Aeoris
Bienvenue sur Aeoris !
Il s'agit d'un forum RP basé sur l'univers médiéval-fantastique du monde d''Arcadia et plus précisément dans la cité D'Aeoris. Nous comptons actuellement 41 membres, et l'ambiance est excellente, en particulier sur la chatbox du site. Le forum est très actif et de nombreux RP et events sont au programme. Tous les amateurs de manga, musique, dessin et autres activités artistiques trouveront aussi leur bonheur dans la partie dédiée à ce sujet. Si vous êtes à la recherche de RP passionnants, de gros délires et d'une ambiance sympa, n'hésitez pas et rejoignez-nous !
(Demandes de partenariat inter-forums dans la partie prévue à cet effet. Pas besoin d'inscription.)


Les anonymes redeviennent poussière, sans personne pour les pleurer. Seuls les actes sont honorés.
 
AccueilFAQMembresS'enregistrerConnexionCalendrier
Bienvenue sur Aeoris. Rejoignez nous et forgez votre destinée !
Le forum va bientôt être en reconstruction, nous travaillons pour pouvoir vous fournir un contenu de qualité.
DESIGN EN REFONTE ; n'en tenez pas compte, continuez à RP !
L’équipe du site
Admins :
Derniers sujets
» Alibi-RPG!!
Lun 8 Mai - 13:58 par Invité

» Réveil difficile [RP solo]
Ven 7 Avr - 0:02 par Kaltaïs Thra

» Images du site
Jeu 16 Mar - 17:40 par Kaltaïs Thra

» L'horreur dans la cale
Dim 15 Jan - 14:46 par Vas Solemen

» Autour d'un verre [PV Aliah]
Mer 28 Déc - 22:32 par Kaltaïs Thra

» De l'ombre à la lumière
Lun 19 Déc - 15:37 par Aliah

» Une épreuve explosive [pv Nindaeï - Aliah]
Jeu 15 Déc - 15:51 par Aliah

» Une rencontre déterminante
Sam 26 Nov - 15:04 par Nindaeï Murmuresoleil

» Une mission de "discretion"
Mer 23 Nov - 0:52 par Aliah


Partagez | 
 

 Dans la toile du destin (pv Belzébeth) {TERMINE}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nindaeï Murmuresoleil
~ Maître de Guilde ~
~ Maître de Guilde ~
avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 23

Livre des Héros
Divinité: Ugorla
Guilde: Guilde des Spectres
Résumé:

MessageSujet: Dans la toile du destin (pv Belzébeth) {TERMINE}   Mer 18 Juil - 1:14

L’ancien sanctuaire… Rien de plus qu’un amas de ruines tenant debout par je-ne-sais-quel miracle. Un endroit pourtant agréable pour la vampire, car un petit vent soufflait au travers de ce qui restait de l’entrée principale. Elle y venait souvent pour quémander du calme, loin de la populace et des odeurs alléchantes de sang humain. Comme toujours, sa capuche cachait partiellement son visage, mieux valait demeurer incognito au cas où des forces de l’ordre passeraient par un malheureux hasard aux alentours. Etant une Marcheuse d’Ombre et ayant des yeux couleur sang, c’était mieux de pas se faire repérer pour éviter quelconque conflit. Obligée de se cacher pour avoir la paix… Mais où va le monde ?

Cette fois, ce n’était pas l’appel du silence, ni même celui de la méditation et ni même celui d’un quelconque contrat, qui l’avait menée en ces lieux. Elle avait rendez-vous avec quelqu’un…

Vivre longtemps avait ses bons côtés et ses désavantages. Bien que la mort fût quasiment facultative pour les êtres vampiriques l’ayant déjà surmontée, la vie, elle, demeurait presque aussi redoutable. Quelles autres surprises lui réservait-elle ? Allait-elle être encore si dure avec la pauvre vampire? Tant de questions...

Nindaeï était toujours très friande de mystères, adorait aller au-delà des limites et trouvait que l’ignorance était un des pires défauts trouvables dans ce bas-monde. Pour combattre cela, elle voyageait, lisait et s’instruisait. Découvrant l’histoire d’Aeoris, des factions, creusant les sujets au plus profond, mais un mystère demeurait… Et aucun livre ne savait la renseigner… Elle voulait savoir quel avenir lui était réservé. Cela lui pesait et devenait presque comme un besoin désormais.

Pour ce faire, Nindaeï avait souhaité rencontrer un voyant pour qu’il lui révèle les arcanes du futur. Histoire de pouvoir se soulager la conscience. Hors de question de prendre le premier charlatan venu ! Ses sources l’avaient informé sur l’existence d’un voyant particulièrement doué, mais relativement cher. Aucun nom n’était donné, aucun moyen de contacter cet inconnu, uniquement une adresse.


Le sanctuaire était le lieu idéal pour ce genre d’entrevues. Loin des regards indiscrets, une ruine dont émergeait toujours un semblant de magie environnante… Le lieu parfait…

Ses bottes foulèrent le parvis et ses pupilles inspectèrent l’intérieur des lieux (ou du moins ce qu’il en restait…).

« Pas de bandits à l’horizon. Tout est bon. »

Des plantes grimpantes serpentaient sur les murs latéraux, jadis recouverts de dorures et de fresques. La grande salle semblait si immense avec les parcelles restantes de son plafond arqué, bien que celui-ci ait beaucoup de fêlures et des trous. La vampire admirait les lieux, comme à chaque fois qu’elle y entrait. Le pas lent et nonchalant, l’hydromancienne ne tarda pas à traverser une bonne partie de la salle sans même s’en rendre compte. Puis, soudain, son esprit sortit de sa rêverie et son regard fusa sur le fond de l’allée principale. Un bruit l’avait alertée. Un bruit semblable à un objet tombé par terre, résonnant en écho dans tout l’édifice… La lumière crépusculaire perça à travers une petite fenêtre, dénudée de verre et éclaira le bout de l’allée.

Une table rectangulaire était dressée avec une longue nappe noire, ornée de deux chaises l’une en face de l’autre. Un homme était assis sur l’une d’entre elles, accoudé, la main gauche sur le menton et s’amusant avec un petit objet sur la table. Le bruit venait forcément de là-bas…Nindaeï prit une profonde inspiration et huma l’air ambiant.

« C’est un humain. Aucun doute, ça doit être lui ! »

Il semblait perdu dans ses pensées et devait être en train de s’ennuyer, vu l’expression sur son visage. Un bel homme d’ailleurs… La lumière déclinante du soleil le rendait plus mystérieux qu’un autre humain. La faucheuse continua sa marche pour s'arrêter à plusieurs centimètres de la table.

- Bonsoir, s’exclama-t-elle avec une voix monocorde.

__________________________________

"Quand on lutte contre des monstres, il faut prendre garde de ne pas devenir monstre soi-même, car si tu plonges longuement ton regard dans l’abîme, alors l'abîme te regarde aussi..."



Dernière édition par Nindaeï Murmuresoleil le Dim 29 Juil - 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nindaeï Murmuresoleil
~ Maître de Guilde ~
~ Maître de Guilde ~
avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 23

Livre des Héros
Divinité: Ugorla
Guilde: Guilde des Spectres
Résumé:

MessageSujet: Re: Dans la toile du destin (pv Belzébeth) {TERMINE}   Jeu 19 Juil - 2:28

-Je vous en prie, asseyez-vous.

A ces mots, Nindaeï saisit le dossier de la chaise pour s’y installer confortablement. Même si elle est un peu gênée et toujours aussi malhabile avec ce genre de situations, extérieurement, elle demeure totalement impassible. Fixant l’araignée qui se baladait sur le cou du voyant. Il semblait sûr de lui, totalement confiant. Sa réputation était-elle donc méritée ? La vampire pensait que oui, mais il valait mieux tester ses compétences avant de lui laisser s’immiscer dans sa vie.

-Parmi tous mes informateurs, il m’a été conté que vous étiez le meilleur voyant d’Aeoris. Si cela est tout autant vrai que le reste, j’aimerais que vous arriviez à me le prouver avant d’entamer les choses sérieuses. Inutile de vous souciez du payement, j’ai ce qu’il faut, répliqua la faucheuse.

A ces mots, elle sortit une bourse en cuir brun, remplie de pierres précieuses et la laissa tomber entrouverte sur la table, dévoilant son contenu au voyant. Bien qu’elle était Marcheuse d’Ombre, l’hydromancienne savait payer généreusement lorsque la situation l’exigeait et le faisait même assez facilement.

Être née dans une famille relativement riche avait ses bons côtés, tout comme le métier d’assassin était pleinement rentable. De plus, ses dépenses étaient relativement minces… Pas de loyer à payer, ni de nourriture à acheter, ni encore de taxes à payer, ni d’impôts d’aucune sorte. Rien que des coffres à remplir…

« Mmmh… Il y a une autre présence pas loin. Un change-forme ? »

Elle semblait alertée. Se sentir épiée de la sorte la mettait mal à l’aise. De plus, l'heure était à la vigilance. Avec les coupe-gorges qui sévissaient de tout part, les espions, les oreilles existaient dans chaque parcelle de ce monde. L'intimité devenait peu à peu un luxe. De plus, Aeoris vivait des heures sombres au niveau de ses dirigeants. Les Marcheurs n'étaient plus aussi insouciants que d'habitude, Nindaeï ne faisait pas exception à la règle...

-Voilà pour être certaine que vous êtes un voyant talentueux, je vous ai décocté un joli test.

Lentement, Nindaeï sortit sept petits gobelets en métal et les disposa sur la table, les uns à côté des autres, poussant la bourse sur le côté au passage.

-L’intérieur d’un des gobelets est gelé. Vous n’avez aucun indice, ni le droit de les toucher. Il vous suffira juste de regarder l’avenir proche pour savoir lequel est le bon. Je vous laisse deviner qu’en cas d’échec, je ne ferai pas que partir d’ici bien sagement, dit-elle en tâtant la lame de sa faux avec l’ongle de son index droit au travers du tissu qui la recouvrait, laissant juste résonner un bruit métallique.

L’espièglerie et le sadisme noyaient ses pupilles écarlates. De ce fait, elle ne pouvait contenir un léger sourire sadique qui vient s’incruster sur son visage impassible. Il était temps de jouer un peu...


__________________________________

"Quand on lutte contre des monstres, il faut prendre garde de ne pas devenir monstre soi-même, car si tu plonges longuement ton regard dans l’abîme, alors l'abîme te regarde aussi..."

Revenir en haut Aller en bas
Nindaeï Murmuresoleil
~ Maître de Guilde ~
~ Maître de Guilde ~
avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 23

Livre des Héros
Divinité: Ugorla
Guilde: Guilde des Spectres
Résumé:

MessageSujet: Re: Dans la toile du destin (pv Belzébeth) {TERMINE}   Jeu 19 Juil - 17:11

- Je ne suis pas un voyant, il marqua une pause, assez courte, mais pas trop, ne laissant pas à l'autre le temps de réagir et de laisser des doutes s'implanter dans son crâne, je suis un messager. Les voyants, quelle prétention, nous sommes les instruments du destin, bien loin de le contrôler, ou de pouvoir le modifier, nouvelle pause puis il désigna du regard le second verre partant de la droite pour lui, de la gauche pour elle, c'est celui qui m'a été montré comme étant le moins dangereux pour nous. Votre capacité à combattre est bien au dessus de la moyenne, la moyenne des assassins même. Et votre faux, mh, presque trop bien aiguisée, elle tranche aussi bien chair qu'un couteau sans dents tranche du beurre. Mais le plus remarquable, ce sont vos yeux rougeoyants, et le nombre de litres de sang(s) dont vous vous êtes abreuvée pour survivre à l'érosion des années et en conserver l'éclat.

En'Lith était toujours extrêmement aiguisée, il avait l'oeil... Et s'il savait le nombre de litres de ce doux nectar nommé "sang" et le nombre de vies qu'elle avait prise pour garder la sienne, lui-même en tomberait à la renverse.

Il n’y a pas à dire, il savait jouer avec les mots, dans le genre de la flatterie particulièrement. Et il avait deviné qu’elle était une vampire, même si cela était plus qu’évident. Cacher ce genre d’évidences n’était plus utile, depuis belle lurette. De plus, tout chez elle transpirait le vampirique : son habillement gothique, son aura froide, sa peau d’albâtre, ses pupilles incarnates, ses crocs qu’elle laissait saillir hors de sa bouche parfois, l’odeur de mort qui l’accompagnait durant certains voyages, les endroits qu’elle fréquentait, ses manières à la fois nobles et brusques… La subtilité n’étant pas vraiment son fort, autant suivre l’archétype jusqu’au bout.

Dans sa tête se mêlaient curiosité et impatience. Bien que le temps ne lui manque pas, l’éternité érodait la notion même de « vie ». Elle la rendait moins savoureuse comme croquer dans un fruit dans le goût est tellement connu que l’on s’en lasse. Il lui fallait un remontant pour diluer le goût, pimenter ce fruit en lui assurant une saveur différente… Simplement découvrir si sa vie avait plus de sens que celle d’un mortel. Comprendre… Mais surtout aller de l’avant, sans ressasser le passé aussi durement qu’elle le faisait… Les remords prenaient trop de poids. Le sort, impitoyable, ne semblait pas la laisser en paix. Se consoler, se rassurer… Voilà ce qui lui était nécessaire. Se trouver une égide dans le futur pour contrer les attaques du passé… Pour se protéger un peu plus… Juste un peu…

Pendant ce temps, l’humain avait trouvé le bon gobelet et le désignait du regard. Sa main pâle tapa sur le haut du gobelet pour le faire basculer, révélant son intérieur couvert de gel.

« Tout a l’air bon. Je pense que je peux avoir confiance en ses capacités. »

Il sortit aussitôt un jeu de cartes après avoir trouvé le bon gobelet. Il lisait donc les cartes… Mmmh… La faucheuse arborait un visage presque un peu enfantin sous le coup de la curiosité. Pour mieux le mettre en confiance, Nindaeï détacha la sangle de cuir qui lui permettait de porter sa faux et plaça celle-ci sur le sol, à côté de sa chaise. Gardant sa capuche sur son crâne, ne dévoilant pas son visage, son aura demeurait mystérieuse.

-Vous lisez les cartes. Très bien, cela me convient parfaitement. Prenez votre temps, le mien n’est pas compté de toute façon. Dès que vous verrez quelque chose, n’hésitez pas à détailler si vous le pouvez. J’ai toujours apprécié les détails aussi infimes soient-ils, ajouta-t-elle sur un ton doux.

Personne ne l’attendait. Pas de famille, très peu d’amis, une faction pas des plus affectueuses, pas de rang très haut hiérarchiquement parlant. Rien que les secondes qui passaient inlassablement comme toujours…

__________________________________

"Quand on lutte contre des monstres, il faut prendre garde de ne pas devenir monstre soi-même, car si tu plonges longuement ton regard dans l’abîme, alors l'abîme te regarde aussi..."

Revenir en haut Aller en bas
Nindaeï Murmuresoleil
~ Maître de Guilde ~
~ Maître de Guilde ~
avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 23

Livre des Héros
Divinité: Ugorla
Guilde: Guilde des Spectres
Résumé:

MessageSujet: Re: Dans la toile du destin (pv Belzébeth) {TERMINE}   Jeu 19 Juil - 23:54

Le discours du cartomancien troublait vraiment la vampire. Que pouvait-il bien lui être arrivé à ce congénère ? De plus, il lui avait montré une carte des plus étranges… Cela ne semblait pas présager quelque chose de bon…

- L'apothicaire mettra d'ici peu des comprimés permettant d'empoisonner son sang, une nouvelle arme anti-vampire, je croyais que c'était une plaisanterie, il faut croire que non, quoi qu'il en soit je vous conseillerais de faire attention à bien choisir vos proies à l'avenir, sait-on jamais ce qui attend nos crocs... une érosion acide qui s'attaque au lèvres les rongeant peu à peu pendant que le liquide s'infiltre en vous, vous étouffant, vous brûlant de l'intérieur, et les veines deviennent noires semblent libérer peu à peu des centaine de bêtes d'orages, que dis-je? Des milliers, qui ne laisseront de vous qu'une ruine, qui ne tiendra assurément pas autant que celle-ci. Le pire avec ce poison, serait d'y survivre...

Mmhh…Alors il fallait donc maintenant être encore plus prudent que d’habitude. Si ce genre de poisons pourrait exister, cela deviendrait dangereux. Une chose de plus qui voudrait sa mort (de nouveau). Comme si la liste n’était pas assez longue ?

Une certaine expression indéchiffrable se dessinait sur le visage de la vampire, un joli mélange de surprise, d’excitation et… même un soupçon de peur. Hors de question de finir en purée acide à cause d’un simple poison. Si elle devait mourir, autant le faire dignement, tel la guerrière qu’elle était, sa faux à la main et sûrement pas tuée indirectement par un apothicaire chanceux. Nindaeï se refusait à un tel sort… D’autres vampires pourraient mourir face à ce fléau « médical ». Qu’est-ce que les humains pourraient inventer d’autres pour leur pourrir la vie ? Ils ne font que se nourrir rien de plus.

Hésitante, la faucheuse continua la discussion.

-Je comprends qu’il faudra se méfier de ces comprimés. Me feront-ils donc périr, bien que votre vision ne semble pas m’inclure ? Dites-moi en plus. Je veux tout savoir !

Désormais, elle semblait totalement captivée par chaque parole qui allait sortir des fines lèvres du jeune homme. Chaque mot, chaque syllabe, chaque son… Rien n’échapperait à son ouïe fine. Il y aurait forcément une vision prochaine sur le futur de la vampire, elle en était certaine. Il allait forcément se passer quelque chose. Ses iris rouge sang épiaient, non analysaient le jeune humain et l’admiraient.

__________________________________

"Quand on lutte contre des monstres, il faut prendre garde de ne pas devenir monstre soi-même, car si tu plonges longuement ton regard dans l’abîme, alors l'abîme te regarde aussi..."

Revenir en haut Aller en bas
Nindaeï Murmuresoleil
~ Maître de Guilde ~
~ Maître de Guilde ~
avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 23

Livre des Héros
Divinité: Ugorla
Guilde: Guilde des Spectres
Résumé:

MessageSujet: Re: Dans la toile du destin (pv Belzébeth) {TERMINE}   Ven 20 Juil - 15:44

Un horrible poison… Voilà ce que c’était rien de plus rien de moins qu’un meurtrier tapi dans l’ombre… Les vampires n’étaient pas très nombreux et ne tuaient pas autant que l’on pourrait penser. C’est surtout leur longévité qui accroissait le nombre de leurs victimes. Mais, comment pouvait-on inventer pareille arme fourbe, sournoise et injuste ? Ils ne tuaient que le nécessaire, rien de plus que ce qu’il suffisait pour qu’eux puissent vivre. Les humains, bien que vivant dans la terreur constante, étaient bien trop nombreux et les êtres vampiriques ne faisaient que réguler la population. Certes, cela était de manière animale et brusque, ôtant des vies à des proches larmoyants et en deuil, mais c’était plus comme une régulation naturelle.
Des anges de la mort qui venaient moissonner des âmes vers l’au-delà. De plus, ils auraient pu souffrir plus : agoniser d’un cancer ou d’une autre maladie incurable durant des jours, voire des semaines, souffrir longtemps et voir dépérir ses proches sous le joug de la tristesse… Mourir vidé de son sang, c’était comme s’endormir peu à peu, permettant à sa propre vie d’en rallonger une autre. Presque un acte chevaleresque…

Et pourtant, on les craignait, on les chassait, on les traquait et même maintenant, on voulait les exterminer avec une arme infaillible. Les tuer à petit feu jusqu’à ne laisser que ruine. Juste un cadavre sans vie… Leur ôter la seule chose qui leur restait…

Nindaeï tenait beaucoup à sa vie, bien qu’elle la mette souvent en jeu en combat. Elle appréciait beaucoup de plaisirs simples : regarder le ciel, méditer, observer la faune et la flore, profiter d’un bon sang bien sucré… Tout se rapportait à ses sens. Comment continuer de vivre en n’ayant plus rien ? Impossible… Réaction certes égoïste, mais la faucheuse ne vivait que pour elle, depuis l’incident qui avait coûté la vie à toute sa famille… Par sa faute d’ailleurs… Son égoïsme était sa barrière pour se protéger elle-même et protéger les autres… Ne jamais trop se lier aux gens… Cela ne mène qu’à la souffrance…

-Comment peut-on vouer une telle haine aux autres ? Je ne pourrais jamais accepter de finir ainsi. Surtout pas ainsi… (mine basse) Enlaidir des créatures, déjà suffisamment laides à l’intérieur (elle s’enlaça doucement) Et tout cela, simplement par peur, peur de mourir… C’est si incompréhensible… (elle enserra son poing droit très fort)

Derrière son apparence frêle et effrayante, son cœur était toujours aussi blessé. Blessé par le poids du passé, celui des remords… Blessée par le monde qui l’entourait. Sa barrière la plus efficace était son immortalité et ses sens et maintenant, on voulait les lui en priver ??
Son assurance habituelle revint sur son visage pâle. Ne laisser transparaître aucune faiblesse…

-Existera-t-il un remède contre ce poison ? Ou celui qui l’ingère sera-t-il donc condamné à dépérir dans d’atroces souffrances ? Enfin, si tel est mon destin, je ne serai pas en mesure de l’accepter… Autant écorcher cet apothicaire tout de suite avant qu’il répande son fléau sur Aeoris. Autant arracher la racine avant que l’arbre ne pousse.

Sa détermination la poussait à se battre pour vivre. Ou était-ce l’instinct ?

Savoir… Soif de connaissance… Que donc lui sera prédit une fois de plus ? Sa mort sous le coup du poison ? Ou une mort… bien pire ?

__________________________________

"Quand on lutte contre des monstres, il faut prendre garde de ne pas devenir monstre soi-même, car si tu plonges longuement ton regard dans l’abîme, alors l'abîme te regarde aussi..."

Revenir en haut Aller en bas
Nindaeï Murmuresoleil
~ Maître de Guilde ~
~ Maître de Guilde ~
avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 23

Livre des Héros
Divinité: Ugorla
Guilde: Guilde des Spectres
Résumé:

MessageSujet: Re: Dans la toile du destin (pv Belzébeth) {TERMINE}   Ven 20 Juil - 23:25

Il semblait troublé… Sa vision lui aurait-il dévoilé des images supplémentaires qu’il n’aurait pas énoncées ?

Si c’était de l’aide qu’il désirait, Nindaeï pourrait lui en fournir sans aucun souci. Sur le moment, elle se demanda même si le chimiste, ça avait un bon goût… Peut-être un peu ferreux à force de rester enfermés à faire leurs expériences dans leur coin, un arrière-goût de curiosité et de méchanceté (pour celui-là du moins) et un soupçon de colère… Beaucoup de colère même…

La vampire mit son index droit sur ses lèvres.

« Non… Quelqu’un de pareil ne serait même pas bon pour les porcs… »

Elle serra les dents, laissant échapper un léger crissement et faisant saigner le bout de son index.

- Tss… Un savant fou qui aime dépecer des vampires… Je n’en ferai qu’une bouchée, un coup de faux au travers, le découper en morceaux et les éparpiller dans la forêt, sous le regard de tous les charognards. Il n’aura aucun répit avant d’expier son péché. Aucun répit avant que je le déniche, pesta-t-elle.

Dans la tête de Nindaeï, c’était clair… Elle allait lui faire la peau. Hors de question qu’il s’en sorte vivant. Il repartira les solerets en avant, c’est certain. Certains étaient morts pour moi que cela, mais celui-là avait dépassé les bornes… Autant créer un produit pour tuer tous les poissons de l’océan, tant qu’il y sera. Son ambition allait ordonner sa perte. Coûte que coûte… Ce ne sera qu’un taré de moins sur cette terre… Il en restait encore… Beaucoup trop…

Par la suite, elle reprit une voix plus assurée et répliqua :

-Il me faut juste un nom et une adresse et je débarrasserai ce monde de ce fléau avant qu’il ne trouve naissance. De quelle race est donc ce fameux chimiste ? Histoire que je sache quelles précautions prendre. Modifier la formule ne sera pas nécessaire, mais mieux vaut éviter tous risques. Au fait, ce même chimiste… A-t’il un lien avec moi, aussi infime soit-il ? Je ne souhaite pas avoir à faire avec mon frère par exemple. (Elle rit ironiquement) Il est mort voilà bien des lustres…

Aussitôt, elle lécha son index lentement. Puis, la faucheuse lança un regard de braise au messager du destin. Et analysa chacune de ses réactions. S’il était cachottier autant qu’elle le découvre… Et lors des prochaines révélations…

__________________________________

"Quand on lutte contre des monstres, il faut prendre garde de ne pas devenir monstre soi-même, car si tu plonges longuement ton regard dans l’abîme, alors l'abîme te regarde aussi..."

Revenir en haut Aller en bas
Nindaeï Murmuresoleil
~ Maître de Guilde ~
~ Maître de Guilde ~
avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 23

Livre des Héros
Divinité: Ugorla
Guilde: Guilde des Spectres
Résumé:

MessageSujet: Re: Dans la toile du destin (pv Belzébeth) {TERMINE}   Lun 23 Juil - 15:45

Un autre vampire… Mais, alors pourquoi participer à tel génocide envers les siens ? De plus, il se mettait lui-même en grave danger ! Et une chance de gagner… infime ?? Perdre face à un homme de science ? C’était inenvisageable.

-En haïssant vous entrez dans le même cercle vicieux de la haine qui n'engendre que la haine que ce chimiste. Je ne vois pas en quoi ce chemin vous permettrait de vous épanouir. Je révèle et je masque certes, mais je pense être de votre côté, enfin suffisamment pour vous proposer mon aide. La cartomancie peut aider à influencer un individu... après, tout dépend de ce que vous voulez. Et êtes prête à payer, je ne parle pas d'argent ici. Mais de conséquences...

Elle enserra très fort son poing se plantant ses ongles acérés dans la peau. Il avait raison… Horriblement raison. Cependant, comment ne pas haïr ce genre d’individus ? Haïr était bien plus instinctif pour la vampire aussi… Aimer était un terme trop lointain désormais… Trop étranger. Trop dur… Il était tellement plus simple de se laisser guider par ses pulsions vampiriques. Pulsions bestiales ne connaissant l’amour, n’en n’ayant pas « besoin ».

Qu’avait bien pu subir cette âme torturée de chimiste ? Quel passé alourdissait autant ses actes de peine et de colère ? Il y avait tant de questions qui fusèrent dans son esprit…

Les conséquences se feraient certes lourdes et chères. Mais, il fallait que quelqu’un endosse ce fardeau. Y laisser la vie était toujours chose possible… Inclure des innocents dans cette bataille le serait aussi… Mais, il fallait que quelqu’un le fasse, qu’il se salisse les mains. Instant héroïque ?... Non… Un simple sursaut d’égoïsme… Limiter ses propres risques de mourir d’une mort aussi stupide.

-Je suis prête à les assumer. Je n’ai rien à y perdre, tout à y gagner. Même une défaite peut avoir son quota de bons côtés aussi. (Elle fit mine basse). Certes, en faisant cela, j’entre dans ce cercle de haine, interminable et perpétuel. Mais, comment ruser face à un ennemi aveugle de vengeance et de colère ? Le raisonner demeure impossible, je présume. Cependant, j’ai le sentiment que l’heure n’est pas à la passivité. Quitte à tenter quelque chose, même si cela s’avoisine à du suicide, autant y aller et essayer… (Léger silence) Quelque chose me préoccupe. Vous dites que vous allez sans doute le rencontrer pour lui donner la formule, cependant, vous n’avez ni nom, ni adresse ? Un lieu de rendez-vous peut-être ? Un sobriquet ? Un indice ? N’importe quoi !

Son aura glaciale s’étendait un peu plus sur l’endroit comme pour intimider le cartomancien et le dissuader de mentir. Cacher la vérité n’est pas forcément mensonges, mais la cachotterie ne plaisait pas des masses à Nin’. Elle appréciait d’avoir des secrets, mais n’aimait pas que l’on lui cache des choses… Le comble de l’égoïsme… A l’image même de celle qui en était l’incarnation…

Sans le faire exprès, de la glace s’étendait un peu sur sa joue droite. Simple relâchement de l’attention de l’élémentaliste.C’est sûr qu’elle ne finirait pas en bloc de glace, mais il arrive que sa magie se manifeste lorsqu’elle ne l’utilisait pas à profusion. La magie de glace était une des plus dures à maîtriser qui plus est… Ce genre de contrecoup n’était pas fréquent d’habitude et il arrivait que cela se passe pour d’autres raisons… Lorsqu’elle se sentait prise au piège…

__________________________________

"Quand on lutte contre des monstres, il faut prendre garde de ne pas devenir monstre soi-même, car si tu plonges longuement ton regard dans l’abîme, alors l'abîme te regarde aussi..."

Revenir en haut Aller en bas
Nindaeï Murmuresoleil
~ Maître de Guilde ~
~ Maître de Guilde ~
avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 23

Livre des Héros
Divinité: Ugorla
Guilde: Guilde des Spectres
Résumé:

MessageSujet: Re: Dans la toile du destin (pv Belzébeth) {TERMINE}   Mer 25 Juil - 0:35

Le cartomancien semblait toujours plus sûr de lui, alors que Nindaeï demeurait pour le moins intéressée. Essayait-il de l’intimider avec telle posture ?

Elle voulait à tout prix découvrir pourquoi cet individu était alors devenu cet amas de haine et de soif de vengeance que lui décrivait le cartomancien. Avant, il n’était pas dangereux ? Est-ce juste à cause de cette formule qu’il l’est devenu ? Juste à cause de cette haine qui s’est mise à le guider aveuglément. Il était devenu victime de sa propre colère. Victime de ses choix. Victime de sa peur… Une personne de plus dans la liste noire… Une personne de plus à biffer hors de cette liste.

Il n’était pas question de faire la justicière, rien de cela. Juste de mettre de l’ordre dans ce monde. Non pas comme une mission, mais plus comme un ordre de sa conscience (hé oui, elle pouvait en avoir une « parfois »).

-Le problème est simple, mais ardu à résoudre. Il faudra être subtil et précis dans les propos qui lui seront divulgués. Si la manière forte ne peut être utile face à lui, il faudra manipuler les mots de manière à faire tourner la situation à « notre » avantage. Je dis bien « notre », car il semblerait que vous sentiez concerné par la situation, même si étant messager, vous devriez rester neutre dans ce conflit. Certes, il concerne indirectement les humains qui verront leur population cesser de plafonner. Mais, étant humain, pourquoi vous investir ainsi ? Souhaitez-vous devenir un héros ? Ou est-ce juste pour votre connaissance personnelle ?

Sur son visage s’extasiait un air quelque peu arrogant dont elle avait le secret.

-Vous voulez savoir aussi pourquoi il fait ça, n’est-ce pas ? Qui il est ? Où il se terre ? Souffla-t-elle, démon comme elle était, prête à corrompre la volonté des autres.

Le sourire aux lèvres, un peu manipulateur et complice à la fois. Il était inutile d’agir ainsi, mais le plaisir faisait toujours parti de son quotidien. Pour animer de longues journées et de longues nuits, mieux valait trouver du plaisir à faire un peu tout ce que l’on aimait faire, même ce qui n’était pas « bien » à proprement parlé. Rien n’était régi par la conscience et la bienséance dans la tête de la faucheuse. Tout n’était que suite d’envies, de plaisirs, de sensations et de ressentis, parfois dictés par son côté sombre. Sa propre folie qui s’emparait d’elle parfois.

D’ailleurs, la divinité qu’elle vénérait n’était autre qu’Ugorla, la déesse de la folie et de la nuit. Etant vampire, Nindaeï régnait sur le monde nocturne comme ses congénères, mais souffrait parfois de folie. Un esprit scindé et aussi ravagé que le sien résistait déjà très bien à la folie qui s’emparait parfois d’elle, depuis qu’elle avait été transpercée par cette épée maudite. C’était déjà une part de sa personnalité à part entière avec laquelle elle se battait constamment.

Déposant son index droit sur ses lèvres, son visage affichant un élan d’espièglerie, ses oreilles attendait impatiemment la réponse qu’allait lui offrir le métamorphe.

__________________________________

"Quand on lutte contre des monstres, il faut prendre garde de ne pas devenir monstre soi-même, car si tu plonges longuement ton regard dans l’abîme, alors l'abîme te regarde aussi..."

Revenir en haut Aller en bas
Nindaeï Murmuresoleil
~ Maître de Guilde ~
~ Maître de Guilde ~
avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 23

Livre des Héros
Divinité: Ugorla
Guilde: Guilde des Spectres
Résumé:

MessageSujet: Re: Dans la toile du destin (pv Belzébeth) {TERMINE}   Mer 25 Juil - 12:50

Evidemment qu’elle serait terrée quelque part si elle ne risquait pas sa vie. Il y avait suffisamment de chasseurs de vampires dans Arkadia. Tant que l’on avait assez de courage pour affronter le monde et de détermination pour se défendre contre lui, tout était possible. Nindaeï tourna la tête et fixa sa faux proéminente.

« Pour cela, il faut une arme. Capable de tuer, mais surtout pour se défendre… »

-Je fais ça pour moi, n'allez rien vous imaginer...

Ses propos suintaient le mensonge, sa réaction aussi. Il ne devait pas être totalement en paix avec lui. Après tout, qui ne souhaitait pas devenir un héros ? Connaître ce sentiment d’avoir accompli quelque chose de grand. Entendre de ses propres oreilles des compliments et des discours en son honneur au lieu des injures habituelles que l’on pouvait aisément recevoir de la populace… Cela devait être jubilatoire pour les gens normaux… Il devait aussi en faire partie. Il y avait de fortes chances… C’était quasiment obligé.

-Vous savez… Devenir un héros est un rêve pour beaucoup de gens. C’est d’ailleurs tout à leur honneur. Souhaiter avoir de la reconnaissance pour ses actes accomplis, être acclamé, idolâtré… Qui n’en a jamais rêvé ? (Elle esquissa un léger sourire et se leva de sa chaise) Même si je pense qu’après ce que l’on fera, nos noms demeureront dans l’ombre. Après tout, ni vous ni moi n’avons de titre à défendre. Je ne suis pas plus cheffe de guilde que vous êtes girudomasutâ. Même si ce ne sont que des mots de plus à écrire sur leurs épitaphes et des responsabilités supplémentaires à assumer, leurs noms resteront dans l’histoire. Gravés dans le passé. Tandis que d’autres qui se battent constamment pour leur survie et celle des leurs, prient pour avoir une sépulture décente à leur décès et que juste quelques « élus » gardent leur souvenir intact. Ceux-là méritent plus le titre de héros. Les héros de leur propre histoire.

Ce discours lui avait asséché un peu la gorge… Il vaudrait mieux aller mordre quelqu’un après cette entrevue. Elle n’avait pas dû manger depuis bientôt deux jours. Le pauvre qui allait rencontrer sa route à la sortie du sanctuaire… L’hydromancienne le plaignait déjà d’avance…

Puis, sa main pâle se tendit vers le cartomancien, un léger sourire affectueux aux lèvres. Mieux valait tenter le tout pour le tout. Parier… Et laisser le destin guider.

-Voudriez-vous vous joindre à moi pour combattre ce funeste destin ? Ou demeurer victime de vos visions, à conter l’avenir à quelques nobles et à des femmes au foyer infortunées ? Je vous offre une chance d’être fidèle à vous-même. Je sais depuis le début que vous désirez être reconnu et gratifié pour vos actes.

Depuis le début, la vampire ne recherchait pas un nouvel ennemi, mais plus un allié. C’est pour cela qu’elle l’avait testé. Il avait un don qui pourrait être plus qu’avantageux. Et un certain sens de la répartie non négligeable…

__________________________________

"Quand on lutte contre des monstres, il faut prendre garde de ne pas devenir monstre soi-même, car si tu plonges longuement ton regard dans l’abîme, alors l'abîme te regarde aussi..."

Revenir en haut Aller en bas
Nindaeï Murmuresoleil
~ Maître de Guilde ~
~ Maître de Guilde ~
avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 23

Livre des Héros
Divinité: Ugorla
Guilde: Guilde des Spectres
Résumé:

MessageSujet: Re: Dans la toile du destin (pv Belzébeth) {TERMINE}   Sam 28 Juil - 14:14

-Le pouvoir de changer les choses… C’en est certain. Modifier le futur… A nous deux, cela est possible. Défier la fatalité. Je vous aiderais à trouver la place qui est la vôtre.

Le contact chaud de la main du cartomancien sur sa peau la fit frissonner. Un peu de chaleur… Elle n’y était plus habituée. Une poignée de main qui scellait un accord, un pacte… D’habitude, Nindaeï ne faisait jamais confiance à personne et ne traitait sous aucun prétexte. Cependant, la situation l’exigeait et elle entendait une voix au fond d’elle qui disait qu’elle pouvait lui faire confiance. Il suffisait juste de passer outre la barrière de ses mensonges.

-Bien que nous ne soyons pas des héros. Vous serez mes yeux et je serai votre arme. Bien évidemment, ce sera en tant que coéquipiers. Seriez-vous partant ?


Pour mettre en confiance le cartomancien et lui prouver que ses intentions étaient pures, elle releva sa capuche, dévoilant ainsi la totalité de son visage et relâchant ses cheveux au vent. A ces mots, elle sourit… Un sourire de satisfaction, qui lui donna un air très humain, malgré son origine. Normalement, la faucheuse souriait très peu… Les occasions manquaient ou alors, elle ne souhaitait pas les faire partager à des personnes qui n’en seraient pas dignes… Au fond d’elle, une petite étincelle d’excitation s’était ravivée. Son combat prenait de nouveau un sens… Un but… Une raison de continuer corps et âme… Mais aussi, de lourdes responsabilités à encaisser…

-Il faudra trouver un moyen d’approcher quelqu’un dont nous ne connaissons ni l’identité, ni l’adresse… Des espions à ma botte sont postés dans toute la ville, mais il faudra du temps avant qu’ils ne le dénichent. De plus, il faudra voir comment l’approcher et surtout, comment entamer une discussion avec lui… (elle grinça des dents) Moi qui n’aime pas pourparler… Cela ne va pas être chose aisée. Je pense que je devrais vous laisser cette étape pour le moins diplomatique. Comme vous l’aurez deviné, ce n’est pas ma spécialité. Et je risquerais de perdre mon sang-froid assez facilement face à ce psychopathe. Ce serait plus qu’inutile de transformer une situation désespérée en conclusion funeste.

Comment trouver ce type ? Les seules informations que les deux vis-à-vis avaient se résumaient à son métier probable et à sa race. Même si Aeoris était fortement peuplée, il n’y avait pas 36'000 chimistes vampires. Mieux valait lancer des recherches efficaces et surtout, ne pas se tromper de cible.

Ugorla souhaitait donc voir telle folie se propager ? Était-ce vraiment une œuvre divine ou un simple acte isolé ? La réponse semblait pourtant claire… Les gens aimaient cacher leur faute derrière un rideau divin pour alléger leur acte. Faire croire qu’il avait toute raison d’être. Accuser un « innocent » d’un crime qu’il n’a pas commis. Pure délation… Pure folie… Pure stupidité…

__________________________________

"Quand on lutte contre des monstres, il faut prendre garde de ne pas devenir monstre soi-même, car si tu plonges longuement ton regard dans l’abîme, alors l'abîme te regarde aussi..."

Revenir en haut Aller en bas
Nindaeï Murmuresoleil
~ Maître de Guilde ~
~ Maître de Guilde ~
avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 23

Livre des Héros
Divinité: Ugorla
Guilde: Guilde des Spectres
Résumé:

MessageSujet: Re: Dans la toile du destin (pv Belzébeth) {TERMINE}   Sam 28 Juil - 19:19

Surprise… Oui, c’était bien le mot. C’était la première fois qu’elle voit en vrai un métamorphe. Se métamorphoser en fille lui assurait une atténuation de tout soupçon, c’en était certain. Un étrange pouvoir que voilà… Tout d’abord, voir son visage sur quelqu’un d’autre était surprenant, mais le fait qu’il change d’apparence si vite après l’était encore plus.

-Décidément, vous ne cesserez de me surprendre (léger rire). Je comprends mieux pourquoi vous disiez qu’il serait plus aisé de faire une filature. Il doit être impossible de vous repérer, une fois glissé dans une foule. Il semblerait que vous ne pouviez moduler votre voix par contre. Vous pouvez prendre absolument n’importe quelle apparence ?

Presque en admiration devant un pouvoir si rare, la vampire aurait voulu continuer avec ses questions, mais ressentait bien que sa curiosité n’était pas forcément propice à la situation. Lentement, la vampire s’adossa à une colonne du sanctuaire, qui semblait assez stable.

« Ce serait dommage de faire effondrer ces ruines tout de même… »

Elle leva les yeux vers le plafond avec un air un peu soucieux.

-Je suppose que tous les atouts sont dans notre camp. Il ne reste plus qu’à espérer que le chimiste n’ait pas trop de mauvaises surprises en poche pour nous. La situation est déjà suffisamment compliquée, sans qu’il n’ait des jokers dans sa manche… Cependant, puisque vous devrez l’« attirer dans vos filets ». Quelle apparence emprunteriez-vous pour le piéger ? Parce que vous vous basez de manière hiérarchique, c’est sûr que les Girudomasutâs sont les plus hauts gradés par exemple, mais le chef d’une faction n’aura aucune influence sur les autres factions. Il faut donc demeurer prudent dans le choix de votre futur visage éphémère. Si cela peut déjà éliminer des cibles, il ne fait pas parti des Marcheurs d’Ombre, bien que ce soit un vampire. Je connais chacun de leurs membres quasiment et aucun ne correspond à la description, bien que cela pourrait être probable que l’un d’entres eux soit pris d’un excès de folie. De plus, il faut prendre en compte que cela soit possible qu’il ne fasse partie d’aucune faction.

Le choix allait être dur… Il fallait trouver une personne influente et puissante. Et surtout, éviter les fuites sur cette affaire, sinon cela risquerait de faire tomber tous les plans à l’eau. Chaque élément devait être pris en compte, pesé et délimité.

Puis, elle ajouta :

-De plus, le rendez-vous est demain et la nuit porte conseil. Bien que la lune soit déjà là, les bandits ne vont pas tarder à peupler les lieux et mon humeur belliqueuse risque de prendre le dessus si je vois une seule petite lame scintiller. Il serait plus aisé de quitter cet endroit, à moins que vous ne souhaitiez assister à un joyeux carnage.

Un autre sourire se dessina sur ses traits vampiriques. Il suintait l’ironie...

Sa gorge était un peu sèche, très sèche même. C'était plus une excuse pour partir en chasse un moment et de trouver une malheureuse victime à vider de son liquide vital. Juste une devrait être suffisante avant de tenir une journée aussi pleine que celle qui s'annonçait...

__________________________________

"Quand on lutte contre des monstres, il faut prendre garde de ne pas devenir monstre soi-même, car si tu plonges longuement ton regard dans l’abîme, alors l'abîme te regarde aussi..."

Revenir en haut Aller en bas
Nindaeï Murmuresoleil
~ Maître de Guilde ~
~ Maître de Guilde ~
avatar

Messages : 458
Date d'inscription : 26/02/2012
Age : 23

Livre des Héros
Divinité: Ugorla
Guilde: Guilde des Spectres
Résumé:

MessageSujet: Re: Dans la toile du destin (pv Belzébeth) {TERMINE}   Dim 29 Juil - 12:33

Il riait. Comme il se disait nouveau dans le coin, il n’avait pas encore eu la chance (ou la malchance) de rencontrer un girudomasutâ. Mais, cependant un plan avait fusé dans l’esprit d’un cartomancien. Il devait avoir une idée en tête… Le quota de questions était dépassé… Mieux valait laisser place à la surprise lors de leur prochain rencontre.

-Nous nous reverrons demain alors, à la partie ouest des falaises de Felliath. C'est là-bas que j'ai rendez-vous avec lui. Aux premières heures du jour. En espérant que votre soif sera totalement étanchée quand nous nous retrouverons.

Les falaises de Felliath, hein ? Bon, ce n’était pas trop loin. Y aller à pied ne serait pas une si mauvaise idée, mais elle fatiguait un peu à cause de sa soif. Aller acheter un cheval serait une meilleure perspective. De plus, il n’avait pas pris la totalité de la bourse. Autant en profiter soi-même plutôt que de laisser cela aux bandits environnants.

« Quel étrange humain tout de même… »

Le métamorphe laissa échapper un sourire et partit sans demander son reste.
Il fallait régler une affaire avant... Trouver quelques victimes. Ce fut rapide… Une fois que son complice fut parti, six bandits apparurent depuis la sortie auxiliaire. Ils restèrent cachés, mais la vampire les avait déjà repérés depuis un moment déjà. D’un geste gracile, elle saisit sa faux, laissée à ses pieds. Puis, elle la planta dans une fissure entre quatre carreaux du sol et la releva brusquement vers le plafond. De petits fils de glace s’entremêlèrent, ligotant les bandits et les amassant devant la vampire.

« Tsss… Vraiment trop facile… Mais bon, il fallait que je mette quelque chose sous la dent et ils me manqueront à personne. »

Ils gémissaient, criaient pour implorer la pitié de la vampire… Les laisser en vie ? Sûrement pas… De plus, ils avaient pu entendre des choses compromettantes, donc autant faire le ménage. Le fil qui les retenait prisonnier ressemblait à une toile cristalline. Ces humains n’étaient que des petits moucherons attendant leur tour pour mourir sous les crocs de l’araignée prédatrice. Elle en souleva un par le col, toujours ligoté et lui planta avec une force incroyable ses crocs dans son cou. Si fort que l’on pu entendre un craquement sourd. La nuque du bandit sans doute… La faucheuse enchaîna avec les cinq autres bandits, ne leur laissant plus aucune goutte de sang dans leur corps. D’humains corrompus, ils n’étaient plus qu’un monticule cadavérique au milieu d’un édifice saint.

« Se débarrasser des corps maintenant… »

En glace se transforma sa main droite. Aussitôt, elle la posa sur le tas de chair morte, qui se métamorphosa en un immense bloc de glace. Puis, celui-ci éclata en minuscules fragments de glace écarlate qui s’évanouissaient peu à peu dans l’air, ne laissant que quelques gouttes d’eau sur le sol pavé du sanctuaire. Une bonne chose de faite.

Sa capuche cacha de nouveau son visage, ne laissant que deux globes incarnats luire dans l’obscurité nocturne. Quittant le sanctuaire, elle prit le chemin le plus rapide vers l’écurie la plus proche. Ou du moment, la seule d’ouverte à une heure aussi tardive. Le palefrenier lui proposa toute une panoplie de chevaux : du palomino au palefroi blanc, en passant par un roncin tacheté et un destrier gris pâle. Directement, sans hésitation, elle acheta un destrier noir comme l’abysse, incroyablement beau. Le plus cher de tous. « Tempête Obscure »

Une fois son cheval acheté, la faucheuse sortit de l’écurie et monta sur son dos, sans selle. D’une main légère et gracieuse, elle caressa l’encolure du cheval, qui tressaillit avec la froideur vampirique de Nindaeï.

-Désolée, ça risque de te surprendre un peu au début, mais crois-moi on s’y habitue vite. Je compte sur toi pour que nous arrivions les premiers là-bas. Montre-moi ce que tu sais faire ! chuchota-t-elle.

Le cheval se cabra, mais pas suffisamment pour faire chuter sa cavalière et ils s’engagèrent sur le chemin plongeant dans la forêt obscure.

Direction les falaises de Felliath !


{fin du RP}

__________________________________

"Quand on lutte contre des monstres, il faut prendre garde de ne pas devenir monstre soi-même, car si tu plonges longuement ton regard dans l’abîme, alors l'abîme te regarde aussi..."

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dans la toile du destin (pv Belzébeth) {TERMINE}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dans la toile du destin (pv Belzébeth) {TERMINE}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toile d'Araignée : Te prendras-tu dans ma toile ?
» L'écho de la claque !
» Dans la toile de l'araignée | Liens de Spider-man
» La toile du destin : le Shinobi et l'Araignée
» Toile d'Araignée - Te prendras-tu dans ma toile ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aeoris :: Monde extérieur :: Sanctuaire en ruine-
Sauter vers: