résumé:

MessageSujet: Re: Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]   Jeu 10 Jan - 14:33

- Je suis désolée d'être aussi égoïste, mais je ne peux vraiment pas, parce que …Parce qu'elle avait peur...Les mains qu'il avait gardé sur son ventre lui renvoyait les sentiments de l'enfant...et l'enfant sentait les sentiments de sa mère. Il la comprenait. Lui aussi avait peur: Peur de ne pas être à la hauteur, peur de ne pas pouvoir s'adapter voire même de ne pas s'habituer, peur de le perdre. Pour résumer, peur de l'inconnue car ils étaient autant l'un que l'autre dans le vide absolu.
-Parce que tu as peur...tout comme moi. Tu ne savais pas qui était le père de cet enfant il y a un mois et voici que soudain il apparaît, voulant prendre soin de toi et de l'enfant, voulant s'en occuper. Il veut, à ton sens, te priver de ta liberté, te voler cet enfant que tu veux garder malgré les conditions et le contexte actuel. Je ne peux pas dire que je sais ce que tu ressens exactement, je peux juste dire que je comprend...Bien sûr, je ne peux rien t'imposer, c'est à toi de faire ton choix. Quel qu'en soit
Un enfant...d'aussi loin qu'il se souvenait, on lui avait toujours dit que c'était le fruit de l'amour d'un homme et d'une femme, qu'il devait grandir dans une famille, que son père et sa mère devait le chérir et l'adorer...et voilà que soudain, cette vision volait en éclats. Des milliers d'éclats qui semblaient se loger dans son cœur...

_________________
Cliquez ici--->Journal<---Cliquez ici

Cliquez aussi ici---->Le bestiaire<----Cliquez aussi ici

Et puis cliquez ici----->Le temple des légendes<-----Et puis cliquez ici
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]   Jeu 10 Jan - 22:24

-Parce que tu as peur...tout comme moi. Tu ne savais pas qui était le père de cet enfant il y a un mois et voici que soudain il apparaît, voulant prendre soin de toi et de l'enfant, voulant s'en occuper. Il veut, à ton sens, te priver de ta liberté, te voler cet enfant que tu veux garder malgré les conditions et le contexte actuel. Je ne peux pas dire que je sais ce que tu ressens exactement, je peux juste dire que je comprend...Bien sûr, je ne peux rien t'imposer, c'est à toi de faire ton choix. Quel qu'en soit

Doucement, je me défis de ses mains et me tournai vers lui. Pouvait-on réellement élever un enfant ensemble ? Chacun de nous appartenait à une faction, les Voyageurs du Temps et les Marcheurs d'Ombres, s'étaient alliés pour l'instant. Dès la fin de la guerre chacun reprendrait ses petites affaires de son côté, à condition que nous gagnions bien sûr.

La fin de la guerre signifierait aussi que le bébé ne pourrait pas avoir ses deux parents.

- Notre situation est bien plus complexe que tu ne le penses, que ferons-nous lorsque cette guerre sera terminée, soi nous serons tous morts, soi nous ne pourrons plus élever le petit ensemble.

Comprendrait-il ?

- De toute manière pour pouvoir élever un enfant à deux, il faut déjà s'aimer non ?

Avais-je déjà aimé quelqu'un, comme je devrais normalement aimer le père de mon enfant ? Sans doute pas, mais le maître m'avait expliqué dans les grandes lignes et je n'y étais pas du tout... A moins que... il avait fait voler mon coeur en éclat à plusieurs reprise, fallait souffrir pour aimer ?
Revenir en haut Aller en bas
Reivax Baëleän
~ Maître des Voyageurs ~
~ Maître des Voyageurs ~


Messages : 426
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 20

Livre des Héros
Divinité: Aronax
Guilde: Guilde du Dragon Rouge
Résumé:

MessageSujet: Re: Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]   Sam 12 Jan - 22:25

- De toute manière pour pouvoir élever un enfant à deux, il faut déjà s'aimer non ?
Ne tenta pas de remettre ses mains. Il essaya de parler...mais sa bouche s'ouvrit sans laisser sortir un son.
S'aimer?...Comment pourrait-elle l'aimer, lui qu'il l'avait laissé comme une malpropre, partant avant le petit matin, effaçant de sa mémoire cette nuit pourtant si spéciale...ou tout du moins tentant de l'oublier.
Pour lui, la faction ne posait guère de problème, les voyageurs étant la faction des marchands neutres, il n'y avait rien qui s'opposait à ce genre de "relation" en théorie. Mais là revenait encore la question de l'amour. Comment Osha pouvait-elle lui imposer ce genre d'épreuve? Certes il n'était pas le plus zélé des serviteurs en terme de religion mais il ne méritait pas ce genre de dilemme en tant que châtiment.
Il replongea son regard dans celui de cette femme qui se tenait en face de lui, laissa s’affaisser ses épaules.
-Je...je suppose que oui...c'est...je...Je ne peux qu'approuver. Que dire de plus?
Il soupira...même si il y avait pensé...ce n'était qu'une fois sortie de la bouche de la mère de son fils que cette déclaration lui fît tout l'effet qu'elle aurait dût faire mais en effet...que dire de plus?...

_________________
Cliquez ici--->Journal<---Cliquez ici

Cliquez aussi ici---->Le bestiaire<----Cliquez aussi ici

Et puis cliquez ici----->Le temple des légendes<-----Et puis cliquez ici
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]   Sam 12 Jan - 23:05

-Je...je suppose que oui...c'est...je...Je ne peux qu'approuver. Que dire de plus?

Mon coeur était en lambeaux. Mon esprit se disloquait... Ma tête se vidait de tout, sauf de lui. Mon rythme cardiaque s'emballait. Ce soir-là il avait planté une flèche dans mon coeur.

Je restai debout au milieu de cette bibliothèque les larmes aux yeux, la tête baissée. J'articulai deux mots :

- Je... je...

C'était quoi l'amour au juste ? Comment se sentait-on quand on aimait ? Aussi mal que moi en ce moment-même ou étais-je simplement mise à mal par l'angoisse. Est-ce que je pourrais m'en sortir seule avec le bébé ?

Mon vis-à-vis savait-il ce qu'était l'amour ? Je n'osai même pas lever les yeux, mais dans un effort de courage je lui posai une question :

- Je ne sais même pas ce qu'est l'amour de toute manière...

Je n'étais ps certaine de ne pas connaître ce sentiment, mais si lui savait en quoi il consistait de s'aimer, alors il pourrait m'expliquer.
Revenir en haut Aller en bas
Reivax Baëleän
~ Maître des Voyageurs ~
~ Maître des Voyageurs ~


Messages : 426
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 20

Livre des Héros
Divinité: Aronax
Guilde: Guilde du Dragon Rouge
Résumé:

MessageSujet: Re: Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]   Sam 12 Jan - 23:56

- Je ne sais même pas ce qu'est l'amour de toute manière...
Comme si lui le savait mieux? Comment pouvait-on savoir ce qu'était l'amour? Comment même est-t-on censé savoir quand on ressent ce sentiment? A vrai dire, il n'avait jamais connu d'aventure sentimentale réelle. De ci de là, il avait eu quelques "relations" de très courtes durées. Mais rien ne s'était jamais apparenté à de l'amour. Enfin rien...rien si ce n'est...non. Cette nuit ne pouvait pas avoir été de l'amour tout de même. Certes elle avait été unique, spéciale, et même absolument impossible à refaire...mais pouvait-t-on dire que c'était ça l'amour? Était-ce une forme de douleur qui semblait se faire moins grande lorsque les bons moments étaient là?
-En fait, je n'ai aucune connaissance non plus dans ce domaine là. Je ne sais pas quand...comment...pourquoi on ressent ça? Non...je ne suis pas un bon professeur...je...je suis perdu...
Le voilà qui se mettait à pratiquement se lamenter sur son sort...il allait être père certes...mais rien des autres choses qui faisait de cette situation un bonheur n'étaient là. Il se retrouvait juste là, en face de Meliza, désemparé, sans savoir que faire. Il ne pouvait s'empêcher de faire passer devant ses yeux toutes les références, toutes les citations, tout les textes et les écrits qui parlait d'amour. Aucun ne citait ce genre de situation, non, aucun ne donnait d'aide. Osha seule savait ce qui allait se passer...et pour l'instant, l'avenir n'était pas très engageant.

_________________
Cliquez ici--->Journal<---Cliquez ici

Cliquez aussi ici---->Le bestiaire<----Cliquez aussi ici

Et puis cliquez ici----->Le temple des légendes<-----Et puis cliquez ici
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]   Dim 13 Jan - 16:49

-En fait, je n'ai aucune connaissance non plus dans ce domaine là. Je ne sais pas quand...comment...pourquoi on ressent ça? Non...je ne suis pas un bon professeur...je...je suis perdu...

Apparemment, il nageait lui aussi dans le vague. Mes yeux s'humidifiait assez rapidement pour qu'une larme coule à nouveau sur ma joue. La venue d'un enfant pouvait-elle vraiment déboussoler deux être à ce point ?

Sans grand entrain, je levai la tête et m'aperçu avec horreur que toutes les personnes présentes nous regardaient comme des bêtes de foire. Un rictus se dessina sur mon visage. J'allais exploser, j'allais péter les plombs, j'aillais tous les tuer.

- Non, mais sérieusement les ploucs, vous comptez arrêter de nous regarder comme si on était au cirque ? Le premier qui dit un mot je le découpe en morceau, je le fait frire et le balance aux gobelins. C'est clair ?

Avec ardeur, je le saisit par la main et le traînai vers le jardin qui appartenait à la bibliothèque. Certaines choses n'étaient pas censées venir aux oreilles de ces ingrats qui écoutaient et jugeaient sans savoir. Nettoyer Arcadia de ce genre de personnes à l'aura dégoûtante qui se permettent de vous juger, voilà ce qu'il fallait faire...

Une fois dehors, l'air me calma ; un parfum de plantes chatouillait mes narines. Je l’entraînai le plus loin possible des fenêtres. Au bout d'une vingtaine de minutes sans rien dire et à retourner dans ma tête le mot amour, nous tombâmes sur un banc. Un banc à l'abri du froid et des regards.

Epuisée par cette discussion, mes larmes et le bébé, je m'y assis. Alors que je réfléchissait toujours à ce qu'était l'amour, je balançais mes jambes pour les détendre un peu.

- Je ne sais pas trop si je t'en ai parlé, mais... le bébé grandit beaucoup trop vite. Le médecin m'a dit que j'étais enceinte de plus de trois mois, alors que... ça ne fait qu'un mois que...

Et voilà j'avais à nouveau fondu en larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Reivax Baëleän
~ Maître des Voyageurs ~
~ Maître des Voyageurs ~


Messages : 426
Date d'inscription : 13/08/2012
Age : 20

Livre des Héros
Divinité: Aronax
Guilde: Guilde du Dragon Rouge
Résumé:

MessageSujet: Re: Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]   Lun 14 Jan - 14:55

Comme précédemment, il n'avait pas tout comprit de la conversation, trop absorbé par ses pensées. Il s'était laissé traîné dehors, gardant mollement sa main dans celle de Meliza. Lorsque l'odeur de la verdure et des fleurs lui chatouilla les narines, il se réveilla de sa transe.
- Je ne sais pas trop si je t'en ai parlé, mais... le bébé grandit beaucoup trop vite. Le médecin m'a dit que j'étais enceinte de plus de trois mois, alors que... ça ne fait qu'un mois que...
Sans même comprendre pourquoi, elle s'était remise à pleurer. Il la regarda quelques instants, réfléchissant sur l’inutilité de cette remarque puis se retint de le faire remarquer. Elle devait certainement passer une période plus que difficile et il aurait été stupide de lui rajouter une raison pour continuer de pleurer. Il s'assit à coté d'elle, saisit une des mains de la jeune femme qu'il posa sur le ventre de cette dernière en même temps que sa propre main. Il glissa sa bouche jusqu'à son oreille et lui souffla :
-Arrête de pleurer et lève les yeux, je suis sûr que ça va te rendre le sourire.
Pour appuyer ses dires, il tenta une énième fois de lui sourire, espérant vraiment que ça marcherait. Il illumina ses mains de vert et se concentra sur la vie qui bouillonnait dans le ventre de Meliza. De sa main libre, il dirigea son énergie magique vers un buisson en face et fît à peu près la même chose que dans le parc avec Belzébeth. Le végétal se mouvait, certaines branches tombèrent, d'autres s’agrandirent et les feuilles se formèrent au grès de sa volonté. Très vite, une forme apparu dans le buisson, on y reconnaissait sans mal un enfant pas encore né, encore dans le ventre de sa mère comme le représentait souvent les artistes. Il le faisait se mouvoir, faire un signe de la main puis se concentra sur Meliza pour voir l'effet produit.
-Alors ?

_________________
Cliquez ici--->Journal<---Cliquez ici

Cliquez aussi ici---->Le bestiaire<----Cliquez aussi ici

Et puis cliquez ici----->Le temple des légendes<-----Et puis cliquez ici
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]   Lun 21 Jan - 22:25

Immédiatement, j'oubliai mes soucis. La vue du bébé me fit penser que tout se passerait bien pour lui même si le monde arrêtait de tourner. Je ne pus réprimer un sourire léger. Mes larmes cessèrent de couler et je me tournai vers lui. A ce moment-là, je ne sus pas vraiment que dire. Mes pleures m'avaient épuisé, mes sentiments m'exténuaient et le bébé réclamait du repos. Au bout de quelques minutes, je finis par trouver les mots :

- Je suis désolée de pleurer à tout moment, mais je crois qu'être enceinte ça peut vous mettre les nerfs à rude épreuve. J'ai peur de beaucoup de choses ; j'ai peur qu'on fasse du mal au petit, j'ai peur qu'on me jette hors de la guilde à cause de mon état, j'ai peur d'être inutile, j'ai peur de ce qu'il adviendra après la naissance du bébé...

Alors que je terminais ma phrase, une idée vint me tracasser à nouveau : avais-je besoin du père pour m'occuper de l'enfant ? Pouvait-on réellement, faire en sorte qu'un enfant soit heureux avec des parents qui ne s'aimaient pas ? Toutes ces questions qui ne cessaient de me faire douter et qui m'empêchaient d'avancer convenablement dans la vie, devais-je les éviter et le laisser choisir ? C'était une solution comme une autre...

- Tu sais, je n'arrête pas de me torturer l'esprit avec des questions qui resteront de toute manière sans réponses, car je n'ose tout simplement pas les poser.

Pourquoi n'osais-je pas les lui demander ?... Parce que j'avais peur de le blesser.

- C'est juste que... je ne veux pas te blesser avec ces choses que je me demande toujours. En fin de compte, ma crainte de te blesser est devenue trop grande. C'est l'une des raisons pour lesquelles je ne voulais pas te dire pour l'enfant.

Porter un enfant était franchement quelque chose d'effrayant. Quelque chose dont on ne pouvait se débarrasser dès que les ennuis commençaient, dès que la peur s'emparait de vous.

- D'ailleurs, je ne sais pas vraiment pourquoi j'ai peur de te blesser à ce point-là... Normalement, le coeur des autres m'importe peu, mais dans ton cas je n'ai même pas la moindre envie de te faire du mal.

A peine avais-je terminé ma phrase que je tournai la tête violemment vers un buisson de roses rouges. Elles étaient belles et moi j'avais honte de ce que je venais de dire. Une honte que je ne comprenais pas. La honte ? C'était quoi encore ça, moi qui n'avait généralement honte de rien... Pourtant, cette nuit-là j'avais ressenti le même sentiment, alors que... Mon visage entier était en feu. Si je continuais à me torturer ainsi, j'allais finir par devenir folle...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]   Aujourd'hui à 19:01

Revenir en haut Aller en bas
 
Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Des histoires à s'en arracher les cheveux [pv Reivax Baëleän] [TERMINÉ]
» Histoires cochonnes ..(pour lecteur averti)
» Histoires RP
» Cheveux doux et brillants
» Les Histoires de la Pleine Lune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aeoris :: La cité :: La Grande Bibliothèque :: Vieux rayonnages-
Sauter vers: